Tant pis j'ose

Montrez les photos de vos réseaux et modules ou diorama à voies métriques et étroites. Décrivez ici votre approche du décor : les techniques employées, les tours de main, les différentes étapes dans la création et la fabrication ...

Modérateurs: mikado, SteamyStef, Zébu

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Fernand NAUDIN » 05 06 2015 à 00:05

Petite question à vieilamateur à propos du pont tournant Kitwood.
Je n'ai pas très bien compris le raccordement électrique du pont et l'utilité des deux interrupteurs.
Auriez vous une photo du raccordement électrique de celui ci ?
Merci.
Qui ose gagne
Avatar de l’utilisateur
Fernand NAUDIN
 
Messages: 66
Enregistré le: 08 02 2014 à 23:42
Localisation: Ain et Rhône

Re: Tant pis j'ose

Messagepar vieilamateur » 01 05 2016 à 18:48

Bonjour,
Après 2 ans de tentatives successives, toutes aussi infructueuses les unes que les autres #B7 , puis d'un an d'abandon :C1 ... je suis peut-être à la centième selon Tyrphon :prrrt: ... enfin on verra :rod_siflet .
Le grand changement, c'est que j'ai fait la connaissance d'un modéliste de très haut niveau en discutant avec mon coiffeur. Première rencontre pour admirer son réseau HO :maitre: , nous avons sympathisé et je lui ai expliqué mes mésaventures : j'ai dû bien le faire rigoler :rod_mdr2 quand je suis reparti de chez lui. Seconde rencontre, chez moi, où il a réalisé l'ampleur du désastre D9 . Il a accepté de m'aider de ses conseils, aide que je me suis empressé d'accepter #B5 .

Première étape... démonter entièrement le réseau crémaillère :? . Heureusement que c'est "pour de faux", car si j'avais dû être le témoin du démontage d'une vraie voie secondaire, je pense que j'en aurais été malade :oups2:

Deuxième étape : Consolider la base de la voie, trop souple à son avis pour une circulation sur crémaillère : c'est fait, mais avant de coller les supports supplémentaires, je lui ai demandé son avis, OK pour lui #B6 ;

Troisième étape : il m'a emprunté 2 rails de récupération pour faire des essais de soudure ; c'est OK, mais la crémaillère étant en plastique, la jonction forme une "cassure", donc prévoir 2 centimètres de portion à peu près droites à chaque jonction de rails, d'où un reprofilage total du tracé de la voie :? ;

Quatrième étape : avoir une machine de chantier pour tester le nouveau réseau : la machine, je l'ai, sauf qu'elle "saute" mais ne monte pas H4 . Séance de grand levage chez mon ami avec nettoyage de toutes les pièces, remplacement des prises de courant sur les roues et repositionnement du moteur par rapport aux engrenages du train de roues (comme j'avais raccourci le châssis, j'avais déplacé le moteur sans réaliser que le bon fonctionnement se joue à moins d'un demi millimètre) et au bout du compte... la loco grimpe aux arbres :ipb-251 !

Prochaine étape : reposer les premiers coupons de rails (en les soudant, et ça, je préfère que ce soit l'artiste qui fasse étal de son expertise) avec essai au fur et à mesure avec la loco de chantier.

Bref, le moral revient, et je suis plus confiant maintenant que j'ai un expert à mes côtés
vieilamateur
 
Messages: 538
Enregistré le: 19 08 2011 à 16:15
Localisation: Briançon (Hautes Alpes)

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Zébu » 01 05 2016 à 20:43

Tant mieux !
Belle leçon de persévérance.
Il n'a pas essayé de couper les cheveux en 4 ? :rod_siflet
Je sais, c'est fin !
Directeur technique des Saroulmapoul
Great Officer of CQFD
Image
Avatar de l’utilisateur
Zébu
Gredin !! Captain Couque
 
Messages: 13143
Enregistré le: 01 03 2008 à 18:34
Localisation: Gelbique quasi méridionale.

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Mr Béton » 01 05 2016 à 23:19

Ravi de te revoir.

J'ai fait un projet très proche du tiens :

phpBB [video]


Je t'invite à aller voir mon post pour plus de détails : viewtopic.php?f=4&t=8734

Les points importants :
- pas de courbe serrée en pente de plus de 10%.
- pas de courbe de moins de 192 mm de rayon.
- attention au changement de pente, ils doivent être très progressifs.
- pas de wagons trop longs ou trop lourds.
- constituer des coupons de 666 mm en raboutant trois coupons à crémaillère de 222 mm avec les rails de la ref Fleischmann 9106 (rail flexible avec ballast).
Avatar de l’utilisateur
Mr Béton
 
Messages: 486
Enregistré le: 24 09 2014 à 12:21

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Kazh du » 02 05 2016 à 12:30

Mr Béton a écrit:constituer des coupons de 666 mm

Solution diabolique pour les superstitieux :rod_mdr2
Bien content du retour de Vieilamateur :F5
Chez les coiffeurs on ne cause pas que de la pluie et du beau temps finalement #B5
Avatar de l’utilisateur
Kazh du
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 7775
Enregistré le: 25 02 2010 à 15:53
Localisation: Morbihan 56

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Lartigue » 06 07 2016 à 09:41

Bonjour à tous,

Une petite question à ceux "qui savent"... ;)
j'ai fait l'acquisition de quatre aiguilles Peco HOe (deux symétriques et deux déviées longue) que j'envisage de modifier pour les rendre plus fiables.
Pour les versions longues, pas trop de soucis, j'ai supprimé les pontages d'origine qui reliaient le cœur au lames, afin de pouvoir relier ces dernières aux rails extérieurs. Pour les symétriques par contre, leur faible longueur fait que que le cœur et les lames sont d'un seul tenant (et pas de possibilité apparente de sectionner entre les deux - vu le manque de place...) :?
D'où ma question: sur ces modèles, faut il se contenter du montage d'origine, avec le contact uniquement par le bout des lames, ou y a t'il une autre astuce pour les fiabiliser ?

D'avance merci pour vos contributions ! :F5
Avatar de l’utilisateur
Lartigue
 
Messages: 30
Enregistré le: 03 08 2012 à 22:45

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Tyrphon » 06 07 2016 à 12:12

Il y a la fiabilisation classique (et quasi-obligatoire) qui consiste à réalimenter le cœur (et les lames qui lui sont reliées électriquement) avec un inverseur actionné par la commande d'aiguille. D'ailleurs, la plupart des commandes, électriques (Tortoise, Fulgurex...) ou manuelles (Bluepoint) comportent des inverseurs.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 7030
Enregistré le: 27 11 2006 à 15:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Lartigue » 06 07 2016 à 12:33

Tout à fait... c'est d'ailleurs ce que j'ai fait avec les aiguilles longues !
Le problème avec les symétriques HOe, c'est le fait que leur faible longueur et le fait que le cœur soit d'un seul tenant avec les lames, rend très difficile de réalimenter ce fichu cœur...

Voici une vue rapprochée de l'aiguille concernée:

Avatar de l’utilisateur
Lartigue
 
Messages: 30
Enregistré le: 03 08 2012 à 22:45

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Tyrphon » 06 07 2016 à 13:25

Les aiguilles Peco de conception récente sont déjà munies d'un fil d'alimentation du cœur. Ce ne semble pas être le cas de celle-ci. Si tu ne veux pas risquer de détériorer le travelage avec ton fer à souder, tu peux souder un fil sur une éclisse que tu placeras à gauche, et reporter la coupure un peu plus loin à gauche sur la voie raccordée avec cette éclisse.
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 7030
Enregistré le: 27 11 2006 à 15:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Lartigue » 06 07 2016 à 19:01

Voici ce que ça donne, vu du dessous:

Avatar de l’utilisateur
Lartigue
 
Messages: 30
Enregistré le: 03 08 2012 à 22:45

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Lartigue » 06 07 2016 à 19:07

Avec les longues, le problème ne se posait pas... :C6

Avatar de l’utilisateur
Lartigue
 
Messages: 30
Enregistré le: 03 08 2012 à 22:45

Re: Tant pis j'ose

Messagepar mikado » 06 07 2016 à 22:54

Une photo vaut mieux qu'un long discours... #B6
Jean-Michel
Avatar de l’utilisateur
mikado
 
Messages: 1919
Enregistré le: 03 12 2008 à 16:00
Localisation: Issy les Moulineaux (92)

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Tyrphon » 09 07 2016 à 09:03

En fait, avec un fer à souder très fin, tu peux souder un fil d'alimentation au cœur. Peut-être que l'endroit le moins risqué serait le bout de contre rail qui dépasse de la traverse.
Bien sûr, sur ce modèle, tu ne peux pas désolidariser électriquement le cœur des lames mobiles, comme tu l'as fait sur l'aiguille longue. Mais c'était le cas sur toutes les anciennes aiguilles Peco. Ils ont introduit cette nouvelle possibilité parce que certaines machines à empattement long produisaient un court circuit en voie déviée en touchant la lame mobile avec l'intérieur des roues. Mais franchement, ça ne m'est jamais arrivé en 40 ans d'utilisation, tous écartements confondus!
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 7030
Enregistré le: 27 11 2006 à 15:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Tant pis j'ose

Messagepar Lartigue » 11 07 2016 à 12:54

Merci pour ces explications... j'ai suivi le conseil et soudé un fil reliant les deux extrémités du cœur... #B5

Avatar de l’utilisateur
Lartigue
 
Messages: 30
Enregistré le: 03 08 2012 à 22:45

Re: Tant pis j'ose

Messagepar matthieu » 11 07 2016 à 14:29

Euh, cela va poser problème pour les éclisses ?! Je pense que Tyrphon parlait du bout de rail tout près du coeur, au centre de l'aiguille.
Avatar de l’utilisateur
matthieu
 
Messages: 2295
Enregistré le: 27 04 2006 à 09:29
Localisation: Reims, c'est la banlieue de Sedan!

PrécédenteSuivante

Retourner vers Décors et réseaux !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités