Un funiculaire en HO

Montrez les photos de vos réseaux et modules ou diorama à voies métriques et étroites. Décrivez ici votre approche du décor : les techniques employées, les tours de main, les différentes étapes dans la création et la fabrication ...

Modérateurs: Zébu, mikado, SteamyStef

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar Nicolas Novel-Catin » 20 05 2017 à 07:55

En 3 ce sont les guides qui remplacent les poulies du modèle réel. Le fil, en jaune, sera ainsi maintenu latéralement. En fait ils ne sont réellement utiles qu’en courbe, en ligne droite on pourrait s’en passer.
Ces guides s’intercalent entre les traverses de la voie.

Bonjour,
Même en ligne droite les guides de câble sont indispensables car sinon ce dernier frotterait sur les traverses. Dans les courbes, les poulies de ces guides sont inclinées.
Métrique toujours, quoique !
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Novel-Catin
 
Messages: 428
Enregistré le: 02 01 2015 à 18:25

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar Fortin73 » 22 05 2017 à 14:41

Bonjour à tous,


Pour mon futur réseau (2018 peut être :C3 ), j'ai pensé à un "funiculaire" qui permettrait de franchir les 2,5m de dénivelé entre la grange et le grenier de ma maison, et ainsi augmenter significativement le kilométrage du réseau.
"Funiculaire" entre guillemets, car la solution à laquelle je pense est directement inspiré des "plans inclinés" que l'on trouve dans la ligne Maginot Alpine ; et c'est de la voie de 60... :rod_coeur
Par exemple : http://www.savoie-fortifications.com/ou ... /bem_3.htm

Le principe : 2 voies superposées, celle du dessus avec un plateau porte-wagonnet, celle du dessous, inaccessible, comporte un contre-poids.
Le mécanisme est en haut (pas de contre-câble de mémoire, la tension est assurée par le poids des chariots + contrepoids). Moteur électrique, secours à la manivelle (et les Shadoks pompaient... :C4 )

Pour le modèle réduit, il est préférable d'utiliser la "technique du contrepoids" (qui peut être une 2e cabine... voir un contrepoids en coulisses) pour ne pas avoir à recourir à un treuil (dans le sens tambour d’enroulement) :
- diminution de la consommation d'énergie (COP21... :rod_siflet ) ;
- diminution de la puissance nécessaire ;
- vitesse d'avance constante, contrairement à un treuil ;
- facilité de guidage, contrairement à un treuil pour lequel il faut suivre l'enroulement ;
- etc.

Pour mon projet, j'envisage de construire les voies superposées avec des profilés en U. Chariot et contrepoids si possible en ferraille et lestés. En guise de moteur une visseuse (frein intégré, fort couple, se trouve facilement et pas cher) ; alimentation en 12V et 5V (2 vitesses) avec un alim de PC.
Mais j'en suis pas encore là (et j'ai pas de photos), vu que j'ai pas fini les travaux dans ces locaux. H4
Fortin73
 
Messages: 7
Enregistré le: 28 02 2017 à 20:00
Localisation: Savoie

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar ptitrain » 23 05 2017 à 07:24

phpBB [video]
-------------------
Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage
Je l'aurai un jour, je l'aurai... H4
Avatar de l’utilisateur
ptitrain
 
Messages: 2017
Enregistré le: 11 11 2014 à 09:38
Localisation: La garenne colombes 92

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar RichesHeures » 23 05 2017 à 12:41

Bonjour à tous,

Les premières pièces sont maintenant prêtes pour partir chez l’imprimeur. Beaucoup de pièces ont été plus ou moins retouchées. Il n’y a que les pièces de bases qui doivent permettre de rendre le modèle fonctionnel. L’habillage et le décor suivront lorsque tout sera bien au point.



Rendez-vous un peu après la mi-juin pour la réception et la mise en œuvre de tout cela.
RichesHeures - Modélisme et Impression 3D - http://www.richesheures.net/3dprint/00catalogue00.htm
Avatar de l’utilisateur
RichesHeures
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 98
Enregistré le: 13 05 2016 à 12:01

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar RichesHeures » 23 05 2017 à 12:59

@récup'61
Même si on garde ce type de moteur, un funiculaire (digne de ce nom) est surtout inspiré d'un type ancien, se doit d'avoir deux voitures (ou wagons) afin de bénéficier de l'équilibre et de l'effet contre-poids!


@Fortin73
Pour le modèle réduit, il est préférable d'utiliser la "technique du contrepoids" (qui peut être une 2e cabine... voir un contrepoids en coulisses) pour ne pas avoir à recourir à un treuil (dans le sens tambour d’enroulement) :

Le contrepoids n’est pas utile en modélisme vu la puissance du moteur. Et je vois aussi un autre défaut, le risque de glissement du fil sur la poulie et d’un décalage progressif du niveau des deux voitures. Apparemment aussi le fil peut s’allonger avec le temps et dérégler le positionnement des deux voitures.
C’est un peu ce que les anglais de ce réseau racontent : http://www.009.cd2.com/cliffhanger/funicular.htm
Ils ont beau avoir fait deux cabines, elles sont totalement séparées.

@Nicolas Novel-Catin
Même en ligne droite les guides de câble sont indispensables car sinon ce dernier frotterait sur les traverses. Dans les courbes, les poulies de ces guides sont inclinées.

Je pense que le frottement sur les traverses n’est pas bien gênant à cette échelle. Je ferai quand même un test pour voir ce que ça donne.

@ptitrain

Merci pour la vidéo. C'est du O. La voie est bizarroïde. On a une seule voie en bas, un aiguillage et un évitement au milieu puis un système trirail en haut.

@Patrick ze rabbit Deludin
Marrant, le système décrit est exactement ça, le moteur électrique en plus (avec des contacts de fin de course ?). Je suis persuadé que ça marchera.


Je pense qu’il faut faire vraiment le plus simple possible et il n’y a pas 36 solutions effectivement.
Il y aura des contacts en fin de course. Un bouton poussoir en bas pour commander un inverseur. En haut, un autre pour l'inverseur dans l'autre sens et un coupe circuit (bouton poussoir normalement fermé) en cas de défaillance de l'inverseur. Sinon on risque la casse si l'inversion ne se passe pas bien en haut.
Le niveau des modélistes est variable et si on fait un système trop compliqué, certains auront du mal. Y en a même qui sont rebutés par la peinture – pour cela je peux rien pour l’instant.
RichesHeures - Modélisme et Impression 3D - http://www.richesheures.net/3dprint/00catalogue00.htm
Avatar de l’utilisateur
RichesHeures
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 98
Enregistré le: 13 05 2016 à 12:01

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar Fortin73 » 24 05 2017 à 16:37

Le contrepoids n’est pas utile en modélisme vu la puissance du moteur. Et je vois aussi un autre défaut, le risque de glissement du fil sur la poulie et d’un décalage progressif du niveau des deux voitures. Apparemment aussi le fil peut s’allonger avec le temps et dérégler le positionnement des deux voitures.
C’est un peu ce que les anglais de ce réseau racontent : http://www.009.cd2.com/cliffhanger/funicular.htm
Ils ont beau avoir fait deux cabines, elles sont totalement séparées.


Effectivement, cela dépend du "poids" sur le câble (poids des cabines + contrepoids, et compte-tenu de la pente) et du type de "câble"... donc de l'échelle.
Dans mon cas, au 1/13e :oups2: , avec pas loin de 10 Kg de tension sur un câble de 3mm, aucun souci d'adhérence !

Je pense qu’il faut faire vraiment le plus simple possible et il n’y a pas 36 solutions effectivement.
Il y aura des contacts en fin de course. Un bouton poussoir en bas pour commander un inverseur. En haut, un autre pour l'inverseur dans l'autre sens et un coupe circuit (bouton poussoir normalement fermé) en cas de défaillance de l'inverseur. Sinon on risque la casse si l'inversion ne se passe pas bien en haut.
Le niveau des modélistes est variable et si on fait un système trop compliqué, certains auront du mal. Y en a même qui sont rebutés par la peinture – pour cela je peux rien pour l’instant.


Electriquement, je partirai sur la base de 2 relais 4RT (tension de bobine à adapter selon le plus simple et/ou disponible : 12 ou 24 V), 1 par sens de marche.
1 bouton poussoir par sens de marche. 1 fin de course haut et bas agissant en coupure d'alimentation du relai concerné.
Pour faciliter le travail des "modélistes allergiques" à l'électricité, les relais peuvent être précâblés.
Enfin, ce n'est qu'une idée ;) ... et pour les "gros" funiculaires on peut remplacer les relais (limités en courant) par des contacteurs :rod_siflet OK, je sors !
Fortin73
 
Messages: 7
Enregistré le: 28 02 2017 à 20:00
Localisation: Savoie

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar pelican » 24 05 2017 à 17:40

voir la Carrière de Petit Granit, exposée l'année passée en autre en Belgique, à Louvain ;)

phpBB [video]


viewtopic.php?p=381006
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 35844
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:19
Localisation: Thimeon

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar BG1000 » 28 05 2017 à 20:17

Voir ce fil sur le Marmorbahn, j'ai une mini galerie, c'est le transport combiné idéal: téléphérique, chemin de fer électrique, funiculaire, chemin de fer électrique pour descendre le marbre de la montagne, c'est dans le Tyrol du sud.


BG
Visitez ma Galerie Image
Avatar de l’utilisateur
BG1000
 
Messages: 2813
Enregistré le: 20 08 2006 à 12:26

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar RichesHeures » 19 06 2017 à 16:03

Bonjour à tous,

Les premiers éléments sont bien arrivés.

En premier lieu il y a le motoréducteur à vis sans fin. C’est un élément entièrement en métal qui a l’air d’une réalisation soignée. Il fonctionne bien dans les deux sens.
Il y a par contre un problème non anticipé. Lorsqu’on coupe le moteur, il a quand même une certaine inertie et à pleine vitesse il fait un demi-tour pour s’arrêter. Il va falloir repenser les dispositifs de fin de course.

Viennent ensuite les éléments en impression 3D. Ils sont tous réussis. La poulie se monte correctement sur l’axe du motoréducteur.



Pour la voiture, les roues se montent elles aussi correctement. Il faut un peu de rodage pour que la résistance au roulement s’estompe. Toutefois comme on est sur du plastique, il ne faut pas espérer un roulement sans frottement. L’important est que la voiture puisse descendre la pente sans rester bloquée.



Il va falloir maintenant faire un premier assemblage test.

Sympa l'élévateur de wagon. En plus c'est bien filmé. Mais je vais déjà essayer de faire marcher mon système.
Comme pour le Marmorbahn, il y a pas mal de combinaison funiculaire + trains en montagne. Je pense à Barberine notamment qui combine 4 systèmes (en comptant le train de la ligne de Vallorcine).
RichesHeures - Modélisme et Impression 3D - http://www.richesheures.net/3dprint/00catalogue00.htm
Avatar de l’utilisateur
RichesHeures
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 98
Enregistré le: 13 05 2016 à 12:01

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar mikado » 20 06 2017 à 14:10

Très belle réalisation #B6
Le projet est très intéressant et j’attends de voir la suite...
Jean-Michel
Avatar de l’utilisateur
mikado
 
Messages: 1892
Enregistré le: 03 12 2008 à 16:00
Localisation: Issy les Moulineaux (92)

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 20 06 2017 à 19:26

:F5
Pour le "roulement sans frottement", il y a peut-être une solution : laisser "un poil" de jeu entre l'axe et son passage dans la roue, et enduire de graisse de silicone ou graphitée.
Le tout est de définir le "poil" et de savoir si le silicone ou le graphite sont compatibles avec les matériaux, mais en principe pas de problème. Pas avec d'autres huiles ou graisses
...bon, j'ai bien dit "peut-être une solution", car cela dépend aussi de la masse des voitures...
Ce système est couramment utilisé sur nos automobiles, qui contiennent de plus en plus de "plastiques", notamment toutes les commandes de chauffage ou toutes les tirettes.
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 2911
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar BG1000 » 20 06 2017 à 21:33

RichesHeures a écrit:....Il y a par contre un problème non anticipé. Lorsqu’on coupe le moteur, il a quand même une certaine inertie et à pleine vitesse il fait un demi-tour pour s’arrêter. Il va falloir repenser les dispositifs de fin de course....


Au niveau de la sortie du réducteur ou du moteur ?

Il existe des moteurs avec frein qui s'enclenche dès la coupure de courant.
Autre solution faire tourner une roue en acier dans l'entrefer d'une bobine que l'on magnétise pour freiner, court-circuiter le moteur cela devrait le faire freiner.

BG
Visitez ma Galerie Image
Avatar de l’utilisateur
BG1000
 
Messages: 2813
Enregistré le: 20 08 2006 à 12:26

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar RichesHeures » 28 06 2017 à 12:43

Bonjour à tous,

Le montage et le test des premiers éléments ont été effectués.

Le motoréducteur est vissé sous la planche de 10 mm et la poulie est montée dessus. C’est un simple fil de couture qui sert de câble de traction.
Le motoréducteur est commandé par un transformateur ROCO standard. Vitesse variable, inversion du sens de marche, tout fonctionne correctement. La vitesse de traction, assez lente, est tout à fait satisfaisante.
Sur la voiture, on peut voir sous les sièges, des tiges en fer de 3 mm de diamètre qui servent de lests.



La ligne test fait 700 mm de long et gravie 280 mm. Elle comporte dans sa partie basse une courbe de 1000 mm de rayon. On voit que ce parcours est bien courbe car le fil est plaqué sur l’intérieur des guides.
Il me parait important de pouvoir proposer une voie en courbe plus intéressante qu’une simple ligne droite.



Au départ ce sont des boutons poussoirs qui devaient automatiser l’inversion. Mais il est vite apparu que cela ne fonctionnerait pas. Ce sont donc des contacts REED qui vont être utilisés : des interrupteurs à contact magnétique. L’aimant se trouve dans le bloc sans fil. Une fois extrait de son contenant en plastique, il se présente sous la forme d’un cylindre qui tient juste sous les bancs de la voiture : idéal !



La caisse de la voiture a été modélisée. Il a fallu épaissir les détails les plus fins, ce matériau plastique n’admettant pas des fils de moins de 0,7 mm de diamètre. Le toit étant supporté par des tiges assez fines, les angles ont été renforcés pour limiter toute déformation. Il faut voir qu’on aura un objet réel entre les mains et qu’il ne doit pas casser lors des manipulations.




----------------------------------------
Autre solution faire tourner une roue en acier dans l'entrefer d'une bobine que l'on magnétise pour freiner, court-circuiter le moteur cela devrait le faire freiner.


Comme je vais utiliser des contacteurs REED à la place de boutons poussoirs (qui exige un contact direct), je peux me permettre un large jeu. Et donc ce problème disparaît.

Pour le "roulement sans frottement"


En rodant le roulement, les frottements diminuent. Et là avec les lests que j'ai mis, le mouvement est régulier.
RichesHeures - Modélisme et Impression 3D - http://www.richesheures.net/3dprint/00catalogue00.htm
Avatar de l’utilisateur
RichesHeures
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 98
Enregistré le: 13 05 2016 à 12:01

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar ptitrain » 28 06 2017 à 13:34

si on pouvait voir une vidéo #B6 :ipb-251
-------------------
Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage
Je l'aurai un jour, je l'aurai... H4
Avatar de l’utilisateur
ptitrain
 
Messages: 2017
Enregistré le: 11 11 2014 à 09:38
Localisation: La garenne colombes 92

Re: Un funiculaire en HO

Messagepar Eric binamé » 28 06 2017 à 18:26

Je trouve que la caisse gagnerait beaucoup en finesse si elle était reproduite en laiton.
Avatar de l’utilisateur
Eric binamé
 
Messages: 884
Enregistré le: 24 08 2006 à 23:19
Localisation: Villers-la-Ville, Belgique

PrécédenteSuivante

Retourner vers Décors et réseaux !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Tram47 et 9 invités