La 020 T à vapeur vive de JP

Parlez-nous de vos locos et autres machines à vapeur vive. Vapeur vive, modélisme ultime ?
De même, si vous pratiquez notre hobby en extérieur, parlez-en ! Montrez-nous des photos de votre réseau. Donnez-nous envie de faire pareil !

Modérateurs: pelican, SteamyStef

La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 08 07 2013 à 20:23

Bonjour à tous !

Je vous propose de suivre la fabrication d'une petite 020 T de dessin libre( en IIe ? ) Echelle: le 1/20 doit convenir, elle roule sur de la voie de 32 mm O

Les mensurations : Long- 220 mm hors tampons
Larg- 70 mm aux cylindres 68 pour la caisse
Haut- 131 à la cheminée 123 mm à la cabine
Poids à vide : un peu moins de 1.5 Kg à vide
La chauffe se fait par le dessous de la chaudière avec un brûleur à alcool à 3 gicleurs
Le moteur : Un seul cylindre oscillant entraînant l'essieu arrière par une cascade de pignons; L'essieu avant est couplé par les bielles
Etant pour moi une première :J'ai voulu une machine simple( qui c'est vite compliquée ) Il n'y à pas de mano- ni de tube de niveau ni d'inverseur de sens de marche
J'ai construit cette bouillotte pour essais: Pour ne pas me casser les dent sur une future 030 Decau- ( Dont j'ai déjà commencé la chaudière )
Je n'utilise pas la conception sur ordi- ni de plans. J'étudie des photos, je bouquine et je fait mes croquis sur des feuilles A4 au fur et à mesure des besoins ( Ce qui ressemble plus à un brouillon qu'à des plans )
Pour les matériaux : Il y a beaucoup de récupération ! La chaudière: Une douille d'obus de 37 mm ( 3 € en brocante ) , la cheminée : une douille de carabine de chasse trouvée en forêt , la caisse en tôle de 0.5 mm est sortie de tôleries de vieux magnétoscopes , les pignons proviennent d'un ancien appareil enregistreur
Je viens d'effectuer les premiers essais sous 2 Bars : :ipb-251 :ipb-251 Elle à roulé 3 m :C1 :C1 Et il n'y avait plus de pression :F9 :F9

Voici les photos de l'état actuel des travaux ! :rod_siflet :rod_siflet
Fichiers joints
IMG_8858 [800x600].JPG
IMG_8858 [800x600].JPG (16.07 Kio) Vu 4990 fois
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar CF7C » 08 07 2013 à 21:57

Sympa le modèle, vraiment, puis j'adore la récup ! E2
Image
Pol, IIm sinon rien
The Flying Wheel cutter maker
Avatar de l’utilisateur
CF7C
 
Messages: 743
Enregistré le: 06 04 2010 à 17:50
Localisation: Wodecq, Belgique

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar Buffalo Bill » 09 07 2013 à 09:27

Ça j'adore! :rod_coeur #B6 digne d'un scenario "steam punk".....labellisée "ecomiseramodelisme" sans la moindre hésitation... C7
Bon 3 mètres c'est ce qui s'appelle "planter un sapin"...... la solution pour doubler l'autonomie: en faire une seconde et l'atteler façon "Zwillinge" .... :rod_siflet :rod_mdr2
Avatar de l’utilisateur
Buffalo Bill
 
Messages: 2906
Enregistré le: 30 01 2011 à 13:06
Localisation: Charente

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 09 07 2013 à 19:48

Bonjour à tous !

Voici les vues du moteur: Tout en laiton ou presque ! Alésage 8 mm Course 12 mm , Les deux montants sont en plat de 3 x 15
J'ai dût le raccourcir,changer le volant ( trop grand diam- ) et échanger le pignon d’origine Méccano par un autre, car je n'avais pas de pignon au module Méccano !Le moteur n'est pas à 90° par rapport au châssis : C'est en l'inclinant que je règle le jeu de mon engrenage !
La loco se démonte aisément en 3 parties : Le châssis motorisé, la chaudière et la caisse ! 8-) 8-) 8-)

Bonne soirée à tous ! :ipb-279 :ipb-279 :ipb-279
Fichiers joints
IMG_7724 [800x600].JPG
Les axes de roues en inox font 5 mm de Diam- ( Avec cônes et partie filetée M3 )
IMG_7724 [800x600].JPG (54.05 Kio) Vu 4887 fois
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar pelican » 10 07 2013 à 07:53

Vivement la suite !! :ok
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 36167
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 10 07 2013 à 19:01

Bonjour à tous !

Si j'en fais une deuxième pour faire une zwillinge :ipb-251 : Les deux partent en marche avant et c'est la que je réinvente l'attelage à élongation :F9 D9 :F9 D9
et elles plantent un choux ! H4 H4 H4 :rod_mdr2 :rod_mdr2 :rod_mdr2

Bonne soirée !
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 12 07 2013 à 21:40

Bonjour à tous !
Voici la suite : J'ai commencé la fabrication en février 2011 ( Plus c'est long, plus c'est bon ) ! :mdr2: :mdr2: Pour ce, je dispose d'un tour Hobbymat et d'une petite fraiseuse d'établi Chinoise pas très précise et qui vibre bien( J'ai dut renforcer la fixation de la colonne sur sa base ) :C2 :C2 :C2 Je l'ai équipée d'un petit plateau diviseur .quand le temps de braser est venu, j'ai acheté un mini chalumeau propane/oxygène W--- T--- en GSB , ça marche pas mal ! Dommage que la notice n'ai pas de chapitre "Réglage de la flamme " :cry: :cry: Après avoir galéré pour souder le dôme de vapeur et le remplissage d'eau sur la chaudière , j'ai compris qu'il ne fallait pas avoir peur d'ouvrir le détendeur d'oxygène de plusieurs tours :ipb-251 :ipb-251 Contrairement aux chalumeaux oxyacétyléniques ou il est recommandé de ne pas ouvrir de plus d'un quart de tour D9 D9 D9 !
Les photos concernent les essais du brûleur à alcool gazéifié ( J'ai pompé le principe sur internet ) :x :x - L'avant du châssis, le lubrificateur à condensation, les faux cylindres et le premier réservoir à alcool ( Trop petit #B8 #B8 )
Sur le brûleur, les tuyaux en forme de trombone contiennent une mèche en fibre de verre ( Isolant de câble électrique haute température, si il est siliconé, il faut brûler le silicone à la flamme après avoir retiré l'isolant du câble #B6 )
La semaine prochaine, il n'y aura pas de photos ( Je serai au pays des voies de 760 ) :F5 Si-ssi :rod_mdr2 :rod_mdr2 :rod_mdr2
Fichiers joints
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar malletslm » 13 07 2013 à 09:43

Bonjour jpvapeur54 ! comme je n'y connais rien en mécanique et encore moins en vapeur vive, ce genre de réalisation intégrale m'épate toujours ! :shock:

De ce que j'ai lu des pressions - pas négligeables ! - développées dans les chaudières dites "miniatures", as-tu "éprouvé" au préalable la solidité de celle-ci faite... dans une douille d'obus ?


PS : et une bonne gratouille sur le crâne du contremaître... ;)
malletslm
archiviste du forum
 
Messages: 7204
Enregistré le: 10 04 2007 à 21:37

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 13 07 2013 à 20:15

Bonjour Malletslm

Oui, j'ai éprouvé ma chaudière à l'air comprimé sous 4 bars ( 4.3 exactement ) pendant au moins 2 heures et plongée dans l'eau. En service normal je compte travailler sous 2 Bars au maximum !Il ne faut pas négliger la sécurité :oups2: :oups2:
Aux essais, à l'air comprimé, le moteur tourne avec suffisamment de couple sous 0.2 Bars ! Pour la mise au point, la soupape commence à fuir vers 2.5 Bars !
Je la réglerai par la suite . Une douille, c'est solide : Si elle est fine au collet, plus on va vers le bourrelet, plus elle est épaisse et bien arrondie à l’intérieur ! Si elle éclate, elle se fend et s'ouvre sans faire d'éclats ( Ou presque ) C7 Je pense qu'il y a plus à craindre des brasures ou de la fonte D9 D9
En France, le contrôle des réservoirs sous pression par un organisme officiel est obligatoire qu'a partir d'un plus grand volume ! On multiplie le volume ( en litres par la pression en Bars ) et si ce chiffre est inférieur à un chiffre de référence de ???? ( Il faudrait voir le texte ) On éprouve soit même . Nos petites chaudières sont en dessous de ce chiffre. :F5 En principe, les club de vapeur demandent à ce qu'un autre membre du club soit témoin pendant l'épreuve qu'ils imposent aux constructeurs amateurs membres de ce club ! :-P :-P

Bonne soirée !
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar malletslm » 13 07 2013 à 21:54

Merci beaucoup jpvapeur54 pour ces précisions, qui peuvent être très utiles à ceux que cette construction inspirera ! #B6

J'ai encore un mémoire un article dans LR (années 70 je crois) où il avait été question d'essais de vapeur vive... en H0 : il y était notamment question de la déformation impressionnante des matériaux constatée après l'explosion accidentelle d'une "micro-chaudière" au 1/87, et de la frayeur rétrospective de son auteur ! D9
malletslm
archiviste du forum
 
Messages: 7204
Enregistré le: 10 04 2007 à 21:37

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar pelican » 15 07 2013 à 07:48

de toutes façons, le contremaître surveille !!! D9
effectivement, prudence avec les chaudières, pas tellement la pression (très faible sur nos jouets) , mais surtout la chaleur que ça dégage ! H4
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 36167
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar locovap » 15 07 2013 à 10:35

Bonjour à tous,
Bravo pour cette jolie petite loco, et pour toutes les informations sur les chaudières vous pouvez aller voir la : http://www.cav-escarbille.com/chaudiere/index.htm
Bonne continuation
Avatar de l’utilisateur
locovap
 
Messages: 43
Enregistré le: 25 03 2010 à 13:06

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 25 07 2013 à 18:25

Bonjour à tous !



Effectivement on se brûle , il va falloir que j'apprenne à me méfier surtout avec l'alcool : au dehors, on ne voit pas la flamme C7 :C2 C7
Après une semaine à courir les alpages; Voici la suite !
J'avais prévu un inverseur et je n'avais pas encore de plateau diviseur pour en faire un simple :rod_coeur J'en ai donc fait un compliqué à boisseau rotatif en acier inox avec trois joints toriques et une multitude de trous de communication rebouchés en bout :x :x Après quelques mois de réflexion je l'ai supprimé et j'ai bien fait car au démontage je me suis aperçu que la soudure à étain n'avait pas filé partout , donc il y avait des fuites et beaucoup de pertes en charge :E1 :E1
J'ai également supprimé le robinet d'alcool intégré dans l'entretoise arrière du châssis #B9 #B9

La suite au prochain N° :mdr2: :mdr2: :mdr2:
Fichiers joints
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 25 07 2013 à 19:10

Re-bonjour !
Je me suis trompé de photo H4 H4 H4 Et je n'ai pas compris pourquoi il y en a une qui se retrouve au dessus du texte :F9 :F9 :F9

C'est bien le support avant de la chaudière , mais c'est l'autre partie, intégrée à la plaque avant de celle ci et les deux petits trous coulissent dans les deux tourillons rivetés sur une traverse du châssis
Fichiers joints
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: La 020 T à vapeur vive de JP

Messagepar jpvapeur54 » 30 07 2013 à 18:51

Bonjour à tous !

Quelques photos ! Après réflexion :F9 j'ai décidé de remplacer le réservoir d'alcool cylindrique par un plus gros ( Version citerne à fioul ) avec robinet à pointeau
intégré . pour sa fabrication, je suis parti d'une chute de tube laiton Diam- 40 mm que j'ai aplati à l'étau en prenant soin de positionner une cale en bois à l’intérieur. Les cotés en laiton de 15/10 seront soudés à l'étain ( Je n'avais pas plus fin et un coté sert de patte de fixation ) Le corps du robinet sera tourné dans du jet de laiton ,ainsi que la virole et le bouchon de remplissage . Un ressort en fil inox freine le pointeau du robinet !
Pour souder j'utilise depuis peu de la soudure sans plomb ! Au début , je ne l'ai pas trouvé terrible :H2 :H2 :Le cordon ne file pas aussi bien entre les pièces,
son aspect mat et granuleux n'inspire pas confiance D9 D9 ! Finalement ; Sa température de fusion étant plus élevée peut être un avantage avec un brûleur
à proximité et sa résistance mécanique est bien meilleure :C9
Le sifflet étant mon premier sifflet :rod_siflet :rod_siflet J'ai forcé sur les dimensions de son ouverture et l'échancrure de l'entretoise interne D9
Ne sachant pas ce que cela pouvait donner :F9 , J'ai monté une virole fendue et serrante que je glisse sur la lumière de ce dernier : Et ça marche :ipb-251 :ipb-251 En la glissant de quelques dixièmes de mm on module le son ! :rod_siflet :rod_siflet !
Fichiers joints
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 458
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Suivante

Retourner vers Vapeur vive et trains de jardin !



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités