Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar YVES » 11 07 2015 à 20:48

Bravo Malcom.
Tes reportages sont de mieux en mieux. Félicitations pour les photos, prises sous le même angle que les cartes postales anciennes.
#B6 #B6 #B6
Une entreprise qui n'a jamais acheté une Corpet neuve !!! Est-ce bien une compagnie ferroviaire sérieuse ?!...
YVES
 
Messages: 17496
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 12 07 2015 à 17:35

Merci YVES, et salut à tous,

aujourd'hui, nous voyageons de Fléac à Chevanon (arrêt) dans la commune de Linars. Au sud de la gare de Fléac, l'ancienne voie ferrée se trouve aujourd'hui sous le tarmac (D.103 et la Rue Nouvelle). Puis la ligne a courbé vers l'ouest, a traversé la Rue des Bretons, et a courbé vers le sud-ouest, pour atteindre la commune de Linars.

Sur cette image de Google Earth j'ai marqué le tracé encore visible avec des flèches rouges.



Ici, la plate-forme se rapproche de la Rue des Bretons.



Cette image de Google montre le tracé de la Rue des Bretons à la petite gare de Chevanon.



Les résidents de Linars avaient fait campagne pour une gare, mais ont été récompensés par un arrêt mal situé à plus d'un kilomètre du village. Nous voyons que Linars a également une Rue du Petit Rouillac. Notez aussi la construction de la LGV Tours-Bordeaux qui passe à proximité.




Ce fut la scène en 1948. Le cercle rouge marque la gare, et la flèche rouge montre un pont sur un ruisseau.



Cette image de Google nous montre la scène en Mars 2014.



Le cercle rouge indique la position approximative du pont CFD qui a récemment été démoli. Malheureusement, je n'ai pas une photo mais on peut en voir un sur ce site.
http://www.leschtischarentais.com/pages ... illac.html

La petite gare de Chevanon est toujours debout mais il est presque invisible sous les broussailles.




Les travaux de construction de la LGV sont bien avancées avec la voie installée et la caténaire de l'électrification presque complète. Bientôt la petite gare de Chevanon sera de nouveau en mesure de regarder les trains qui passent.


Mais aucun arrêtera pour les bonnes gens de Linars. :cry:

Plus à suivre.
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 13 07 2015 à 13:25

Bonjour à tous,

aujourd'hui, Chevanon à St. Saturnin. La ligne est clairement visible sur cette vue aerienne de 1950.



Et la scène aujourd'hui, grâce à Google Earth. Bien qu'on peut discerner le tracé (flèches rouges), peu est visible au niveau du sol. Une fois encore, nous voyons une Rue du Petit-Rouillac, cette fois dans la commune de St. Saturnin.



Comme nous approchons de la gare de Saint-Saturnin, nous voyons que la base du château d'eau est toujours debout.



Et nous pouvons voir les rails sous le tarmac.



Le bâtiment de la gare n'est plus visible de cet angle.



Mais cette CPA nous montre la scène à l'époque.



Aujourd'hui, la gare est une résidence privée, bien entretenu. Mais il n'y a aucun signe de vie.




Comparez la scène aujourd'hui avec cette CPA, prise d'une position similaire.



Comme ce fut le cas à Fléac (page 9) l'identité de la loco est pas claire. Mais peut-être un 130T de la série 49-52 (SACM de 1889).

À bientôt.
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 13 07 2015 à 21:15

Bonsoir,

peut-être que vous vous demandez "où est Tirefond?"

Je l'ai trouvé endormi à côté du château d'eau. :D5




:rod_siflet
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar Tyrphon » 13 07 2015 à 22:37

Ah oui, ce doit être Tirefond. Ce n'est certainement pas Tyrphon, qui dort en gare de Catelet-Gouy, sur les CF du Cambrésis! :D5
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 7566
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar 3DMetrique » 13 07 2015 à 23:00

Oui Tyrphon c'est 1600 heures de soleil par an, et Tirefond c'est 2250 heures du même soleil :prrrt:
Cyril
En volume, tout est au cube, sauf la tête.

"Jamais l'esclavage n'est aussi bien réussi que quand l'esclave est persuadé que c'est pour son bien" - Aristote
Avatar de l’utilisateur
3DMetrique
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 3741
Enregistré le: 27 04 2006 à 22:52
Localisation: St Simon de Pellouaille et St Pierre Quiberon

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar YVES » 13 07 2015 à 23:05

Quoique, Tyrphon, après quelques bières, à l'estaminet en face de la gare du Catelet...
;) ;) ;)

Pour Malcom. Estaminet, c'est du picard, traduction : un café.
Une entreprise qui n'a jamais acheté une Corpet neuve !!! Est-ce bien une compagnie ferroviaire sérieuse ?!...
YVES
 
Messages: 17496
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 14 07 2015 à 14:14

Bonjour à tous,

Nous allons laisser Tirefond pour se reposer un peu plus. :rod_siflet

Aujourd'hui, St. Saturnin à Asnières-Neuillac. Dans deux épisodes parce que j'ai beaucoup d'images à partager. Tout d'abord, voici le trajet du chemin de fer montré sur Google Earth. Les flèches rouges indiquent les sections de la plate-forme encore visibles. Les points rouge et flèches vertes indiquent les sections qui aujourd'hui sont devenus une voie verte.






En quittant St. Saturnin, la ligne a courbé vers l'ouest en direction de Hiersac. À 700 mètres au nord du hameau de Mouillac, la voie ferée a coupé la RN.141 (Angoulême - Cognac) sur un passage à niveau. Dans les années ultérieures la maison de garde barrière (aujourd'hui une maison privée) a servi comme l'arrêt facultatif de Mouillac.



Entre Mouillac et le site de la gare de Hiersac, la nouvelle N.141 occupe l'ancienne voie ferée. La gare de Hiersac était encore visible sur la vue aérienne de 1984, mais il avait été démolie par 1995 (la prochaine vue aérienne disponibles).

J'ai trouvé deux cartes postales de la gare sur l'internet. La première montre l'extérieur de la gare.



La deuxième montre des voyagers embarquent dans un train vers Angoulême.



Après la gare, la ligne a coupé la GC.6 (actuellement la D.14) sur un passage à niveau, a courbé vers le nord, et couper à nouveau la même route à Marange. Cette section de la plate-forme est maintenant la Rue du Petit Rouillat (sic). Selon Yvette Renaud dans son livre "Le Petit Rouillac" (page 93), cette orthographe alternatif a été utilisé dans la chanson "P'tit Rouillat" popularisé par Léonide Marot, un musicien local.



À Marange, il y avait une maison de garde barrière qui a été démoli au début des années 1970. Comme ce fut le cas à Mouillac, la maison de garde barrière servi comme un arrêt facultatif dans les années ultérieures.

Après Marange, la ligne serpente à travers la campagne vers Douzat et Asnières-Neuillac. Une section d'environ 5 kilomètres de l'ancienne ligne de chemin de fer est maintenant une voie verte pour les randonneurs et les cyclistes.



Certaines sections courtes sont accessibles en voiture, mais tôt ou tard: "Route Bareé". H4



plus à venir. #B6
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 14 07 2015 à 19:09

Bonsoir,

entre Marange et Douzat, ce pont voûté en pierre peut être encore vu.



La petite gare de Douzat (arrêt) a été reconstruit en 2008 après avoir tombées.



Aujourd'hui, il sert comme un arrêt de repos pour les randonneurs fatigués.



Un peu avant Asnières-Neuillac il y avait un arrêt facultatif à Les Troquerauds. Je ne sais pas s'il y avait un abri ici, aucun est visible sur le Géoportail. Les Troquerauds est aussi la fin de la voie verte.



Et ainsi, nous arrivons à Asnières-Neuillac où la gare est aujourd'hui une résidence privée, avec les portails sécurisées et une plaque d'information.




Deux CPA peuvent être trouvés sur l'Internet. Dans la première, un train de voyageurs est en attente sur la voie principale tandis que un deuxième train entre dans la voie d'évitement.



Dans la seconde, nous pouvons identifier loco No.50 (SACM 4085/1889) avec son train de marchandises (ou peut-être un train mixte?).



Notez que sur les cartes postales le nom de la gare est tout simplement "Asnières". Il semble que le nom de "Neuillac" a été ajoutée plus tard.

Et pour finir, une photo prise à partir d'un angle similaire.



Plus à suivre. :F5
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 15 07 2015 à 13:33

Salut à tous,

aujourd'hui, nous continuons notre voyage d'Asnières-Neuillac à St. Amant-St. Genis. Voici le trajet de la voie ferée montré sur Google Earth (flèches rouges).




Juste à la sortie du village de Neuillac on trouve ce petit pont (ponceau ?).



À partir d'ici jusqu'à ce que le village de Saint-Amant-de-Nouère l'ancienne voie ferrée est aujourd'hui une voie verte (flèches vertes).



Il y avait un arrêt facultatif aux Grillauds où ce petit bâtiment se trouve à côté la ligne.



Il n'est pas du style normale des CFD, mais son âge donne à penser qu'il a peut-être servi d'abri pour les voyageurs, à l'époque. Peut-être il a été financée par les habitants des Grillauds plutôt que les CFD. :D3

La gare de St. Amant-St. Genis est une résidence privée, bien entretenu.



Notez que le bâtiment porte le nom en entier: "St. Amant-de-Nouère - St.Genis".



On peut trouver ces deux CPA sur l'internet.




Photos du même angle sont impossibles. Ceci est le meilleur que je pouvais gérer.



Plus à suivre le vendredi. :F5
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 17 07 2015 à 14:07

Bonjour,

aujourd'hui, de St. Amant-St. Genis à St. Cybardeaux. Encore une fois, j'ai marqué le trajet avec des flèches rouges sur Google Earth.




La voie verte continue à partir de St. Amant-St. Genis, à côté de la D.120, en direction de Bois Raymond (flèches vertes). Juste après la gare, il y a un autre petit pont (ponceau).



Un peu avant l'arrêt facultatif de Bois Raymond on trouve deux ponts sur La Nouère. Le premier est immédiatement au bord de la route.



Le deuxième (Pont des Aubiers) est assez en retrait parmi les arbres.




À Bois Raymond la voie ferrée a coupé le chemin vicinal ordinaire (actuellementi la D.120) sur un passage à niveau. Il n'y a aucune indication d'un bâtiment sur le Géoportail, et aucune trace existe aujourd'hui.

Après Bois Raymond, la voie verte continue pendant environ 700 mètres, offrant un accès à l'ancien lavoir de La Font Arnaud.
http://www.lavoirsdecharente.com/test/a ... ond=89abad

À l'approche de St. Cybardeaux, l'ancienne voie ferrée est aujourd'hui un chemin nommé Les Rochereaux (pour le hameau voisin). Ici, nous trouvons un autre pont sur La Nouère.



Et donc, nous arrivons à la gare de St. Cybardeaux. Juste une CPA à être trouvé sur l'Internet. Loco No.50 (type 130T par SACM 4085/1889) attend avec son train en direction d'Angoulême.



Et la scène d'aujourd'hui pris à partir d'un angle similaire. L'ancien gare est une autre résidence privée.



Une autre découverte intéressante sur une maison dans le village - cette plaque par Vitracier Japy. Est-il d'origine de chemin de fer? La gare d'Asnières-Neuillac porte une plaque de design similaire (voir au dessus).



La prochaine fois, nous allons arriver à Rouillac..

À bientôt. #B6
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 19 07 2015 à 11:49

Bonjour,

aujourd'hui, St. Cybardeaux à Rouillac. Encore une fois, j'ai marqué le trajet avec des flèches rouges sur Google Earth.



L'ancienne ligne de chemin de fer se trouve maintenant sous le tarmac de la "nouvelle" D.939 (Angoulême à Saint Jean d'Angely), qui a été construit c.1990. Les CFD ont servi deux arrêts facultatifs - Les Petits Champs et Le Boitoux. J'ai marqué l'emplacement approximatif de chaque.

Il y avait une maison de garde barrière à la D.4 (Rouillac à Aigre) maintenant la D.736. La MGB a été démoli dans les années 1980. Cette image de Google Streetview nous montre la scène aujourd'hui.



Nous allons utiliser Google à nouveau pour nous montrer l'arrivée à la gare de Rouillac.



L'angle compare bien avec cette carte postale bien connu. Yves Le Dret (dans son livre "Le Train en Poitou-Charente - Tome 4") suggère que la photographie a été prise en 1926.



No.50 (type 130T par SACM 4085/1889), avec son train vers Angoulême, fait de l'eau. Nous voyons le chargement de barriques dans le fourgon derrière la locomotive. Je me demande "qui était l'homme qui porte le chapeau de paille?". :rod_siflet

Une autre carte postale bien connu (1909 dit YLD) montre No.66 (type 130T construite par Cail 2461/1895) arrivant avec un train de Matha. La photo fournit une bonne vue sur les installations des CFD à Rouillac, y compris la remise.



Mon propre photo capture le bâtiment de la gare sous le même angle.



La gare est maintenant une résidence privée.



La grande halle aux marchandises fait un très bon garage.



Et hier, je trouvais cette image sur Internet. Il dépeint un autorail (Billard A 80 D) arrivant d'Angoulême.



Le verso de la carte est datée de 1937, l'année où les premiers autorails ont été livrés. Aussi, il est marqué "Collection Perève". Cet homme encore! E2



Plus de Rouillac, bientôt. #B6
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar Beyer-Garrat » 19 07 2015 à 17:48

J'y ajouterais l'agrandissement colorisé de la gare de Rouillac et de l'homme au canotier trouvé sur Internet #B6

Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 21333
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: En transit We trust !

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 19 07 2015 à 20:49

Merci B-G,

le canotier = the boater.



Un autre mot pour mon glossaire.
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

Re: Le Réseau CFD des Charentes et des Deux-Sèvres‏

Messagepar oie galopante » 20 07 2015 à 09:21

Bonjour,

un peu plus sur le sujet de Rouillac.

Rouillac est de 23 km d'Angoulême à vol d'oiseau. La gare de Rouillac était de 36 kilomètres de la gare de l'Etat à Angoulême. Telle est la nature d'une ligne d'intérêt local, je suppose. Aujourd'hui, le voyage prend 35 minutes en voiture. À l'époque, le voyage en train a pris une heure de plus.

La ligne d'Angoulême a été inauguré 18 Novembre 1889, et a ouvert au public le lendemain. La compagnie a exploité un service quotidien de trois trains dans chaque sens. Trains supplémentaires ont été exploitées pendant les jours de foire.

La ligne a été prolongée à Matha le 20 Septembre 1896. Le service de trois trains par jour a continué sur toute la longueur de la ligne. En outre, il y avait un train quotidien aller et retour entre Matha et Rouillac.

En 1911, la Compagnie des Chemins de Fer Économiques des Charentes (EC) a ouvert une ligne de Segonzac à St. Angeau via Rouillac. Les EC a construit sa propre gare opposée à celle des CFD. Il y avait une ligne de raccordement pour faciliter les échanges de marchandises entre les deux compagnies. Ce plan des voies a été publié dans MTVS No.15. J'ai ajouté l'emplacement de la gare des EC.



Cette carte postale rare apparaît dans le livre "Le Petit Rouillac" par Yvette Renaud. Après une longue recherche, je l'ai trouvé sur internet. Il est la seule photo que j'ai vu de la gare des EC à Rouillac.



Les deux gares semble être très animée. A droite, on voit un train EC vers St. Angeau. À gauche, une filet de fumée marque la position d'un train CFD en direction de Matha. Au centre, nous pouvons discerner la remise des CFD.

Google Streetview nous donne une vue similaire des deux gares.



Aujourd'hui, la gare EC est une résidence privée. On peut voir sur cette photo que la halle aux marchandises a été agrandie à un certain point de son histoire.



Bientôt, Rouillac à Matha. #B6
Malcolm

Monsieur Google m'aide avec mon français. S'il vous plaît excuser nos erreurs.
Avatar de l’utilisateur
oie galopante
 
Messages: 1046
Enregistré le: 01 08 2014 à 17:24
Localisation: Rushden (Angleterre) ou Nieul-le-Virouil (Charente Maritime)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : jpfurka et 52 invités