Page 4 sur 6

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 10 11 2017 à 23:39
par Patrick ze rabbit Deludin
Bon, me revoilà vite fait.

Un point sur les pompes, les vraies :
Au début de l'histoire de l’automobile, pas de pompes. On achète des bidons de 5 litres chez l'épicier du coin. pourquoi l'épicier :F9 ? parce qu'il vendait déjà d'autres produits distillés.
L'automobile ne concerne que peu de personnes, celles qui ont les moyens de s'en offrir une et... de se payer un mécanicien à plein temps. On traverse les villages à 15 voir 10 km/h, précédé d'un piéton qui agite un drapeau : tiens, voilà une façon originale de diminuer la gravité des accidents, et en même temps de supprimer le chômage C7 ... (bon, le répétez pas, '"ils" sont capables de le refaire :C1 :H2 ...).

Première pompe vers 1925 : le "bijaugeur", célèbre avec ses 2 bocaux en verre de 5 litres.
Bocaux perchés sur la colonne (1), ou dissimulés dans deux panneaux ouvrants (2).


On pompe à la main 5 l dans le premier bocal, on vide ces 5 l dans le réservoir, la dépression créée remplit (un peu) le deuxième bocal, on finit en pompant, etc.
Les marques : GEX, SATAM, CONTI, THÉMIS, ASTER, BOUTILLON,... On va retrouver ces noms tout au long de l'évolution des pompes.

Vers 1930 apparaissent les premiers "distributeurs continus" (3). Finis les bocaux mais on pompe toujours à la manivelle lorsque la pompe électrique est en panne.

C'est vers 1950 que Boutillon invente le "volucompteur" (4), nom passé dans le domaine public dès qu'il s'agit de mesurer des liquides.
On affiche la quantité, jusqu'alors assez aléatoire et non garantie, et bientôt les prix sur des cylindres rotatifs.
Même si la forme des pompes changera, ce système perdurera jusqu'à l'apparition de l'affichage à cristaux liquides, les fameuses barrettes vertes des années '75/80.
Bon, là c'est plus de l'histoire, c'est du contemporain : ma collection de pompes au 1/43e, dont des échantillons m'ont servi à illustrer mon propos, s’arrête vers 1960.
L'évolution suivante sera la disparition des globes lumineux en verre.

Pour dater plus précisément tout ça, un site génial tenu par un collectionneur : on y trouve les années, mais aussi les dimensions des pompes et quelques détails inintéressants, ainsi que les accessoires :
http://www.20th.ch/petroliana.htm

Bon, 'vais me coucher.
La suite demain...

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 10 11 2017 à 23:42
par Patrick ze rabbit Deludin
Franchement, quand je vois le boulot pour faire la déco et coller les décalques au 1/43e, je me dis que les bijaugeurs à 26 € de chez SAI, finalement c'est pas cher.
Et l'on est sûr du résultat #B6 .

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 11 11 2017 à 06:29
par ptitrain
Brico HOe a écrit:
augerd a écrit:tient, pour changer des stations pour voitures, une p'tite station pour les trains ou engin diesel divers ;)


Faller 120145

https://www.faller.de/xs_db/BILD_DB/1/120/www/750/120145.jpg

Facile a trouver a bon prix et qui permet de faire des petits trucs sympas voir ici:

http://www.egger-bahn.de/downloads/workshop-08-images-3.pdf

:rod_coeur


Ça va encore coûter bonbon pour dissocier les sujets :rod_mdr2 C7

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 11 11 2017 à 08:30
par pelican
Bah non ... du moment qu'il y a une pompe ... C7


Re: Les Citroën au 1/87

MessagePosté: 11 11 2017 à 09:54
par 130HSP
augerd a écrit:... et en pompes à essences:

- MKD 493: pas évident de trouver des photos des pompes ...

Dominique :F5


Image

Image

Image

Image

vu dans les Landes cet été .

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 11 11 2017 à 12:37
par Patrick ze rabbit Deludin
:F5
On trouve beaucoup de choses sur le site dont j'ai parlé plus haut. N'hésitez pas à visiter les autres pages :
http://www.20th.ch/petroliana_decoratio ... _vendu.htm
On y trouve notamment une pompe (avec les cotes) des années '70 que je n'avais pas illustrée :

306x384xpompe_a_essence_vintage_70s_Tamoil_small.jpg.pagespeed.ic.jRsXhx81wZ.jpg
306x384xpompe_a_essence_vintage_70s_Tamoil_small.jpg.pagespeed.ic.jRsXhx81wZ.jpg (14.94 Kio) Vu 154 fois

...celles que j'ai utilisées sur mon module et qui sont trop petites :C1 ...

À plus tard au bistro

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 11 11 2017 à 14:38
par augerd
Hello,

en fait, je me suis mal exprimé, je voulais dire "pas facile de trouver des photos de la référence MKD 493" :F9
2 autres en plus du site donné par Lapinou ;)

http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/voitures-anciennes/sujet380141.htm

http://www.jukebox-collections.com/new/html/pompes_essence_galerie.htm

Dominique, qui part aux courses H4

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 11 11 2017 à 23:42
par Patrick ze rabbit Deludin
Voilà qui complète pour l'aspect.
Réf MKD : logique, la marque n'existe plus :cry:

Je n'apprendrai rien à personne en disant que les pompes à essence se font rares, il n'y en a plus guère que dans les grandes surfaces... et hors de prix sur les autoroutes où nous sommes pris en otage !
Il y a plusieurs raisons à cela, pas forcément dans cet ordre d'importance :
* comme me le faisait remarquer cet après-midi un membre du forum, nos voitures sont de plus en plus économes... ou ont des réservoirs de plus en plus grands ! Entre mon AMi 6 de mars 1967, son réservoir de 27 l et ses 7,5 l aux 100, et ma C3 de mai 2017 (59 l ; 5,5 l aux 100 - Chiffres de consommations lapinesques et pas du constructeur #B5 ), y'a pas photo. Donc on n'a moins besoin de s'arrêter avec des autonomies frisant les 1000 km.
* dans les années 1975/80, les normes ont changé, obligeant les possesseurs de petites stations indépendantes, comme les chaînes qui avaient plus de moyens, à positionner les cuves dans des compartiments enterrés étanches, à mettre en place tout un système de sécurité, et parfois à remplacer les pompes : des dépenses non rentabilisables


Document vers 1930 : le bijaugeur est alimenté par une pompe électrique
Aujourd'hui, c'est encore plus complexe puisqu'il y a de plus en plus de carburants différents : ici, la distribution avec sécurités ("manifold", dans le jargon) de 2 fois 5 pompes :


* et puis évidemment, la concurrence des grandes surfaces qui a obligé les stations conventionnelles à baisser les prix.

Bon, voilà, c'est à la limite du hors sujet, mais c'est pour mieux comprendre ce qui suivra.

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 00:06
par Patrick ze rabbit Deludin
Avez-vous remarqué que, justement, le nombre de pompes varie selon les années ? je parle de ce qui est distribué et non de stations plus ou moins équipées de pompes distribuant le même produit.
Jusqu'en 1930, on consomme de l'essence, ans se soucier de la teneur en octane. donc une pompe suffit, le fameux bijaugeur.
Passée cette date, les véhicules au moteur poussé au besoin d'un carburant de meilleure qualité, devant un supercarburant. Il est distribué par une pompe différente, et l'on a deux distributeurs sur la piste :


Station Caltex de 1954. Modèle belge, mais on retrouvera les mêmes le long des grands axes français, notamment la RN 7 et la RN 20.
Généralement, l'essence -qu'on n'ose pas encore l'appeler "ordinaire"- se caractérise par un "visuel" de teinte bleue, dans l'écriture, par la teinte du distributeur, ou une bande sur la façade, le super étant rouge... mais certaines enseignes feront le contraire. On s'approche des stations modernes :


Vous voyez ce que je vois ? Des Peugeot 403, qui ne vont pas tarder à rouler avec un carburant pour camions, le "gas-oil" :H2 ... Drôle d'idée :F9 ...
Donc comme c'est une idée curieuse et sans avenir #B2 en ces années 1960, que c'est sale #B7 , que ça pue #B7 et qu'en plus, comme c'est gras #B7 , quand on en fout par terre, on risque fort de se casser la gu glisser dedans et tomber #B7 , on éloigne la pompe le plus loin possible sur la piste #B6 !!!


C'est pas très net sur mon scan, mais la pompe du premier plan est marquée "gas-oil".
On n'en trouve pas dans toutes les stations, car les camions font le plein dans leurs dépôts...

Voilà donc les éléments pour réaliser une station-service des années 1960.
Du moins la partie station.

Demain, enfin dtaleur, je vous causerai de la partie service.
... si vous avez été sages.

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 08:38
par pelican
faut dire aussi que les camions sont plus gros que les voitures, et qu'il faut plus de place pour ravitailler ;)
et certaines pompes camion ont un débit plus fort, incompatible avec les réservoirs "voitures"



des chouettes photos camion :

http://www.en-noir-et-blanc.com/-poids- ... p1-18.html

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 10:16
par Beyer-Garrat
Il existe aussi en Ho deux très belles pompes illuminées en kit chez MS Accessori

http://www.msaccessoriferroviari.it/index.php/component/virtuemart/accessori-francesi#ot-mixshop-131





Je vous conseille de visiter le site les poteaux téléphoniques, les écluses, et la grue a eau métrique sont de toute beauté :B3 #B6 Ils sont souvent présent lors d'expo comme RE ou Saint Mandé

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 11:19
par Sixtifs
A la limite du hors sujet, pour source d'inspiration de modèles en scratch, et plutôt pour un dépot que pour une station service, on trouve de manière fugitive des photos d'objets en vente sur le bon coin.
Sauvegardez toute image qui vous intéresse, ça disparait quand la vente est déclarée conclue par le vendeur ou au bout de deux mois au plus long.
Je m'en suis servi de source d'inspiration pour une pompe Japy avec un bocal.
Clef de recherche par exemple : pompe, japy, bi bocal ...






Un des avantages est que certains vendeurs présentent plusieurs photos avec des angles ou cadrages différents.
Ensuite, c'est comme dans une brocante, il faut fouiller et trier.

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 12:26
par Patrick ze rabbit Deludin
:F5
Les pièces présentées allaient sur des distributeurs mobiles, dont je n'ai pas parlé pour faire simple.
Ils sont apparus dans les années 1910, pour faciliter le remplissage plutôt que d'avoir à brasser 6 ou 7 bidons de 5 litres.
Première "vente au détail" à partir d'un bidon de 250 l, en quelque sorte.
Ils sont restés dans les mémoires sous le sobriquet de "char romain" :


Je crois que c'est l'atelier Debelleyme qui en a produit un modèle (j'ai ça quelque part), peut-être MAT aussi.

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 18:45
par Patrick ze rabbit Deludin
Je complète par des images.
Atelier DEBELEYME ou DEBELEM, la marque n'existe plus mais on peut encore trouvé cette référence à monter :

1286472506.jpg
1286472506.jpg (62.04 Kio) Vu 60 fois

(https://www.star-boutique.fr/modelisme- ... D9695.html)
MAT (Maquette d'Art de Touraine) en produit aussi un, baptisé "Ben Hur", à monter aussi :


http://www.mat-boutique.com/pompe-a-ess ... c2x3333331

Re: Pompes, Garages et Stations services, échelles diverses

MessagePosté: 12 11 2017 à 20:23
par Patrick ze rabbit Deludin
Je vous ai dit qu'après les stations, nous évoquerions le service.
Les premiers automobiles (oui, au départ c'était masculin car abréviation d'un véhicule automobile) tombaient souvent en panne et avaient besoin d'une surveillance de tous les instants. Même dans les années 20 ou 30, où les véhicules étaient fiables et où l'on pouvait se passer d'un mécanicien en permanence, l'entretien devait être suivi.
Les sociétés pétrolières ont vu le moyens de fidéliser la clientèle, non seulement en nettoyant le pare-brise pendant que le réservoir se remplissait, mais en offrant d'autres services à l'époque indispensables : graissage des articulations, vidange régulière de la boîte de vitesses et du pont (les voitures étaient toutes des propulsions), réglage des vis platinées, contrôle régulier des freins (à câble), de l'éclairage, de la pression des pneus, de la charge de la batterie... Les propriétaires laissaient leur voiture le soir et la récupéraient le lendemain, parce qu'on travaillait tard ou "en décalé", parfois même nettoyée dedans et dehors moyennant finance évidemment.
Pour cela, on ne construisit pas des garages, réservés aux gros travaux pouvant immobiliser un véhicule plusieurs jours, mais une annexe séparée qui distribuait aussi le carburant : la station-service. Donc différente car plus complète de la "station essence", même si l'on employait, et encore aujourd'hui, le même mot.


Je vous laisse lire la triste histoire de la première station-service de la Charente Maritime ici :
http://lotus16.forumactif.org/t150-les- ... es-garages
...où vous trouverez d'autres vues intéressantes de leurs reconversions éventuelles.
Parce que le graissage et tout ça disparurent dans les années '75/80 (ma première R5 Alpine de 1976 n'en avait pas besoin), les stations se contentèrent alors de distribuer de l'essence, le service devenant plutôt alimentaire, parfois, puis disparurent pour les raisons évoquées précédemment.