CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 10 02 2018 à 00:54

@ BG et gnr37 : merci pour vos appréciations !! :maitre:
Concernant le forum "Atlantikwall" c'est vrai qu'il y a des pointures. Entre Chazette pour les fortifs (et ses bouquins...) et Moulins pour l'artillerie...sans parler des connaisseurs locaux sur les sites particuliers, on n'est pas en manque d'infos quand on se ballade sur nos côtes.
****************************
Je croyais avoir terminé sur Le Havre mais, en faisant un dernier survol sur les sites évoquant 39-45 sur la ville, je suis tombé sur une très belle carte, bien plus claire que celle que j'ai mis en tête de mon intervention, et révélant plusieurs extensions à ce petit réseau que je croyais avoir entièrement décrit ! D'ailleurs, en re-regardant la carte allemande en noir et blanc, je m'aperçois que ces extensions y figurent également mais qu'elles m'avaient échappées. Alors me voilà reparti pour un petit tour !
Tout d'abord la carte, qu'il convient de rendre à ses auteurs : elle est tirée du site "Mémoire et Patrimoine Le Havre" et établie pour indiquer les sites de la "forteresse" allemande du Havre qui sont encore visibles. C'est le but des pastilles jaunes avec une lettre à l'intérieur. Mes propres annotations sont constituées des cercles rouges numérotés 1, 2 et 3 que je vais m'efforcer de décrire.

Tout d'abord, essayons d'être clair : les traits rouge au nord représentent les fossés antichars limitant le "Festung". En vert, des champs de mines. A l'est, en bleu, la vallée de la Lézarde, apparemment inondée pour les besoins de la défense. C'est là que se trouvait la gare d'échange VN/VE décrite au début. Au sud, c'est l'estuaire de la Seine qui fermait la "forteresse".
Rapide lexique : WN = on a vu que c'était les nids de résistance;
HaK = positions d'artillerie (HeeresartillerieKüste); je ne connais pas la signification des abréviations HaL et HaH. Positions d'artillerie certainement aussi.
Lei = poste de direction (de tir, certainement).

On reconnait bien, d'est en ouest, la ligne que je viens de décrire et qui semble former un "tronc commun", soigneusement établi, d'où se détachent des embranchements qui, eux, peuvent être temporaires.
Mais voyons maintenant ce qu'il y a en zone n°1, secteur de Caucriauville :
En jaune la ligne déjà décrite. En orange l'embranchement démarrant du faisceau terminus, établi en bordure de la route. Image de 44 ou 45.

Le même endroit pris en 1949. L'embranchement est toujours bien visible alors qu'ailleurs végétation et cultures ont effacé les traces des terrassements et des bombardements biens visibles, en blanc, sur la vue précédente. Il n'est pas exclu qu'il y ait eu un prolongement temporaire au sud du "terminus", pour d'autres aménagements : point d'interrogation

En 1947, on voit toujours les rails du PN situé au début du faisceau "terminus", alors que l'agriculture a repris ses droits.

Photo de 1947 mettant davantage en valeur, au nord, la ferme desservie par cet embranchement qui avait visiblement été transformée en point d'appui, trouvant ainsi un excellent camouflage.

Gros plan sur la ferme.


Passons à la zone n°2 : Le tracé rectiligne, d'après la carte, pourrait peut être correspondre à ces traces. C'est une photo de 44 et s'il s'agit d'un tracé temporaire, il est possible qu'il soit déjà supprimé. Il est d'ailleurs coupé par une tranchée. Je n'ai rien trouvé d'autre.


Passons maintenant à la zone 3, beaucoup plus intéressante. Un peu obnubilé par la "raquette" je n'avais pas remarqué ces quelques traces suggérant une extension de la ligne.

Si l'on se donne la peine d'examiner l'aérodrome d'Octeville sur cette photo de 1946 on remarque une curieuse "diagonale" traversant le camp américain, installé de fraiche date, et prenant la suite des traces en provenance de la "raquette"...

Et effectivement, en fignolant, on arrive à voir qu'à l'extrémité de la flèche de la vue précédente, la courbe un peu large abrite une voie ferrée sur ce cliché de 1944.

Il est finalement tout à fait logique que les aménagements du terrain d'aviation, d'abord, des différentes fortifications et batteries au plus près de la côte, ensuite, aient justifié le prolongement de la ligne jusqu'à ce secteur.
A suivre... :F5
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 763
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 11 02 2018 à 00:54

Cette photo de 1944 nous montre l'ouest du secteur, jusqu'à la mer, depuis l'aérodrome d'Octeville. D'après les clichés précédents on remarque que le camp américain n'est pas entièrement construit ce qui met bien en valeur sa traversée par la ligne. Les larges courbes utilisées par les tracés ferroviaires quand c'est possible, comme ici, permettent de distinguer deux tracés probables s'approchant des ouvrages construits au bord des falaises. Leur terminus sont marqués par des points d'interrogation car je n'ai rien distingué qui puisse y ressembler (au minimum un évitement...)

Un peu plus de détails en s'approchant...

...qui permettent de distinguer les voies. On est toujours en 1944.

En poursuivant vers le sud on s'aperçoit que la ligne desservait la batterie de La Corvée évoquée plus haut. On repère difficilement, dans le paysage bouleversé par les bombardements alliés, deux tracés qu'il me semble pouvoir attribuer à cette ligne. Ils desservent tous deux les trois sites de la batterie, encerclés de rouge, mais également les zones de déblais repérées 1, 2 et 3. Il parait assez logique que ces déblais soient aussi confiés à des trains de chantier.

Tout cela n'est qu'hypothèse de ma part, bien sur, mais, sur la photo suivante, déjà montrée mais que je remets, l'accès routier à la seule pièce de 380mm mise en place me semble bien coupé par la ligne.

Et un peu plus loin, dans le terrain retourné, il semble aussi que ce soit les restes d'un évitement que l'on voit au centre de la photo.

Voilà, cette fois je crois en avoir vraiment terminé...
:F5
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 763
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Beyer-Garrat » 11 02 2018 à 08:34

#B6
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 20021
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: En transit We trust !

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 11 02 2018 à 12:46

Beyer-Garrat a écrit:Toujours superbe Tirefond ! Cette piste circulaire bétonné est intéressante et peu commune.

:F5
Apparemment, seuls les canons avaient été récupérés, d'où la nécessité de construire un bâti et une piste d'appui pour tenir le porte-à-faux et résister aux tirs.
Dans mon île de Ré, les canons de 203 mm ont été récupérés avec les tourelles et toute l'infrastructure de l'ex-croiseur Seydlitz, donc "il a suffi" de reconstituer à terre les ouvrages présents sous pont du navire pour remettre en place la tourelle comme elle était sur le navire :




Le site a été remblayé depuis la prise de vue (dont je ne suis pas l'auteur, c'est pris sur @. Site militaire interdit d'accès)
Une voie de 60 ou 75, embranchée près de la voie métrique, approvisionnait ces 2 énormes batteries par en-dessous :



Je n'ai pas d'explication concernant ce qui paraît être l'explosion "récente" qui a mis au jour la structure de la voie.
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6363
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 11 02 2018 à 17:02

Alain Chazette parle de "voie de 60 Decauville" et d'un mode de construction et d'approvisionnement unique en Europe.

Un truc qui me travaille depuis longtemps, bien que totalement hors sujet :
Les allemands libérèrent des détenus "politiques" emprisonnés à Saint-Martin-de-Ré le 7 décembre 1944.
Parmi eux, un nommé Pierre Chazette, agent de renseignement gaulliste, qui informa le 2e bureau du Gal de Larminat sur la situation dans l'île.

Y-a-t'il un lien de parenté entre ce Pierre, disons 30 ans en 1944, et "notre" Alain, né en 1965 ?
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6363
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: loisirs.ign.fr

Messagepar Tirefond » 09 03 2018 à 19:33

Un peu de HS mais ça reste dans l'atmosphère de la "forteresse" du Havre :
Ci-dessous le fort de St Adresse en 1947. Les 2 casernes sont fléchées.

Tirefond a écrit:(dans les années 60-70) le 74 RI occupait principalement le fort de Tourneville (1850), surplombant le centre ville du Havre, et le fort de Sainte Adresse (même époque) dominant le port depuis les falaises de la commune de Ste Adresse : beau point de vue sur la rade = on y voyait le France, récemment désarmé, à quai, relégué dans un coin du port.
Ce fort était occupé par la Cie d'instruction où les "bleus" passaient leurs deux mois de classes et les redoutes abritaient les mécanos qui passaient leurs douze mois à descendre de leurs cales les GMC et Jeeps du régiment "frère" (activé en cas de mobilisation), à les faire tourner dans la cour avant de les remettre sur cales...


A la dissolution du 74 RI, vers 1979, le fort de Tourneville a été conservé par la ville puis réaménagé en médiathèque. Le fort de Ste Adresse a, lui, été abandonné. Ce qui devait arriver arriva. Le fort a été squatté, pillé, vandalisé, détruit à un point tel que, comme le dit suavement un blog havrais, il a fallu raser les 2 casernes du fort qui constituaient le logement (fort décent) de la troupe, pour des "raisons de sécurité".
Pourtant, c'est solide une caserne de la 3ième République !

Terrain d'exercice et caserne du fort en 1973 :


...Vandalisme...


Renaissance sous une autre forme. La ville du Havre a réhabilité le fort sous forme de "jardins suspendus".
L'angle de prise de vue est sensiblement le même que sur la photo de 1973, avec plus de recul (voir l'entrée du fort).
Au fond, après le rempart, la ville du Havre, la rade, l'estuaire et, sur l'autre rive, la région de Honfleur.

:F5
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 763
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar YVES » 11 03 2018 à 21:12

Un peu de lecture :
"Les chemins de fer stratégiques de campagne pendant la guerre de 1914-1918, par R.M. Godfernaux, décembre 1918"
A télécharger, cliquer :
http://users.fini.net/~bersano/francais ... 914-18.pdf
Bonne lecture.
:D :D :D
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 16042
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar THERRAZ54 » 11 03 2018 à 23:19

Merci pour le lien...sympa ce document !
De la voie étroite ! Rien que de la voie étroite !
Avatar de l’utilisateur
THERRAZ54
 
Messages: 149
Enregistré le: 25 10 2014 à 16:15

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar YVES » 02 04 2018 à 20:27

En cherchant tout autre chose...
La trouvaille de la Soirée.
"HISTORIQUE SUCCINCT DES UNITÉS A VOIES DE 60 - LES 68è ET 69è RÉGIMENTS D'ARTILLERIE PENDANT LA GUERRE 1914-1918".
téléchargeable sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... k=515024;0
NB - des précisions intéressantes sur la Picardie, et les réseaux qui seront ensuite repris par le Ministère des Régions Libérées.
Bonne lecture.
:maitre: :maitre: :maitre:
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 16042
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: loisirs.ign.fr

Messagepar gnr37 » 08 11 2019 à 09:43

Bonjour.
Retour sur le dépôt de Saint Hubert.
Page parlant de ce dépôt : http://www.passion-metrique.net/forums/viewtopic.php?f=2&t=6519&start=90
Le site WikiMaginot.eu dispose de documents intéressants.
Là il s'agit d'une photo du grill de ce dépôt quand il était intact. Document rare.
Photo tirée du site WikiMaginot.eu, auteur inconnu tous droits réservés.
Oups!
gnr37
 
Messages: 273
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 09 11 2019 à 01:18

Autre photo tirée du site Wikimaginot.eu, le garage aux locotracteur du dépôt de Reinange après destruction par les français le 14 juin 1940.
Page du sujet parlant de ce dépôt : http://www.passion-metrique.net/forums/viewtopic.php?f=2&t=6519&start=300
Photo tirée du site Wikimaginot.eu Auteur : Inconnu - Armée allemande Droits réservés
Oups!
gnr37
 
Messages: 273
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Précédente

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités