Accident d'échelle dans mon atelier

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 05 08 2018 à 18:13

[quote="Beyer-Garrat"]Un engin comme les affectionne Sixtifs ,qui te donnera peut être des idées :B3
Oui, merci, ça fait réver, mais totalement hors de ma portée
et puis c'est hérétique ;)
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar pelican » 05 08 2018 à 20:46

Un ami avait réalisé un vélorail à,base d'un wagonnet et d'un vélo ... mais c'était super lourd H4

Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38157
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar declic » 05 08 2018 à 21:09

FRANCOIS19 a écrit:Pourquoi pas essieux creux en tube : gain de poids à résistance identique?

Parce que.je n'ai pas trouvé de tube offrant une précision suffisante pour monter directement des paliers à roulement directement et sans usinage.
Mais si ca existe, je suis d'accord avec toi.
Avatar de l’utilisateur
declic
 
Messages: 1712
Enregistré le: 11 02 2007 à 19:31
Localisation: Sainte Croix en Jarez

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 12 08 2018 à 08:41

Merci à tous pour les contributions et suggestions variées.
Cela alimente bien mes cogitations sur le projet.

Pour le devis de poids, je vais limiter un peu : objectif max 50 Kg hors essieux pour le chassis, et 250 kg pour le total voyageurs.
Pour l'empattement, je crois raisonnable d'envisager 800mm env pour l'instant, avec 600 mm il y aurait trop de risques de basculements.

Je reste toujours sur l'idée de pouvoir facilement démonter les roues.
Je préférerais aussi des axes fins (et donc pleins) 20 ou 25mm, je peux envisager un acier genre stub (plus résistant je crois, mais aussi nettement plus cher).
Je pense donc à divers genre de moyeux pour assurer la liaison démontable entre axes et roues.

Soit usiné maison sous forme d'un manchon assurant l'adaptation entre 20 et 39/40mm, avec une collerette de serrage sur l'axe, et une grosse rondelle de l'autre côté de la roue, boulonnée sur le manchon pour assurer le serrage de la roue.
Désolé pour la description vasouillarde, je n'ai que des croquis approximatifs pour l'instant, que je n'ose afficher car même si je me comprends, ce n'est pas du tout aux normes actuelles de dessin industriel.

Soit, sous forme de solution industrielle, nommée "assembleur expansible", ou "moyeu expansible", "moyeu de serrage", "ensemble de serrage arbre moyeu".
J'ai trouvé des pistes de constructeurs / fournisseurs tels que "Norelem", "Ringspann" , "Michaud Chailly".
https://www.ringspann.fr/fr/produits/liaisons-arbre-moyeu/assembleurs-expansibles
Image

Je me demande toutefois si :
- c'est vraiment démontable/remontable de manière répétée
- l'état de surface requis sera bien compatible avec l'état possible de mes composants
- les performances en termes de centrage et couple transmis ne sont pas très supérieures à ce dont j'ai besoin
- les dimensions que je recherche 20mm / 39/40mm ne sont pas trop restrictives par rapport à la gamme offerte.

Reste à envisager un usinage maison au prix de performances moindres (mais peut être suffisantes).
Le centrage avec précision de 1/100mm est illusoire au vu de l'état des jantes (pourtant raisonnablement bon pour des essieux de wagonnet ).
Ce ne sera pas le wagon lit de la princesse au petit pois ;) .
Pas besoin de transmettre un couple de 1000 N.m

Pour la partie moteur et transmission, je continue sur l'idée d'un système "à pompe", mais avec une action horizontale (pousser tirer) plutôt que l'action verticale plus commune (lever abaisser comme sur la draisine à pompe des Chanteraines).
Mes raisons sont :
- engin plus court, car le ou les acteurs sont plus près de l'axe du levier dans le sens horizontal
- gain de poids en enlevant le besoin du tréteau de support de l'axe du balancier, avec un levier vertical l'axe du levier peut être au niveau du plancher

Il me faut ensuite un vilebrequin, et je songe à plusieurs sources possibles :
- à la récupération d'un vilebrequin sur une ancienne machine à coudre à pédale
- à la récupération d'un pédalier de vélo, avec adaptation pour un bras de levier plus court
- à la récupération de la partie basse d'un moteur de mob

Puis transmission par plateau, pignon(s) et chaine de vélo, et là je retrouve l'intérêt d'axes d'essieux assez minces pour pouvoir mettre un petit pignon de vélo directement autour de l'axe. Je n'ai pas encore fait de répérage de dimensions pour cela.
En vitesse de croisière, un rapport d'environ 3/1 semble bien.
Je révasse aussi à la possibilité d'un rapport variable avec un jeu de pignons de diverses tailles, d'un dérailleur marchant dans les deux directions (ça n'existe pas tout fait, mais ça doit être possible) ce qui nécessite de bloquer le système de roue libre.
Et peut être aussi d'avoir à côté de l'ensemble de pignons solidaires de l'axe, un petit pignon fou (sur roulement à billes) pour faire de la roue libre en descente, en passant la "vitesse" appropriée avec le dérailleur.

Je déraille ?
Pas plus que d'habitude, mais sur des thèmes différents.
J'ai encore beaucoup à apprendre :C6
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar pelican » 12 08 2018 à 09:00

Pour info : empattement du pélivélo : 60 cm pile poil ;)

Bon courage pour la suite : c'est prometteur E2
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38157
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 12 08 2018 à 13:06

Euh, prometteur ?
Je n'ai rien promis, surtout pas la date de mise en service ;)

Je viens de gratouiller le second essieu à la brosse rotative, ouf !
J'ai vu apparaître des chiffres gravés sur la jante, côté intérieur.
Tout n'est pas lisible, mais sur deux roues je lis 25485.

Référence, numéro de lot ?

J'espère seulement que ce n'est pas la DLC #A8
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar declic » 12 08 2018 à 14:30

Sixtifs a écrit:J'espère seulement que ce n'est pas la DLC

25 avril 1885, si, probablement C7
:F5 :F5 :F5
Avatar de l’utilisateur
declic
 
Messages: 1712
Enregistré le: 11 02 2007 à 19:31
Localisation: Sainte Croix en Jarez

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar pelican » 13 08 2018 à 11:41

Sixtifs a écrit:Euh, prometteur ?
Je n'ai rien promis, surtout pas la date de mise en service ;)

Je viens de gratouiller le second essieu à la brosse rotative, ouf !
J'ai vu apparaître des chiffres gravés sur la jante, côté intérieur.
Tout n'est pas lisible, mais sur deux roues je lis 25485.

Référence, numéro de lot ?

J'espère seulement que ce n'est pas la DLC #A8


une course poursuite entre le Pélivélo et la trottisixtifette ??? C7
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38157
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 13 08 2018 à 11:47

ça sera une occasion de bien rire
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 21 09 2018 à 19:02

petit avancement du projet, mais quand même symbolique,
aujourd'hui j'ai acheté les futurs axes (acier étiré diamètre 25 mm),
ainsi que de l'acier pour faire les moyeux et les vis pour tenir tout ça.

Je vais ensuite tenter l'extraction des anciens avec les outils de base du bricoleur, scie, perceuse ...
Je commencerai par celui dont la fusée est cassée (non réemployable tel que, même en extraction à la presse).
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar pelican » 21 09 2018 à 19:50

fait quand même attention : la dremel n'est pas prévue pour ça ... C7
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38157
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 21 09 2018 à 20:25

J'ai dit bricoleur, pas modéliste ;)
mais ça m'arrive aussi de faire du gros boulot avec de petits outils.
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar Sixtifs » 06 10 2018 à 17:21

moignon d'axe, sort de ce corps de roue C7 C7 C7 C7 C7 C7

et le mignon moignon est sorti

Image

Image

Image

Image

mais il a fallu plus que quelques bonnes paroles pour le convaincre.
Une fois l'axe scié au ras de la roue (la fusée était déjà cassée),
J'ai percé (avec une grosse perceuse, mais tenue à la main), puis limé et scié pour faire une fente et ainsi affaiblir considérablement le moignon.
Puis j'ai fini au burin et au marteau.
Comme je ne m'y suis pas bien pris (3 forets cassés dedans dont un de 10, ça secoue) cela m'a pris plusieurs heures H4 .
Mais je compte cela comme de la gymnastique de fin de ré-éducation d'une épaule.

Au coup de marteau final, le moignon est sorti en dégageant une forte odeur de goudron. La surface interne était huileuse. J'ai été surpris par le bon état de surface, alors que je craignais une corrosion.

Il m'en reste 3 à faire, en cherchant une ruse pour percer avec une perceuse à colonne, mais avec une contrainte, le col de cygne est trop court par rapport au rayon de la roue et trop long pour mettre la colonne entre moyeu, jante et deux rayons. Peut être qu'en fixant la table SUR la roue et en perçant à travers le trou de la table ...


P.S. Les photos sont orientées bizarrement, par suite d'expérimentation d'un nouveau logiciel #A8
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4420
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Accident d'échelle dans mon atelier

Messagepar pelican » 07 10 2018 à 08:31

ça c'est du moignon C7
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38157
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Précédente

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 10 invités