Dans l'atelier de Sixtifs

Rubrique pour nous présenter vos modèles voie métrique ou étroite quelque soit l'échelle , constructions intégrales, kits du commerce ou modèles tous montés ...

Modérateurs: matthieu, SteamyStef

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Sixtifs » 25 08 2018 à 18:38

J'ai un peu réduit le bruit, en refaisant deux pignons qui me semblaient quelque peu gratouillants.
Les nouveaux sont différents, 20 dents au lieu de 18, parce que je n'ai pas encore fait la greffe pour un plateau diviseur.
Premier essai mal dimensionné, j'ai voulu retailler et ma main a tremblé donnant un grand coup de burin dans les dents H4
Puis deux autres taillés sans problème, mais boudu que les ailes des dents sont fines.
Le bruit est maintenant moins fort que celui de la Stéatite .
Le fonctionnement est doux avec un bon ralenti, l'ovale du coffret Roco de départ en 1 minutes et huit secondes.
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4408
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 25 08 2018 à 20:39

:F5
la Stéatite comme 'bruit-étalon" : je ne pense pas que Jouef avait vu la chose comme ça...
:H1
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 4680
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Sixtifs » 25 08 2018 à 22:47

à défaut d'être un cheval de course étalon reconnu,
la Stéatite est une bête de somme étalon que tout le monde connaît.

Je n'ai pas de sonomètre, mais je tenterai une comparaison avec le vu-mètre d'un enregistreur sonore.
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4408
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar cloclo57 » 30 08 2018 à 20:32

Notre bijoutier a encore frappé. E2 E2 super
Mais comment fais tu œil de lynx et doigté de chirurgien. chapeau E2 E2 E2
Avatar de l’utilisateur
cloclo57
 
Messages: 1067
Enregistré le: 03 05 2011 à 18:23

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar YVES » 31 08 2018 à 06:32

Patrick ze rabbit Deludin a écrit::F5
la Stéatite comme 'bruit-étalon" : je ne pense pas que Jouef avait vu la chose comme ça...
:H1


Bien entendu ! Jouef voulait faire tourner l'étalon !...
#B5 #B5 #B5
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 14999
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar jpvapeur54 » 01 09 2018 à 13:12

Bonjour à tous !
Stéatite comme bruit étalon :rod_mdr2 :rod_mdr2
J'ai connus pire ( Oui cela existe ) : C'était en VN :E1 et toujours en Jouef avec la première version de
l'autorail Renault 300 CV dit " Picasso" qui, en plus des sinistres craquements des pignons, grognait aussi fort
qu'un lion en rut ! A l'époque, mon père me disait qu'il faisait autant de bruit qu'un vrais ! D9
En tous cas, la réalisation et la taille des petites dents de ces nouveaux pignons, c'est du grand art :maitre:
et une belle maitrise E2
Bonne journée à tous !
Avatar de l’utilisateur
jpvapeur54
 
Messages: 518
Enregistré le: 21 09 2012 à 19:30

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Netmetrique » 15 09 2018 à 21:49

Sixtifs a écrit:N'allez pas croire que mes aventures en taille réelle me fassent complètement reléguer le modélisme #B8

Ce matin j'ai dérouillé un essieu certes, mais cet après midi je me suis fait les dents, soixante bien sûr.
Et c'est du miséramodélisme, cinq centimes la roue, de Francs en plus, c'est pas cher.
[ https://s20.postimg.cc/cn3d508lp/IMG_9427.jpg ]



Tu as de la veine, tu ne risques plus la prison car l'action de modifier, mutiler, altérer ou détruire une pièce de monnaie n'est plus illégale depuis l'abrogation de l'article 439 du code pénal par la loi 92-1336 1992-12-16 article 372 parue au Journal Officel de la République Française du 23 Décembre 1992 et entrée en vigueur le 1er Mars 1994.....
Avatar de l’utilisateur
Netmetrique
 
Messages: 257
Enregistré le: 30 08 2006 à 20:28

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Storm » 15 09 2018 à 22:19

#B6 :rod_mdr2 :rod_mdr2 :rod_mdr2
Image


Storm NORRIS B.A. Addict
Avatar de l’utilisateur
Storm
Bifidus Actif en vacances
Bifidus Actif en vacances
 
Messages: 18520
Enregistré le: 24 04 2006 à 22:54
Localisation: Sarcelles (95)

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Sixtifs » 16 09 2018 à 05:46

Netmetrique a écrit:
Sixtifs a écrit:N'allez pas croire que mes aventures en taille réelle me fassent complètement reléguer le modélisme #B8

Ce matin j'ai dérouillé un essieu certes, mais cet après midi je me suis fait les dents, soixante bien sûr.
Et c'est du miséramodélisme, cinq centimes la roue, de Francs en plus, c'est pas cher.
[ https://s20.postimg.cc/cn3d508lp/IMG_9427.jpg ]



Tu as de la veine, tu ne risques plus la prison car l'action de modifier, mutiler, altérer ou détruire une pièce de monnaie n'est plus illégale depuis l'abrogation de l'article 439 du code pénal par la loi 92-1336 1992-12-16 article 372 parue au Journal Officel de la République Française du 23 Décembre 1992 et entrée en vigueur le 1er Mars 1994.....


Je ne connais pas le détail des articles, mais je connais le principe.
Et donc j'ai pris soin d'utiliser une pièce démonétisée.
J'utilise aussi des pièces étrangères dont j'ignore si elles sont démonétisées ou pas (notamment parce que je ne comprends pas les caractères), mais qui proviennent de pays où je n'irai jamais.

Je profite de ton intervention pour te remercier de tes présentations et discussions sur tes travaux de taille d'engrenages, cela m'a montré que c'était possible pour un amateur (celui qui aime !) et donné l'énergie de chercher.
:maitre: :maitre:

Ensuite j'ai eu un gros coup de chance de trouver à bon compte ces fraises de forme.

Merci aussi à Papybocfil pour ses explications et encouragements à propos de la scie bocfil et du tour d'horloger.
:maitre: :maitre:

Maintenant, à mon tour je parle de mon apprentissage dans ce domaine parce que cela peut donner idées et énergie d'y croire à d'autres, même si la voie est étroite.

Le hasard fait que ce bout de discussion se déroule pendant les journées du patrimoine qui ont pout thème l'art du partage. Je suis particulièrement sensible au partage du savoir faire.
Les outils et savoirs faire sont une partie du patrimoine.
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4408
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Netmetrique » 16 09 2018 à 14:37

Sixtifs a écrit:Je profite de ton intervention pour te remercier de tes présentations et discussions sur tes travaux de taille d'engrenages, cela m'a montré que c'était possible pour un amateur (celui qui aime !) et donné l'énergie de chercher.

Ensuite j'ai eu un gros coup de chance de trouver à bon compte ces fraises de forme.


Rien de bien compliqué effectivement que de tailler soi-même ses engrenages pour peu qu'on ait une fraiseuse et un bon diviseur. A condition toutefois de trouver des fraises modules de qualité. J'ai eu des déconvenues malheureusement avec de fraises made in china achetées sur la bay. Les bonnes fraises doivent être rectifiées ce qui n'est pas le cas de celle vendues à bas coût pour lesquelles les formes de dents obtenues n'ont qu'une lointaine ressemblance avec les profils théoriques ! Quant au prix des fraises rectifiées... Cependant, les fraises couteaux que l'on peut se tailler à la demande, permettent de résoudre se problème à bas coût.

J'ai acquis il y a deux ans des fraises mère avec pour objectif de réaliser enfin des engrenages hélicoïdaux, moins bruyants que les engrenages droits. Malheureusement, je bute toujours sur l'asservissement électronique de la rotation du réducteur à la rotation de la fraise-mère et à l'avancement de la table de la fraiseuse. Et mon éloignement de la région parisienne, plus de six mois de l'année maintenant (et donc de mon atelier de mécanique) ne m'ont pas permis d'avancer sur le problème. Peut-être dans un an ou deux....
Avatar de l’utilisateur
Netmetrique
 
Messages: 257
Enregistré le: 30 08 2006 à 20:28

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Sixtifs » 04 11 2018 à 17:46

Petit intermède en HOf.

Le montage du transkit INTERFER pour la carosserie du Pétolat/Deutz PME 117,
célèbre pour son rôle dans le film "les grandes gueules".

Un petit kit agréable, pour monteurs confirmés, il comprend des assemblages bord à bord délicats à bien aligner.
A part ce besoin de minutie à signaler, ça se monte agréablement.
Il s'adapte sur le chassis moteur Busch ref. 12199 "Feldbahn Antriebseinheit" (à acheter séparément)
J'ai fait quelques modifications : renforts intérieurs, longerons de chassis soudés à la caisse au lieu de les coller sur le chassis moteur, petit bout de tube pour l'arrière du greu-greu.

Image

Image

Image

Image

Image

Image
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4408
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar pehem » 04 11 2018 à 18:17

Je pense que je vais immoler mes kits en Oe que je ne réussirai pas comme cette puce. :rod_coeur #B6
Avatar de l’utilisateur
pehem
 
Messages: 57
Enregistré le: 30 12 2015 à 18:29

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar declic » 04 11 2018 à 18:42

Bravo E2
Magnifique #B6
J'adore ce que tu fais :rod_coeur
C'est presque dommage de le peindre !
Avatar de l’utilisateur
declic
 
Messages: 1697
Enregistré le: 11 02 2007 à 19:31
Localisation: Sainte Croix en Jarez

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar pelican » 05 11 2018 à 08:58

l'original ...



:ok
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 37990
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Dans l'atelier de Sixtifs

Messagepar Sixtifs » 13 11 2018 à 21:32

Toujours dans la série HOf, voici une petite bidouille d'une soirée et demi.

A Orléans, j'ai acheté un jeu de 3 locotracteurs statiques Artitec (ref 487.801.59)
prévus pour servir de chargement sur des wagons TL (trop larges).

Image

Les trois sont faits sur la même base, deux diffèrent seulement par la peinture, le troisième a en plus un toit et un capot latéral.
Image
Image

Au pif je les ai achetés en me disant que j'arriverai bien à les faire rouler.
L'examen détaillé exclut la possibilité de les motoriser (je dis cela au risque d'être contredit par une belle réalisation), mais montre que la greffe de roues fonctionnelles est possible, pour servir avec un wagon pousseur.

Alors hop, on taille.
Ils sont collés sur des bastaings de callage, qui sont retirés en insérant un tournevis et en faisant doucement levier ce qui casse les points de colle.
Ensuite, quelques coups de disque scie, fraise scie et fraise en boule, avec douceur et précaution (la légendaire douceur de la fraise du dentiste) pour enlever les roues, creuser l'espace entre chassis et longerons externes, et creuser des passage pour les futurs paliers internes d'axes.
Attention à préserver les boites d'essieux.
Image
Image

Ensuite, des essieux et un chassis fonctionnel.
J'ai pris deux essieux HOf Busch, dont j'ai enlevé les axes (à pointes) pour remplacement par des axes en fil de bronze façonnés à bonne longueur (9 mm) sans pointes et avec un léger arrondi en bout pour faciliter la mise en place.
Deux tronçons de tube de cuivre ou laiton de diamètre intérieur environ 1mm et d'environ 2,5 mm de long serviront de paliers intérieur.
Je soude ces paliers sur une plaque de laiton d'environ 4mm de large et je lime des rétrécissements à ras des extrémités des tubes.

En position de roulement :
Image

et à l'envers :
Image

J'ai aussi inséré un petit aimant dans le corps en résine entre les axes d'essieux pour plaquer l'engin sur la voie (piste en acier sous la voie)

Attention au sens de remontage des essieux, une roue est isolée, l'autre non.

Deux coups de forets de 0,5 puis 0,6 pour faire des trous verticaux dans les blocs d'attelage permettent d'y glisser un petit clou doré qui sert de goupille d'attelage.

Voici l'engin en état de rouler
Image

rapidement pris en charge par Albert Trentetrois
Image
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4408
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

PrécédenteSuivante

Retourner vers Votre matériel, vos acquisitions, vos placards !



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités