Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar Tirefond » 26 11 2018 à 21:10

Merci Cadetdurail54.
Intéressante trouvaille tendant à prouver que ce dispositif n'est pas rare. Mais à quoi sert-il ?
Un appareil anti-dérive ? C'est une hypothèse intéressante pour une voie d'évitement, mais, sur le cliché du Liban, il semble s'agir d'une voie principale...
Et, sur la CPA de Bertrichamps :
- s'il est en position haute, il n'arrive quand même pas au niveau des tampons, que l'on pourrait penser faits pour encaisser les chocs;
- s'il est en position basse, il parait quand même suffisamment proéminent pour accrocher des éléments d'un véhicule, notamment l'attelage...

Sur cette vue on remarque que l'appareil semble commandé à distance : voir le caniveau sous voie qui le relie à un boitier latéral et le câble de ce qui semble une transmission filaire. Le mystère demeure...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 735
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar cadetdurail54 » 27 11 2018 à 13:26

En cherchant au hasard, je suis tombé sur la gare de "La Paquelais-de-Vigneux".
Je pense qu'ici l' "engin" se met en place manuellement, il s'agit d'une voie de débord.
Pour Bertrichamps, il s'agit d'une voie principale (croisement en voie unique),
et comme au Liban il est escamotable (voire enclenché avec la signalisation)
Dans les deux cas les "engins" ont l'air actifs: la lame transversale agirait sur les boudins de roue (?)
Probable intérêt économique: évite l'utilisation d' une aiguille d'ensablement.
Fichiers joints
cadetdurail54
 
Messages: 18
Enregistré le: 09 12 2014 à 16:40

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar cadetdurail54 » 06 12 2018 à 21:42

Bonsoir,
Cet appareil de voie semble avoir été désigné déjà au XIX° siècle par le terme d’ « arrêt mobile ».
On ne le retrouve sur les cartes postales anciennes que par inadvertance.
Encore un exemple avec cette carte Cparama de la gare de Ségrie.



Sur ce très recommandable site belge et à cet adresse, dans le « manuel du piqueur »
http://www.tassignon.be/trains/PDF/CoucheT1.pdf
on peut trouver deux schémas de ces appareils.
Les boudins de roues étaient bloqués par la pièce transversale en position relevée ; en position d’effacement, elle disparaissait entre les rails.




On connaît mieux les aiguilles qui envoient vers une impasse, les aiguilles d’ensablement,
les taquets d’arrêt, les taquets dérailleurs, tous matériels qui sont encore aujourd’hui
les petits auxiliaires discrets de la sécurité ferroviaire, tant en voie normale qu’en voie étroite.

RüBB en Allemagne.


Suisse RhB gare de Preda, version été-hiver, avec un capot pour éviter les difficultés de manœuvre en conditions hivernales.
taquet Preda RhB.jpg
taquet Preda RhB.jpg (112.52 Kio) Vu 1526 fois


Diverses barres en travers de la voie ( !)
TAQ 1.jpg
TAQ 1.jpg (41.81 Kio) Vu 1526 fois



Je cite encore le manuel du piqueur :
« Les taquets d'arrêt, de même que les clichettes et blocs d'arrêt encore en usage, doivent être peints en blanc ou blanchis à la chaux pour les rendre aussi apparents que possible la nuit.
Le personnel de surveillance fait renouveler la peinture ou le badigeonnage, dès que le blanc est terni. »

Un terme plutôt poétique tombé complètement en désuétude, clichette, dont je n’ai trouvé trace que dans ce très intéressant dictionnaire de sidérurgie et de mine :
LE SAVOIR... FER, Glossaire du Haut-Fourneau : http://savoir.fer.free.fr/index.php

http://savoir.fer.free.fr/pGLO/sommaireglo.php

CLICHETTE :
À la mine, verrou rabattable posé sur les rails pour arrêter les berlines. "Le bruit sourd du roulement fait tourner la tête au chargeur de cage, et à la lueur des lampes disséminées, il voit arriver sur lui les berlines pleines. Il lance un rapide coup d'œil vers les clichettes pour s'assurer qu'elles sont en position d'arrêt, mais cela ne le tranquillise qu'à moitié. Le Train va bien trop vite ---."

LÈVE-CLICHETTE
À la mine, dans un dispositif d’arrêts basculants, sur un plancher de cage, came permettant d’obtenir l’ouverture de l’arrêt. La came peut être actionnée à la main au moyen d’un levier, au pied au moyen d'une pédale. ou automatiquement par un cylindre pneumatique, selon note de J.-P. LARREUR.
cadetdurail54
 
Messages: 18
Enregistré le: 09 12 2014 à 16:40

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar cadetdurail54 » 29 12 2018 à 09:46

Bonjour,
je viens de relever sur le site de la "drehscheibe online" une petite énigme de fin d'année:


https://www.drehscheibe-online.de/foren ... 17,8788756
On sait où: „Die Eckernförder Kreisbahn“ Mais quelle locomotive?
Sans traduire tout l'article, on y trouve quelques suggestions.
Quelqu'un a-t-il une solution?
Ici même, sur passion-metrique.net :
--Ce train... C'est quoi ? C'est où ? p20, photo de la loc n°74
--CBR, ligne de Reims à Fismes, mais pas que.... p9 loc n° 82, p10 loc n°75
cadetdurail54
 
Messages: 18
Enregistré le: 09 12 2014 à 16:40

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar tkautzor » 29 12 2018 à 13:44

la réponse se trouve sur le fil DSO: une 130-T CL de 1924, série 71-85 des C.F. départementaux des Ardennes, mais laquelle?
tkautzor
 
Messages: 885
Enregistré le: 20 07 2013 à 09:19
Localisation: Genève, CH

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar YVES » 29 12 2018 à 19:49

Oui, cette machine est une 130T Corpet des CA (Ardennes).
1) Il ne peut s'agir que d'une machine de la 2nd série de 130T, avec le look "cubiste" de la cabine, livrée en 1924-1925, N° d'usine 1636 à 1650, CA n°71 à 85.
La 1ère série de 130T Corpet CA n°55 à 66 (dont la 62 spoliée en 1942, dont il est fait mention dans la discussion sur le forum drehscheibe-online) est du même type que les locos des CDA, comme la Aisne 1 préservée au CFBS.
2) Force est de constater que si c'est une Corpet des CA, elle fut modifiée lors de son séjour en Allemagne, par exemple cloche à vapeur sur la cheminée, les soutes à charbon, la sablière...
3) Or seule 1 machine de cette série a disparu pendant la seconde guerre mondiale : La 130T CA n°72 (N° d'usine 1637) notée par Hubert Mozaive "spoliée en 1942", par les allemands.
Donc, ces images sont d'autant plus intéressantes qu'aucune photo de cette machine ne semble connue pendant son service sur les CA.
Identification : N° d'usine 1637, Corpet 130T CA n°72, baptisée "Vouziers", 19t, commandé par Baert et Verney et sortie d'usine le 10.06.1924, et livrée au Chatelet, spoliée en 1942.
:maitre: :maitre: :maitre:
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 15198
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar YVES » 29 12 2018 à 20:33

Et pour vos étrennes, la fiche de présentation de la seconde série des 130T Corpet des CA, extraite du catalogue "classic" Corpet.


PS : si vous avez des contacts avec drehscheibe-online.de, vous pouvez reposter ces informations et la page du catalogue Corpet, s'il vous plait mentionnez les sources :
- Hubert Mozaive, "Les Ardennes en petits trains de 1865 à nos jours", éd. Sopaic.
- Liste Corpet Mandrillon - MTVS.
- Coll. CFBS/BOB.
+ Forum PME.
:D :D :D
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 15198
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar oie galopante » 13 01 2019 à 10:35

Bonjour à tous. :F5

Un nouveau casse-tête. Une CPA que je n'ai jamais vue auparavant. L'emplacement est St. Hilaire-la-Treille lors de la construction de la ligne de Limoges à St. Sulpice-les-Feuilles (CDHV). Les locomotives à vapeur ont été utilisées seulement pendant la construction de ce tramway électrique qui a été ouvert en 1912/13. Henri Domengie a suggéré qu'ils étaient d'origine allemande.

Quelqu'un peut-il fournir plus d'informations sur cette locomotive et sur d'autres utilisées pendant la construction?



#B6
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 958
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar Didierd » 13 01 2019 à 12:51

Elle est très ressemblante à la 030T Orenstein & Koppel de l'ACFCdN.

source image Association des Chemins de Fer des Côtes-du-Nord

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
 
Messages: 1044
Enregistré le: 02 07 2013 à 10:31

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar oie galopante » 13 01 2019 à 14:30

Merci, Didierd. E2
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 958
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar monplaisir » 13 01 2019 à 19:55

C'est la Borsig N° 40 de l'entreprise de travaux Giros oeuvrant les CDHV...
On la voit sur quelques CP du CDHV...
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1651
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar rms olympic » 13 01 2019 à 20:40

Remarquable précision "monplaisir" !
rms olympic
 
Messages: 1378
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar monplaisir » 13 01 2019 à 22:43

Oui cette loco est venue chez moi en Tarnie du Sud et et en Garonnie du Nord sur les THG / VFDM... Même constructeur (entreprise de travaux)...
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1651
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar oie galopante » 14 01 2019 à 11:07

monplaisir a écrit:C'est la O & K N° 40 de l'entreprise de travaux Giros oeuvrant les CDHV...
On la voit sur quelques CP du CDHV...


Merci, monplaisir. Connaissez-vous le numéro de construction et la date? #B6
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 958
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Ce train... C'est quoi ? C'est où ?

Messagepar monplaisir » 14 01 2019 à 13:45

Il faut que je recherche....
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1651
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : locovap et 25 invités