Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas (Hom)

Rubrique pour nous présenter vos modèles voie métrique ou étroite quelque soit l'échelle , constructions intégrales, kits du commerce ou modèles tous montés ...

Modérateurs: matthieu, SteamyStef

Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas (Hom)

Messagepar Tyrphon » 09 03 2014 à 22:51

Un engin très exotique est arrivé sur mon réseau nordique en construction:

DSC00221.JPG
DSC00221.JPG (78.53 Kio) Vu 2172 fois


Bon, il ne vaut pas le TdA, mais pour m'amuser sans trop me prendre la tête (pour une fois :rod_siflet ) il me suffira.
Notons que j'ai déjà arraché les vilaines guirlandes de ressorts surécartées devant les essieux. Je les remettrai plus tard à une distance correcte des roues.

Deuxième intervention. J'ai équipé le bogie avant de roues Berliner de récupération. J'ai dû jouer du cutter et de la lime
pour qu'ils tournent librement dans les encoches. Les coupe-jambon ont l'air de bien passer sur mes aiguilles Peco.

DSC00252.JPG
DSC00252.JPG (47.05 Kio) Vu 2172 fois


Pour la motorisation, j'ai trouvé dans mon placard un bogie Vario Halling avec traverse pivotante. Manque de pot, l'empattement est soit un bon mm trop petit, soit presque 3mm trop grand. Va pour le trop petit.
Ah oui? il manque un essieu? Vu l'encombrement du moteur et de la traverse, j'ai le choix entre un essieu avec des roues trop petites ou un essieu factice avec roues incomplètes (qui pourraient faire office de frotteurs? à étudier...).
Pour loger le bogie moteur, je pensais d'abord ouvrir un grand trou dans le châssis, mais le métal chinois de chez chinois a eu raison de mon faible outillage. Alors, j'ai amputé et reconstituer l'arrière en profilés plastique.

DSC00254.JPG
DSC00254.JPG (80.71 Kio) Vu 2172 fois


DSC00253.JPG
DSC00253.JPG (89.64 Kio) Vu 2172 fois


Je ne sais pas encore exactement comment je vais fixer la traverse du bogie aux longerons en plastique. Ce n'est pas bien large.

Mes premiers essais sur mon petit tronçon de voie HOm sont encourageants. A suivre donc pour ce petit projet sympa qui me change du A80D1 et même des locotracteurs CFD...
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Sixtifs » 10 03 2014 à 09:29

Salut Tyrphonibus Bibendonnium

J'ai, pour un essai, rajouté un essieu central libre à un bogie vario Halling.
Il n'y a aucun organe vital à l'emplacement concerné, donc aucun risque (sauf si tu attaques à la mêche à béton).
Il suffit d'un bon traçage, un bon pointage (avec une pointe de compas) et percage à 0,8 mm puis à 1,5 mm.
Il vaut mieux tracer sur chaque côté que de percer d'un seul élan.

CDF vend des sachets de deux essieux Halling (si tu prends deux pochettes tu aura ainsi 6 essieux identiques).
Si besoin tu ovalise les trous un poil vers le haut ou vers le bas selon essais de roulage.
________________________________________________________________________________
Je collectionne des vieilles carcasses, puis je les contemple, je les hume. Ensuite je les découpe, je mélange les morceaux, puis je les combine en les collant, les cousant ( si ! ) en cautérisant au besoin. Enfin par une étincelle (12 000 mV max) je leur redonne vie. Dr Sixtifenstein
matériel; calva; atelier; Craquetot
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4182
Enregistré le: 01 05 2006 à 06:17
Localisation: entre 60 et 100

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Tyrphon » 10 03 2014 à 10:32

Ave Sixtife caramello! (j'ai demandé à ma'ame Tyrphon pour les déclinaisons).

Le problème est qu'on ne peut pas mettre des roues du même diamètre que les autres, car elles buteraient sur la traverse pivotante. Il faut donc adopter un des trucs que j'ai énoncés.

Tiens, querlqu'un a-t-il un plan de ces michelines, que je vérifie quelques cotes (hauteur de caisse au-dessus du rail, empattement des bogies). On a beau modéliser "décontrasté", autant faire juste quand c'est possible.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Victor le chat » 10 03 2014 à 10:43

Yes encore un projet tyrphonesque ! :ipb-251 :ipb-251
Je suis sagement ! #B6 :maitre:
Clément, envoyé spécial des Chemins de fer de Provence sur PME :maitre:
"Bonjour chez vous !" :F5
s(x,t)=A.cos(kx+Ψ).cos(ωt+φ)
Victor le chat
Smiley's addict and chatterbox !
 
Messages: 5702
Enregistré le: 17 07 2011 à 14:50
Localisation: Issy-les moulineaux, Le Plessis Robinson et Draguignan (durant les vacances)

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar rail1435 » 11 03 2014 à 10:40

Joli projet, je m'assied au deuxième rang (mon préféré). :maitre:
Avatar de l’utilisateur
rail1435
Steward
 
Messages: 5774
Enregistré le: 14 09 2008 à 15:50
Localisation: Genève

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar chris31 » 11 03 2014 à 14:12

Tyrphon a écrit:...
Tiens, querlqu'un a-t-il un plan de ces michelines, que je vérifie quelques cotes (hauteur de caisse au-dessus du rail, empattement des bogies). On a beau modéliser "décontrasté", autant faire juste quand c'est possible.


J'ai trouvé ça dans l'excellent (pour moi) bouquin de Bernard Bathiat Les Michelines :



À toi de jouer !
Whisky distiller
Avatar de l’utilisateur
chris31
 
Messages: 1891
Enregistré le: 24 01 2011 à 07:41
Localisation: Toulouse

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Tyrphon » 12 03 2014 à 12:17

Merci Chris, Je vais pouvoir vérifier quelques dimensions, bien que la disposition des fenêtres soit un peu différente.
Le diagramme montre qu'Atlas a oublié de biseauter l'arrière de sa bête, ce que j'avais déjà détecté.
Cela dit, je n'ai pas l'intention de faire un modèle authentique (sinon j'aurai acheté la magnifique TdA), mais d'avoir un beau jouet. Car je joue moi, et je le revendique fièrement!
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Storm » 12 03 2014 à 13:31

Marrant, il semble que les fins limiers de chez Atlas soient meilleurs pour contourner les droit de reproduction que pour reproduire les modèles :rod_siflet De mémoire, ce ne sont pas des pneus qui encadrent le marquage "MICHELIN" :F9
Image


Storm NORRIS B.A. Addict
Avatar de l’utilisateur
Storm
Bifidus Actif en vacances
Bifidus Actif en vacances
 
Messages: 17720
Enregistré le: 24 04 2006 à 22:54
Localisation: Sarcelles (95)

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Tyrphon » 12 03 2014 à 21:27

Voici les images de mes derniers travaux:


J'ai percé le châssis du bogie entre les deux essieux, puis j'ai transformé le trou en entaille à la scie et à la lime plate. Pas de problème, il n'y a aucun organe vital dans cette zone. Il a fallu aussi entailler à la lime ronde les joues de la plaque inférieure. J'avoue avoir travaillé au pif, l'important est que le nouvel essieu tourne librement et ait un jeu vertical.

2014-03-10-10.JPG
2014-03-10-10.JPG (58.06 Kio) Vu 1985 fois

Voici l'essieu de récupération en place. Je vais sans doute diminuer un peu la hauteur de ses "coupe jambons", qui ne sont pas aux normes actuelles.
Je pense qu'une fois peint en noir et caché partiellement sous les ressorts, on ne verra plus trop que le diamètre de ses roues est plus petit que les autres.

Pendant que j'y pense, on voit aussi les bouts de fil de laiton qui retiennent la travarse mobile, qu'on peut déboiter en écartant légèrement les longerons.

A suivre, avec l'ajout de lamelles de prise de courant sur le bogie avant.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Tyrphon » 16 03 2014 à 13:50

On avance, on avance...

Sur le bogie avant, j'ai ajouté des lames de prise de courant et j'ai remis en place la guirlande de boites d'essieux à l'aide de bouts de fil de laiton (désolé, ce n'est pas "clean" comme du malletslm!).

DSC00277.JPG
DSC00277.JPG (88.61 Kio) Vu 1913 fois


DSC00278.JPG
DSC00278.JPG (85.96 Kio) Vu 1913 fois


Côté bogie arrière, je suis pour finir passé au plus grand empattement (30,5mm), plus proche de l'empattement réel d'après le plan. Il a donc fallu déplacer l'essieu central, ce qui m'a obligé à agrandir la fente dans le châssis et à ajouter des cales en plastique. Je préfère voiler pudiquement ce bidouillage...
J'ai dû allonger la guirlande de boites d'essieux en la tronçonnant et en recollant les morceaux sur des petits bouts d'Evergreen. Comme ce n'était pas bien solide, il a fallu ajouter des cales collées au châssis, en plus des bouts de fil de laiton aux extrémités... Mieux vaut ne pas y regarder de trop près.

DSC00280 copie.jpg
DSC00280 copie.jpg (87.61 Kio) Vu 1913 fois


Aux essais de circulation, l''essieu central du bogie moteur a posé quelques problèmes. Il va falloir le régler, ou à défaut le remplacer par un essieu fictif. Pour l'instant, je l'ai enlevé et ça ne se voir quasiment pas:

phpBB [video]
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Victor le chat » 16 03 2014 à 14:17

Bien ! :ipb-251 :ipb-251
C'est à Rueil qu'on peut voir ça ? :E1 #B6 :maitre:
Clément, envoyé spécial des Chemins de fer de Provence sur PME :maitre:
"Bonjour chez vous !" :F5
s(x,t)=A.cos(kx+Ψ).cos(ωt+φ)
Victor le chat
Smiley's addict and chatterbox !
 
Messages: 5702
Enregistré le: 17 07 2011 à 14:50
Localisation: Issy-les moulineaux, Le Plessis Robinson et Draguignan (durant les vacances)

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar pelican » 17 03 2014 à 09:08

la Tyrphonisation ... H4 :H2 C7
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 36033
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Tyrphon » 18 03 2014 à 18:27

Voili, voilou. Ma Micheline est à peu près opérationnelle et présentable.

DSC00286.JPG
DSC00286.JPG (85.94 Kio) Vu 1846 fois


Faute de vitrages affleurants, j'ai peint les tranches des fenêtres en noir, mais ce n'est pas de la tarte, car les arêtes sont arrondies. Encore une fois, il ne faut pas y regarder de trop près.
Pour finir, j'ai remplacé l'essieu médian du bogie moteur par un faux essieu qui ne touche pas le sol.

DSC00289.jpg
DSC00289.jpg (66.46 Kio) Vu 1846 fois


Malgré cette modification, la Micheline a tendance à patiner . Elle arrive juste juste à gravir ma rampe en courbe (2% si je me souviens bien), à condition d'aller assez vite. C'est bizarre, car lors des premiers essais, ça allait plutôt bien. Je vais tâcher un de ces jours d'améliorer le roulement du bogie avant, et commencer par bien dégraisser rails et roues.

Mais pour l'instant, je pense que je vais m'en tenir là te retourner à mon locotracteur CFC n°1.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Abran » 19 03 2014 à 20:24

Super, JP, Un de ces engins a effectué des essais sur les CP dans les années de l'entre deux guerres ... je pense faire comme toi mais plus tard, pour l'instant je bosse sur mon petit circuit. ;)
Abran
Toute action n'a de facile que l'espoir qu'elle le soit.
Avatar de l’utilisateur
Abran
 
Messages: 3825
Enregistré le: 27 04 2006 à 08:19
Localisation: Marseille

Re: Tyrphonisation light de la Micheline coloniale Atlas

Messagepar Tyrphon » 19 03 2014 à 22:15

Bonjour Marc.
Après un bon nettoyage des roues et des rails, la Micheline grimpe sans problème la rampe de sortie de gare (ça ne va pas plus loin pour l'instant).
Si j'ai du courage, un jour, je modifierai peut-être l'arrière de la caisse, qui devrait se rétrécir après la porte arrière.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Suivante

Retourner vers Votre matériel, vos acquisitions, vos placards !



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron