A propos des Carrières de l'Ouest d'ERQUY

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Messagepar bernardhenri » 17 12 2006 à 23:01

Et encore:

Le grès rose quartzite est une roche très dure, très abrasive, mais que l'on parvient à débiter à l'aide d'un outillage simple : masse et barre à mine. A la fin du 18ème siècle, on ramassait à la surface du sol "des pierres de Garenne", larges et plates, qui rompues à coup de maillet, convenaient pour dresser les encoignures des maisons, ainsi que des morceaux de poudingue.

On les employa dès le Moyen-Age pour la construction des églises. A cette époque, pour les constructions soignées, les pierres de taille de granite venaient de Chausey, via Saint-Malo et le port de la Noë. Cependant, les maçons d'Erquy, dès la fin du 18ème siècle, ont commencé à exploiter des carrières au sud du cap. A l'anse de Port Blanc, ils tiraient avec difficulté une pierre au grain fin, se prêtant à la taille et qu'ils appelaient "granit". D'autres exploitaient la dangereuse carrière en surplomb du port.

Pour séparer les dalles, trois ouvriers formaient une équipe : l'un tenait la barre que les deux autres frappaient à coup de masse. Une fois la dalle détachée, on la soulevait à l'aide de crics, puis on la déplaçait sur des rouleaux de bois. Lors de l'extraction en hauteur sur le front de taille, la manoeuvre présentait des dangers et un accident était toujours grave. Sans compter le risque de briser une telle dalle après tant d'heures d'efforts pour l'extraire. L'extension se faisait de plus en plus haut à mesure de l'extension de la carrière. Les hommes travaillaient encordés pour prévenir des chutes. Le contremaître surveillait la manoeuvre, le clairon à la main. L'instrument signalait l'explosion imminente d'une mine et l'on criait aux alentours : "Gare à la mine".

Les tailleurs de pierre étaient rémunérés à la tache, au nombre de pavés réalisés. Les enfants de 12-14 ans représentaient un quart de la masse salariale dans les carrières artisanales jusqu´en 1903. Il n´y avait pas de limite d´âge pour travailler dans les carrières. Debout, face à son baquet de sable, le tailleur façonnait à la demande les dimensions suivantes : du 17 cm x 30 cm ou du 14 cm x 24 cm. Les plus petits calibres 10 cm x 10 cm étaient communément appelés "paquets de tabac".

Lorsque l'usage d'une mine était nécessaire, l'ouvrier carrier forait à la barre un trou régulier. A chaque coup de masse, la barre était tournée d'un quart de tour pour éviter qu'elle ne se bloque. La tige métallique pénétrait la roche lentement sous les chocs des lourds marteaux qui frappaient en cadence dans un ensemble parfait. Seule la nécessité de reforger la pointe venait interrompre l'ouvrage. L'arrivée tardive des aciers suédois put limiter le retour à la forge.

A partir des éclats de roche, des traces des pavés ratés, on peut aujourd'hui déterminer les différents postes de travail des carriers : fendeurs, bouchardeurs. L'ancienne forge de la carrière du Maupas est visible sur un escarpement rocheux au-dessus du nouveau port. Chaque ouvrier pouvait forger ses outils. Une brouettée était souvent nécessaire pour une semaine de travail.

Les traces des rails et parfois les rails eux-mêmes sont encore visibles sur le tracé de la voie Decauville (chariots sur un chemin de fer). Ce réseau de voies sillonnait le cap et aboutissait au-dessus de la jetée. Un système de funiculaire permettait la descente et la remontée des wagonnets remplis de pavés que la Société des Carrières de l'Ouest exportait par caboteur vers les ports de la Manche.

Les carrières de grès s'étalaient de la pointe d'Erquy jusqu'à la mer (au nord des Hôpitaux) ; mais il était interdit de rompre les pointes d'une crique à l'autre. Le concessionnaire devait respecter le trait de côte et n'entreprendre de forage qu'à l'intérieur. Les pierres de décharge servaient de remblais, qui furent en autre utilisés pour la nouvelle digue du port d'Erquy.

En contre-bas de la falaise du port d'Erquy, on peut remarquer la roche à nu, les excavations, les tas de pierres de rejet, les éboulis, les galets sur la grève. Sur le site, les traces d'extraction par creusement, les éclats de taille, les passages et circulations des wagonnets sur rails, la forge, le lieu de stockage de la dynamite, la "sainte-Barbe", l'abri du treuil et le socle du concasseur.
Port de Carhaix
Bernard WALTER

Image
Avatar de l’utilisateur
bernardhenri
The Great Small
 
Messages: 3770
Enregistré le: 26 04 2006 à 20:26
Localisation: 56 LE BONO Bretagne

Messagepar scoot » 17 12 2006 à 23:16

Passions Métriques et Etroites - Département 009 & Hoe
Image
Si Dieu ne voulait pas qu’ils se fassent tondre, il n’en aurait pas fait des
moutons
Avatar de l’utilisateur
scoot
Persifleur agitateur
 
Messages: 4347
Enregistré le: 24 04 2006 à 20:14
Localisation: paris

Messagepar bernardhenri » 17 12 2006 à 23:49

Déjà capturée! #B5
Port de Carhaix
Bernard WALTER

Image
Avatar de l’utilisateur
bernardhenri
The Great Small
 
Messages: 3770
Enregistré le: 26 04 2006 à 20:26
Localisation: 56 LE BONO Bretagne

Messagepar Russell » 18 12 2006 à 07:58

Bernard Henri,
Cela n'a rien à voir avec les mines d' Erquy, mais je pense que tu peux trouver quelques inspirations en regardant ça, notamment pour les plans inclinés.....
http://www.penmorfa.com/Slate/index.htm
Bruno Duchesne

La voie étroite, parce qu'elle le vaut bien!
http://railsvagabonds.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur
Russell
TPT Connection ...
TPT Connection ...
 
Messages: 3630
Enregistré le: 26 04 2006 à 19:05

Messagepar pelican » 18 12 2006 à 08:43

passionnant !! le truc du quart de tour de la barre à mine ,à chaque coup de maillet, va me servir pour planter les piquets de l'extension du Pélican Rail Road !!
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 36189
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Messagepar scoot » 18 12 2006 à 09:00

pelican a écrit:passionnant !! le truc du quart de tour de la barre à mine ,à chaque coup de maillet, va me servir pour planter les piquets de l'extension du Pélican Rail Road !!


oyez oyez braves gens, dans les mois à venir se méfiez si André vous parle de visiter son jardin, travail en vue... H4 D9 H6
Passions Métriques et Etroites - Département 009 & Hoe
Image
Si Dieu ne voulait pas qu’ils se fassent tondre, il n’en aurait pas fait des
moutons
Avatar de l’utilisateur
scoot
Persifleur agitateur
 
Messages: 4347
Enregistré le: 24 04 2006 à 20:14
Localisation: paris

Messagepar pelican » 18 12 2006 à 09:04

petit petit petit ... C7
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 36189
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Messagepar La Mouette » 18 12 2006 à 11:04

<a href="http://www.delcampe.net/page/item/id,0016633883,var,22-ERQUY-cpa-Un-Coin-du-Port-et-Carrieres-de-l-Ouest-72-G,language,F.html" target="_blank">Le port et les carrières de l'Ouest.</a>
La Mouette
 


Messagepar Brisso 32 » 18 12 2006 à 12:35

Salut

Quelques exemples de pan inclinés anglais dans les ardoisières. Il semble que le "téléférique" servait aussi au transfert des berlines.

Image

Image

Image

Image

Quant à la sécurité du travail :C3 :H2 D9

Image

Image

Image

Image

D1
Avatar de l’utilisateur
Brisso 32
 
Messages: 842
Enregistré le: 19 08 2006 à 22:13
Localisation: Du côté d'Angers et Aldebaran (mais des fois j'atterris)

Messagepar bernardhenri » 18 12 2006 à 12:39

Merci à vous
Port de Carhaix
Bernard WALTER

Image
Avatar de l’utilisateur
bernardhenri
The Great Small
 
Messages: 3770
Enregistré le: 26 04 2006 à 20:26
Localisation: 56 LE BONO Bretagne

Messagepar Russell » 18 12 2006 à 12:50

Brisso 32 a écrit:Quelques exemples de pan inclinés anglais dans les ardoisières. Il semble que le "téléférique" servait aussi au transfert des berlines.
D1


je confirme...et nos amis Gallois appellent cela non pas "téléférique" mais "Blondin" en référence à un funambule virtuose.... :C3
Bruno Duchesne

La voie étroite, parce qu'elle le vaut bien!
http://railsvagabonds.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur
Russell
TPT Connection ...
TPT Connection ...
 
Messages: 3630
Enregistré le: 26 04 2006 à 19:05

Messagepar eric fresné » 18 12 2006 à 13:23

www.britishpathe.com

Allez faire un tour en choisissant Wales, Narrow Gauge, Slate ou encore Quarry comme mots clés.

E3
eric fresné
Betteravius Simplex ...
Betteravius Simplex ...
 
Messages: 1144
Enregistré le: 26 04 2006 à 22:55

Messagepar bernardhenri » 19 12 2006 à 22:31

Encore une interrogation.
Sur les photos de ce fil, on voit 2 plans horizontaux sur lesquels cheminaient les voies. Ils coupent le plan incliné qui fonctionnait par gravité avec les tambours au niveau de la bâtisse du sommet.
Sur les photos du site gallois de Russell, il y a la même topographie.

D'après vous, comment faisait-on pour transférer les wagonnets de la voie d'exploitation sur les tables du plan incliné? A quel niveau de ce plan?

Sur les photos d'Erquy et de Galles, je ne vois pas de lieu de transfert autre que le sommet du plan incliné. Y avait-il possibilité de transférer à un niveau quelconque du parcours de ce plan et si oui par quel moyen?
Port de Carhaix
Bernard WALTER

Image
Avatar de l’utilisateur
bernardhenri
The Great Small
 
Messages: 3770
Enregistré le: 26 04 2006 à 20:26
Localisation: 56 LE BONO Bretagne

Messagepar bernardhenri » 20 12 2006 à 20:05

En parcourant le web pour rechercher les techniques des plans inclinés, je suis tombé sur ce site

http://www.funimag.com/index.htm

En fin de compte, je vais considérer que les transferts se faisaient à 2 niveaux, le préposé au frein arrêtant les chariots au bon niveau: je m'inspire en cela du plan incliné Suchard vu dans le site cité plus haut.
Qu'en pensez-vous?

A partir de cette hypothèse, je vais pouvoir vous proposer quelque chose!
Port de Carhaix
Bernard WALTER

Image
Avatar de l’utilisateur
bernardhenri
The Great Small
 
Messages: 3770
Enregistré le: 26 04 2006 à 20:26
Localisation: 56 LE BONO Bretagne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : 141TB407, Albert, Bart, Bing [Bot], Canchy-Neuilly, Google [Bot], louisdixhuit et 9 invités