Gare de Cabourg en PVC expansé (Forex)

Montrez les photos de vos réseaux et modules ou diorama à voies métriques et étroites. Décrivez ici votre approche du décor : les techniques employées, les tours de main, les différentes étapes dans la création et la fabrication ...

Modérateurs: Zébu, mikado, SteamyStef

Gare de Cabourg en PVC expansé (Forex)

Messagepar Sixtifs » 19 04 2007 à 08:36

Bonjour à tous

Je continue mon expérimentation de construction de batiments en PVC expansé.
Pour mémoire, ce matériau se trouve sous forme de plaques de quelques mm d'épaisseur, c'est une mousse de PVC de densité moyenne (plus dure que le polystyrène expansé (Styropor, Styrodur ...) dont les deux faces sont lisses et forment une peau plus dure que le coeur de la plaque.
Ces plaques servent principalement pour des PLV (Publicités sur Lieux de Vente). N'ayant pas trouvé où en acheter, j'ai fini par trouver cette matière gratuitement et en quantité dans les chutes et rebuts d'un imprimeur.
J'utilise ces propriétés pour obtenir par estampage (repoussage) et par gravure avec un petit ciseau ou burin.
Je reproduis ainsi le relief des murs de briques, les boiseries des colombages. En enlevant la couche lisse, j'obtiens l'aspect granuleux des entre-colombages.

Après un premier essai inspiré de la cabane de cantonnier (LR 715), j'ai poursuivi les expérimentations avec la gare de Cabourg décrite dans VL n°40.

Image

Cette construction est l'occasion d'apprendre trois types de techniques :
- la construction de murs mixtes briques et colombages en PVC expansé
- la construction de la toiture de tuiles en bristol
- la construction des fenetres et panneaux vitrés sur "rhodoïd"


Je commence par la construction des murs

Un morceau de PVC expansé est tout d'abord coupé aux dimensions extérieures du pan de mur selon le plan.
Les positions des poutres, rangs de briques, ouvertures sont ensuite reportées depuis le plan (réduit à l'échelle HO par photopie), sur le PVC expansé en utilisant un compas à pointes sèches, de préférence un baluste, c'est à dire un compas avec une vis pour régler l'écartement.
J'ai d'abord reporté les dimensions avec un réglet, c'est moins précis et cela explique en partie les erreurs de position des poutres que vous verrez sur les photos.

Quand c'est bon , on pique légèrement pour laisser une petite marque. Les contours des poutres, les rangs de briques sont tracés avec un réglet en acier et la pointe d'un tranchet.
Les intervales verticaux entre briques sont marqués par pression avec la pointe d'un petit tournevis (ici largeur environ 1 mm).
Je marque d'abord les joints d'une rangée du milieu, en me repérant avec un réglet, puis je marque les joints des autres rangées en me référant à la rangée déjà tracée. Je parle bien sur des rangées de soubassement de la gare de Cabourg, mais pour les remplissage inter colombages de la gare de Dives, c'est plus compliqué, il faut suivre le plan.

Maintenant quelques photos :




Image


Image


Image


Image


Sur la dernière photo, l'aspect des entre colombages est plus que granuleux, mais j'ai affiné le travail après avoir fabriqué un petit ciseau mieux approprié que celui avec lequel j'avais commencé. Je l'ai fabriqué en utilisant une lame de scie sauteuse (acier de bonne qualité et pas très cher) dont j'ai meulé les dents, puis dont j'ai réduit l'extrémité. J'ai ensuite meulé le tranchant (tout doucement et en la plongeant dans l'eau toutes les 5 secondes pour ne pas la détremper par un échauffement excessif). Puis j'ai fini l'affutage avec une pierre d'Arkansas (blanche à grain très très fin).

Je vais continuer la description dans les jours à venir, vos remarques et questions sont les bienvenues. Je suis bien concient d'un certain nombre d'erreurs, d'autant plus que je viens d'aller voir l'original d'une gare de la même série, qui sert actuellement de syndicat d'initiative à Home Varaville (14).

A très bientôt.
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4402
Enregistré le: 01 05 2006 à 07:17
Localisation: entre 60 et 100

Messagepar pelican » 19 04 2007 à 08:39

:C4
vraiment superbe !!! E2
je vais demander à Fifille qui travaille dans une pharmacie pour le Forex !! elle m'a dit que l'étage était rempli de vieux présentoirs et de vielles pub !
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 37809
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:19
Localisation: Thimeon

Messagepar Beyer-Garrat » 19 04 2007 à 08:41

Le rendu est excellent Sixtifs chapeau ! #B6
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 19398
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:22
Localisation: Oleron et Paris

Messagepar Sixtifs » 24 04 2007 à 16:54

La suite pour les murs.

Après gravure et estampage, il faut encore percer les portes et fenètres.
La découpe se fait très bien au tranchet, avec si besoin finition à la lime douce. Le PVC expansé se lime facilement.

L'assemblage des murs dépend du type de batiment construit.
Dans le cas de la gare de Cabourg, j'ai choisi de biseauter à 45 degrés les murs qui se joignent perpendiculairement. Vu de haut, les jonctions de murs sont comme les jonctions des baguettes d'un cadre de tableau.
J'ai fait les biseaux au rabot. Le matériau s'y prète bien, avec une lame de rabot bien affutée.
Bien contrôler l'équérage des murs, et la bonne jonction aux angles.


Le collage se fait à la colle spéciale PVC (pour les tuyaux d'évacuation d'eau usée qui sont en PVC gris) sans précaution particulière pour l'application de la colle. Le temps de prise permet de contrôler et ajuster.

Les peintures acryliques et glycerophtaliques (Humbrol) conviennent également sur ce matériau.

Laissons sécher la peinture avant de nous attaquer aux panneaux vitrés.
Les questions et remarques sont bienvenues.

A bientôt
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4402
Enregistré le: 01 05 2006 à 07:17
Localisation: entre 60 et 100

Messagepar didier28 » 24 04 2007 à 17:54

très beau travail vive la suite
E2 E2 E2
Avatar de l’utilisateur
didier28
Kit Bachmann Master
 
Messages: 1598
Enregistré le: 16 02 2007 à 23:07
Localisation: eure et loir

Messagepar kof555 » 24 04 2007 à 19:08

Plus je vis dans ce Forum plus je suis ébahi. :C4

#B6 E2 E2 E2
Reste toi-même, les autres sont déjà pris.
Avatar de l’utilisateur
kof555
 
Messages: 1907
Enregistré le: 22 03 2007 à 19:08

Messagepar didier28 » 24 04 2007 à 19:15

kof555 a écrit:Plus je vis dans ce Forum plus je suis ébahi. :C4

#B6 E2 E2 E2

il est vrais qu'il y a beaucoup de talents sur ceux forum #B6
Avatar de l’utilisateur
didier28
Kit Bachmann Master
 
Messages: 1598
Enregistré le: 16 02 2007 à 23:07
Localisation: eure et loir

Re: Gare de Cabourg en PVC expansé (Forex)

Messagepar Sixtifs » 02 05 2007 à 21:49

Bonsoir à toutes et à tous

Ce soir, quelques explications sur la fabrication des portes, fenetres et panneaux vitrés.

J'ai utilisé comme base un morceau de feuille de plastique transparent pour rétroprojecteur (pour imprimante laser NB).
J'ai placé ce transparent sur le plan imprimé sur papier à l'échelle HO.
J'ai tracé les pièces de bois et les limites de panneaux pleins avec un tire ligne et de la peinture Humbrol. Cela demande quelques essais préalables pour trouver le bon réglage et la bonne tenue du tire ligne, au premier essai, on fait des taches immondes, c'est normal.
Comme ces lignes sont tracées le long du bord d'une règle (modèle avec une petite rainure), il ne faut pas appuyer la règle sur une ligne fraichement tracée. Il faut donc procéder par étapes : lignes horizontales, puis séchage puis lignes verticales.
Pour les lignes larges, tracer plusieurs lignes étroites parallèles et jointives, on risque moins de baver ainsi.

Pour les fenetres et petites portes, j'ai tracé selon le plan, puis élargi le cadre au dela du plan. J'obtiens ainsi une porte ou fenètre un peu plus large que l'ouverture dans le mur. Je peux ainsi ajuster la porte dans le trou en recoupant progressivement.


Image

Vient ensuite l'ajout de baguettes (profilés en plasticarte) pour faire le relief.

Deux solutions sont possibles :
- coller les baguettes puis les peindre
- peindre les baguettes puis les coller
à chacun de choisir sa séquence comme il le sent !

Comme le montre la photo ci dessus, j'ai collé d'abord, avec de la colle pour PVC. J'avais expérimenté cette colle pour assemblage Forex sur Forex, puis Plasticarte (polystyrène ou polystyrol) sur Forex, et dans la foulée Plasticarte sur transparent. Cela semble bien tenir.

J'ai ensuite peint les baguettes, puis les parties pleines des panneaux (en bas.

Un mot en particulier sur la jointure à angle droit des panneaux vitrés de la façade et du pignon (voir plan dans le LR 40) :

J'ai tout d'abord tracé à plat en une seule pièce les deux faces, puis j'ai légèrement rainuré avec la pointe d'un tranchet pour faire un pli à angle droit. J'ai collé à l'extérieur de l'arête un profilé en équerre, et à l'intérieur un profile carré, de manière à consolider cet angle et à le maintenir au bon angle.

Pour illustrer cette phase, je n'avais pris qu'une seule photo en cours de construction.

Pour la prochaine explication, le toit, il y aura d'autres photos.

A bientôt pour la suite.
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4402
Enregistré le: 01 05 2006 à 07:17
Localisation: entre 60 et 100

Messagepar pil707 » 03 05 2007 à 12:36

Excellent ! Mais peindre les profilés après leur collage sur le transparent, ça doit pas être simplissime :C4
Faut pas avoir la tremblote...
Pil, On30
Image
Avatar de l’utilisateur
pil707
 
Messages: 641
Enregistré le: 27 02 2007 à 23:45
Localisation: Liberchies (BE)

Messagepar Sixtifs » 03 05 2007 à 14:17

pil707 a écrit:Excellent ! Mais peindre les profilés après leur collage sur le transparent, ça doit pas être simplissime :C4
Faut pas avoir la tremblote...


Voui ! de manière générale, il faut attendre un jour de grand calme et débrancher toute source de perturbation (téléphone, sonette d'entrée), mais c'est un peu pareil que de peindre en doré des cercles de chaudière de loco.

Dans ce cas particulier, c'était un peu plus facile. J'avais déjà peint des traits sur le transparent, et j'ai collé des baguettes moins larges que les traits déjà peints. Donc j'avais une petite marge de sécurité.
Autrement, pour ma part, après essais comparatifs, je préfère coller des baguettes déjà peintes. Mais c'est à chacun de choisir sa méthode en fonction de sa dextérité et de ses exigences de qualité de finition.

A+
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4402
Enregistré le: 01 05 2006 à 07:17
Localisation: entre 60 et 100

Messagepar Beyer-Garrat » 03 05 2007 à 14:32

En tous cas sixtifs du for bel ouvrage #B6
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 19398
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:22
Localisation: Oleron et Paris

Messagepar pelican » 03 05 2007 à 14:40

j'aime bien "le jour de grand calme" !! bravo pour la méthode .. promis, j'essaierais !! #B6
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 37809
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:19
Localisation: Thimeon

Messagepar Sixtifs » 03 05 2007 à 15:14

Il m'arrive aussi d'attendre plusieurs mois un jour de TRES GRAND calme !
C'est en général pour des opérations qui constituent un point final avec un caractère irréversible (surtout si ça rate).
Avatar de l’utilisateur
Sixtifs
 
Messages: 4402
Enregistré le: 01 05 2006 à 07:17
Localisation: entre 60 et 100


Retourner vers Décors et réseaux !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités