La traction hydraulique

Parlez-nous de vos locos et autres machines à vapeur vive. Vapeur vive, modélisme ultime ?
De même, si vous pratiquez notre hobby en extérieur, parlez-en ! Montrez-nous des photos de votre réseau. Donnez-nous envie de faire pareil !

Modérateurs: pelican, SteamyStef

Re: La traction hydraulique

Messagepar rail cassé » 18 06 2015 à 17:08

Randy a écrit:Bonjour.

L'avantage que je vois ; c'est surtout pouvoir rouler sans attendre d'avoir des batteries chargées. On rempli le réservoir d'essence ; on tourne la clé et hop c'est partit :ipb-251

Et surtout la puissance de traction ; qui pour un réseau comme le mien n'est pas négligeable. J'avoue qu'une tel machine nous serait d'une grand aide :B3


J'ai cependant quelques questions :

- quelle cylindré pour les moteurs ? la démultiplication entre moteur/roues peut-elle se faire aussi ?
- peut-on brancher directement les moteurs à la pompe ? Pompe qui tournerai en fonction du régime moteur et d'un embrayage... ( avec une electro vanne d'inversion de marche avant les moteurs )

Merci.



En électrique tu es tout aussi puissant, tu n'a pas le bruit et les odeurs d'échappement. Tu n'as pas non plus le danger de refaire le plein de carburant avec une machine surchauffée par le soleil et sa mécanique. Un engin électrique peu tourner facilement toute une journée! tu recharges la nuit. Tu peux même avoir des batteries de réserves déjà chargées!!! ça ne prend pas plus de temps qu'un plein d'essence à remplacer.
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: La traction hydraulique

Messagepar Randy » 18 06 2015 à 19:23

Oui mais là on parle de l'hydraulique #B8
Tout ça a été dit sur l'autre sujet.

Pour ce qui est des moteurs ; si c'est un véhicule sur bogies ; il en faudrait au minimun un par bogie. Ou deux moteurs sur un bogie.
Puis ça répond pas à mes questions.

Je suppose que mon système d'embrayge pour faire tourner la pompe et alimenter les moteurs directement peu fonctionner. :D3

Mais si la pompe tourne en permanace ; entre la pompe et l'electrovanne d'inversion de marche ; on met quoi ? J'aimerai bien voir un schéma type pour le fonctionnement de trains à nos échelles ; parce que sur Internet on voit de tout et je suis pas forcement dans le savoir que je viens de zapper le plan que je cherche.. ( ne connaissant encore pas grand chose en hydraulique )
Randy
 
Messages: 423
Enregistré le: 18 08 2012 à 10:35

Re: La traction hydraulique

Messagepar rail cassé » 18 06 2015 à 19:30

pas besoin d'embrayage, c'est le distributeur qui envois l'huile dans le moteur, en position arrêt le distributeur renvois l'huile dans le réservoir d'huile. ( pour faire simple) Tu peux monter un amortisseur de couple entre le moteur et la pompe.
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: La traction hydraulique

Messagepar Randy » 18 06 2015 à 19:31

Ah oui ok ; c'est la position centre ouvert ; qui sert de retour au réservoir à l'arrêt.. Ca ok #B6

Amortisseur de couple ? Pour eviter un accoup au démarrage ?

Ensuite une fois démarré ; on joue sur le régime du moteur thermique pour la vitesse..
Randy
 
Messages: 423
Enregistré le: 18 08 2012 à 10:35

Re: La traction hydraulique

Messagepar Saboul » 18 06 2015 à 19:34

Il n'y a pas besoin d'embrayage entre le moteur et la pompe !
on régule son débit pour accélérer , a vide , elle tourne sur elle même shuntée par son bi pass.
Pourquoi compliquer ce qui est simple
Dans le cas de moteurs séparés de la pompe un simple flexible relie les deux .
C'et aussi inutile de mettre deux moteurs par boggie , un seul bien dimensionné suffit .
Saboul
 

Re: La traction hydraulique

Messagepar Randy » 18 06 2015 à 19:39

Saboul a écrit: a vide , elle tourne sur elle même shuntée par son bi pass.
.



Okaaayy... Ca je pouvais pas le savoir. Ou comme dit plus haut ; on fait le retour par le centre ouvert de l'electrovanne dans la cuve.
Randy
 
Messages: 423
Enregistré le: 18 08 2012 à 10:35

Re: La traction hydraulique

Messagepar rail cassé » 18 06 2015 à 19:40

Il y a moyen des faire des circuits assez simples, utiliser des petites pompes à engrenages ( suivant le modèle elle peuvent aussi faire moteur ). Une bâche à huile ( réservoir avec filtre immergé) une petite pompe de x débit en sortie d'un moteur de 6 cv. Une autre pompe à engrenage utilisée en moteur ( là on ne parle pas de débit mais de cylindrée) un poil plus grosse que celle en sortie du moteur thermique. Un distributeur 3 voie et quelques flexibles.

Pour le sens de marche voulu on pousse le distributeur dans un sens ou dans l'autre, l'huile arrive au moteur hydraulique, pour faire varier la vitesse on joue sur la vitesse de rotation du moteur thermique. ( attention il faut prévoir de refroidir un peu l'huile hydraulique, il existe de petits échangeurs air huile + ventilo ). Attention aussi, ce genre d'installation monte facilement à 60 90 bars!!! une fuite d'huile à ces pression est déjà mortelle ( pression ) et contaminante pour le corps humain ( empoisonnement des tissus et du sang ). Ne jamais prendre à la légère une blessure par de l'huile sous pression.
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: La traction hydraulique

Messagepar Randy » 18 06 2015 à 19:50

Oui ; là si ça pête.. vaux mieux ne pas être dans la machine ni à côté. Enfin le mieux c'est d'avoir des conduites qui sont protégés et isolés vis à vis du conducteur ou des personnes qui peuvent être à proximitée immédiate de l'engin.

Sur notre tram à moitier finit ou à moitier commencé ( 2001 ) ; il y ai monté un moteur de voiturette sans permis. Un honda si j'ai bonne mémoire. A part la cuve ; toute l'hyraulique et l'electricité reste à faire ainsi que la caisse. Et refaire deux bogies.

Merci Laurent pour ton aide ; j'y vois déjà mieux !! #B6
Randy
 
Messages: 423
Enregistré le: 18 08 2012 à 10:35

Re: La traction hydraulique

Messagepar rail cassé » 18 06 2015 à 20:06

Il n'y a pas de raison que ça pète si c'est construit correctement avec des éléments prévus à cet effet. Pas de raccord eau/ gaz dans le circuit hydraulique comme on peu le voir parfois. Des flexibles de qualité en respectant leur rayon de courbe mini. L'hydraulique est un art un métier.

Il y a d'autres solutions ( j'avais construit un petit engin sur roue de cette façon, mais il faut aimer le bruit ) Moteur thermique qui entraîne compresseur ( récup sur un 220 volt d'atelier ) un réservoir ( + soupapes de sécurité) , un distributeur ( robinets), un ou des petits moteurs pneumatiques ( on en trouve des pas trop cher sur internet ) des flexibles air comprimés blindés. Le plus compliqué est de contrôler la vitesse de rotation des moteurs ( détendeur ).
Penser à inclure dans le circuit un dispositif d'huilage de l'air ( voir un assècheur ), les moteurs à air comprimé grippent assez vite au contacte de l'humidité.
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: La traction hydraulique

Messagepar Randy » 18 06 2015 à 20:19

Oui c'est sûr.

On pourrait même y mettre des moteurs comme pour les locomotives Climax ou de machines fixes :F9 J'imagine dans la loco un 6 cylindre fonctionnant à l'air C7 Ca serait intéressant à voir ^^ :rod_siflet

Après c'est vrai que si on peut trouver des compresseurs pas trop grand et pas ( moins ) bruiyant ; à la longue ce bourdement deviendrai infernal ! Sauf si le moteur thermique cache le bruit.. ou s'y additione #A8


Sinon pour les moteurs hydraulique ; ça tournerai dans quelle cylindrée ? car j'ai aucune idée de ce que ça peut correspondre pour nos machines..
Randy
 
Messages: 423
Enregistré le: 18 08 2012 à 10:35

Re: La traction hydraulique

Messagepar UmaDeva » 18 06 2015 à 20:21

Randy a écrit:Oui ; là si ça pête.. vaux mieux ne pas être dans la machine ni à côté. Enfin le mieux c'est d'avoir des conduites qui sont protégés et isolés vis à vis du conducteur ou des personnes qui peuvent être à proximitée immédiate de l'engin.

Sur notre tram à moitier finit ou à moitier commencé ( 2001 ) ; il y ai monté un moteur de voiturette sans permis. Un honda si j'ai bonne mémoire. A part la cuve ; toute l'hyraulique et l'electricité reste à faire ainsi que la caisse. Et refaire deux bogies.

Merci Laurent pour ton aide ; j'y vois déjà mieux !! #B6


Je me souviens en cours on avait fait calcul selon lequel l'huile pouvais être projetté à plus de cinquante mètres sans problème à une vitesse de plus de 200 km/h. Un pote en étude de médecine (des années plus tard) me disait que çà pouvait percer une main en moins d'une seconde et que si tu la bougeais à cette pression, çà te la découpait instantanément...

Je ne dis pas çà pour être gore, mais pour partager ces infos que je sais être vrai. L'hydraulique c'est très puissant, c'est efficace etc... mais quand c'est deffectueux attention les dégats
Oo ~~~~ Mes réalisations ferroviaires en 7 pouces 1/4 ~~~~ oO
--> http://trains7pouces25.canalblog.com <--
UmaDeva
 
Messages: 1148
Enregistré le: 02 10 2014 à 20:28
Localisation: Touraine (37)

Re: La traction hydraulique

Messagepar Saboul » 18 06 2015 à 20:24

Il ne faut pas se focaliser sur la cylindrée ,en hydraulique c'est une donnée qui ne veut pas forcément dire quelque chose .
Saboul
 

Re: La traction hydraulique

Messagepar Randy » 18 06 2015 à 20:26

Merci ça donne moins envie maintenant :rod_mdr2 :rod_mdr2

On coupe bien de la tôle avec un jet d'eau.. comme Laurent l'as dit ; si tout est bien dimenssioné ; branché etc.. il y a pas de raison d'avoir de problèmes.
Randy
 
Messages: 423
Enregistré le: 18 08 2012 à 10:35

Re: La traction hydraulique

Messagepar rail cassé » 18 06 2015 à 20:37

Saboul a écrit:Il ne faut pas se focaliser sur la cylindrée ,en hydraulique c'est une donnée qui ne veut pas forcément dire quelque chose .


Il faut la connaitre, elle te permettra de calculer le débit et de bien choisir la pompe. :prrrt:
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: La traction hydraulique

Messagepar rail cassé » 18 06 2015 à 20:42

Randy a écrit:Merci ça donne moins envie maintenant :rod_mdr2 :rod_mdr2

On coupe bien de la tôle avec un jet d'eau.. comme Laurent l'as dit ; si tout est bien dimenssioné ; branché etc.. il y a pas de raison d'avoir de problèmes.


un homme averti en vaut deux #B6 https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 1959,d.ZGU
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vapeur vive et trains de jardin !



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités