L'Ile d'Oleron au temps des EC

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

L'Ile d'Oleron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 09:17

En fait je me suis rendu compte que concernant le réseau a voie métrique des EC sur l'Ile d'Oleron il n'y avait pas de fil spécifique, nous avons squatté pas mal de fils notamment sur le tram de Saint Trojan

Je crée donc ce fil spécifique,en reprenant les éléments historique les plus connus de ce réseau bien d'autres projets ayant existé auparavant.

Historique rapide :

Au début du XIXe siècle, il n’existe aucun service régulier de bateaux et peu d’Oléronais ont eu l’occasion de quitter leur île. La circulation y est également limitée tant les chemins sont peu praticables. Dans la seconde partie du XIXe siècle, après la réalisation d’une route départementale reliant le nord au sud de l’île, des liaisons avec le continent  sont mises en place. L’arrivée du train est également envisagée. Le premier sera inauguré en 1904.

Les premières lignes mises en place dans le département au cours des années 1870 concernent les grands axes et les demandes pour intensifier le maillage du territoire sont importantes.
En 1880, une nouvelle loi sur les chemins de fer d’intérêt local est promulguée, elle autorise notamment  la construction de lignes sur la plateforme des routes (sur la chaussée ou en accotement). Ces chemins de fer seront appelés tramways. Non seulement cette loi permet aux rétrocessionnaires des facilités pour la construction mais elle leur donne aussi une garantie partielle d’exploitation par le jeu d’un mode de subventionnement lors de la construction et en cas de déficit.  Entre 1879 et 1890, les sessions du Conseil général débattent des nombreux projets concernant l’implantation de lignes locales à établir sur le territoire. Il y est régulièrement question de l’île d’Oléron. Malheureusement, le projet de l’île d’Oléron n’est pas retenu et ne figure pas parmi les cinq premières lignes du premier réseau de tramways à traction de locomotives destinés au transport des voyageurs et des marchandises décidées par le Conseil général en 1890. Son statut d’île n’est pas en cause puisque sa voisine, l’île de Ré, a obtenu sa ligne des Portes à Sablanceaux. L’ensemble de ces cinq lignes est concédé en 1892 à Joseph Jeancard et à sa Compagnie des Chemins de fer économiques des Charentes.

Lors de sa session d’août 1894, le Conseil général de la Charente-Inférieure émet simplement «un vœu favorable à l’établissement d’un service de tramway dans l’île d’Oléron» et la création d’une ligne traversant l’île dans toute sa longueur avec embranchement sur Boyardville. Les études du réseau de tramways sont confiées aux ingénieurs par délibération du Conseil général du 28 janvier 1895. Dans sa séance d’août 1895, le Conseil général dévoile les premières conclusions du tracé défini : «La ligne a son origine au port du Château, elle suit d’abord la voie d’accès au port, contourne la ville du Château et emprunte, à partir du village des Moulins, la route départementale n° 7 jusqu’aux abords de Saint-Pierre, qu’elle laisse à gauche. De là, le tracé se dirige vers la Sauzelle et s’infléchit à droite pour aboutir à Boyardville. A partir de Sauzelle, un embranchement se dirige sur Saint-Georges et Chéray qu’il contourne au nord avant de rejoindre la route départementale qu’il suit jusqu’à Saint-Denis. Un deuxième embranchement se détache de la ligne principale au droit de la porte du Château, dite porte d’Ors, et se dirige vers Saint-Trojan, en passant par la Guiraudière.» La longueur de la ligne et de ses deux embranchements est de 38,5 kilomètres.

Le 24 avril 1904, Emile Combes, président du Conseil et sénateur-maire de Pons, inaugure le chemin de fer de l’île d’Oleron. L’épilogue de plus d’un quart de siècle de tergiversations qui, dans l’idée de rattacher l’île au continent par un tramway à vapeur, a vu l’étude de deux tunnels sous marins et d’un pont métallique avec travée centrale mobile ! C’est à la pugnacité d’André Bouineau – celui-là même qui, depuis 1841, n’avait eu de cesse d’assurer aux îliens un service régulier de navettes maritimes (à voile puis à vapeur) – que le petit train doit d’avoir vu le jour : une ligne entre Saint-Trojan et Saint-Denis (36,4 km) avec un embranchement de Sauzelle à Boyardville (4,7 km), jalonnée par 28 arrêts. Déclarée d’utilité publique en 1900, la ligne (tramway à vapeur à voie métrique) est concédée à la Compagnie des chemins de fer économiques des Charentes, qui assure sa mise en exploitation, le 25 avril 1904 pour le tronçon principal, le 17 mai pour le raccordement. L’essor de l’automobile au lendemain de la Première Guerre mondiale précipite le déclin du chemin de fer, les routes ayant été bitumé en 1924 , les premières lignes d'autocar apparaissent en 1927 ,déficitaire,définitivement fermé aux voyageurs dès 1935, aux marchandises l’année suivante. Ce petit train ne doit pas être confondu avec le chemin de fer touristique qui, depuis 1964, circule entre Saint-Trojan et la pointe de Maumusson.
Une partie des voies étaient encore présente en 1940 elles furent démontés par l"occupant.

Le réseau :



Le matériel :

5 machines sont utilisées pour tout le réseau, ce sont des Corpet-Louvet . Au début , 16 voitures sont utilisées :
4 voitures mixtes (première et deuxième classe), 8 voitures de deuxième classe, 4 wagon-postes. Cela permet de constituer quatre trains complets
Pour la partie transport de marchandises, 34 wagons seront utilisés :
8 wagons couverts, 4 wagons tombereaux, 12 wagons plats à bords haut, 8 wagons plats à bords bas et 2 wagons à traverse mobile.




Les abris des Corpets et les empattement des voitures ont évolué au fil du temps lors des grandes révisions qui se faisaient sur le continent passant d'un abri queue d'hirondelle peu protecteur a un abri couvert sur les machines.
Les empattement des voitures qui avaient tendance a avoir une tenue sur rail "en lacet" de 2.20m ont été porté progressivement à 2.45m voir plus sur les dernières livraisons.

Les Gares

Du simple geste au machiniste,a la petite halte style La Chevalerie

aux gare plus importantes avec château d'eau communes avec celles des EC du continent.




André Bouineau patron de la société Oléronaise de navigation qui relie l'ile au continent obtient la concession de ces lignes pour 60 ans .Le point de départ de la ligne fut donc le Château d'Oléron
commun aux deux modes de transports.







Une ligne de 9 km arrivait a Saint trojan








Toutes photos agrandissable
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar rms olympic » 17 07 2014 à 09:17

Bonne initiative que d'évoquer ce chemin de fer insulaire disparu, mais qui en son temps, participa activement à la vie économique de l'île...
rms olympic
 
Messages: 1205
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 12:13

La ligne principale au départ du Chateau d'Oléron atteignait après 28 kms Saint Denis d'Oléron par Dolus, Saint Pierre"capitale administrative de l'ile "Saint Georges , Cheray et La Brée et diverses haltes.





















Toutes photos agrandissable
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Zébu » 17 07 2014 à 12:18

Petite question idiote en passant. Y avait-il un bac pour le passage des trains entre Oléron et le continent ?
Directeur technique des Saroulmapoul
Great Officer of CQFD
Image
Avatar de l’utilisateur
Zébu
Gredin !! Captain Couque
 
Messages: 11999
Enregistré le: 01 03 2008 à 17:34
Localisation: Gelbique quasi méridionale.

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar vapeur65 » 17 07 2014 à 12:23

non il n'y avait pas de liaison direct avec le continent !tout était transféré par bateaux!
Avatar de l’utilisateur
vapeur65
 
Messages: 556
Enregistré le: 03 02 2012 à 17:57
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar YVES » 17 07 2014 à 13:03

Aprés la seconde guerre mondiale, les bateaux ressemblait à des péniches de débarquement reconverties. Avant, c'était de simples caboteurs. Qui aurait des photos.
:D :D :D
YVES
 
Messages: 13970
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 14:29

Ce qui est marrant c’est qu'un de ces bateaux de liaison s’appelait le Pélican :H1

Avant guerre les transferts véhicules et locs se faisait par bateaux pas spécialement aménagés




La flotte ayant disparue,trop ancienne, tout de suite a la fin de la guerre des LCT (Landing Craft Transport) ayant servi au débarquement furent utilisés

Image

de plus en plus gros en raison du trafic routier


Pour finir par des installations adaptés et de très gros navires




Vidéos INA Pont d'Oléron construction et inauguration
http://www.ina.fr/video/CAF97080318



Jusqu’à l'avènement du pont et le démontage des anciens accès




Le chemin de fer n'avait hélas plus sa place :maitre:

Idem pour la liaison par bac à chaines entre Marennes et la Tremblade à travers la Seudre remplacer lui-aussi par un pont







Toutes photos agrandissable
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar rms olympic » 17 07 2014 à 14:38

Ne voulant cependant pas m'écarter du fil de ce chemin de fer insulaire, une petite question concernant deux gros navires postaux qui effectuaient avant 1940 la liaison "La Rochelle- Ile de Aix - Boyardville" : le "Boyardville" (à vapeur) et le "Pierre Loti" (diesel mis en service en 1932)... que sont devenus ces deux navires emblématiques du Port de Boyarville après 1940/45 ?
rms olympic
 
Messages: 1205
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 14:55

Une partie des transferts se faisant aussi par le port Boyardville une antenne reliant la ligne principale fut crée passant par la ville et ayant son terminus sur le port .













A suivre......
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: L'Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar rms olympic » 17 07 2014 à 15:03

Formidables et même assez précises ces vues du Port de Boyardville avec bien sûr : les chemins de fer et même un autobus (de la "régie AS" ?).
rms olympic
 
Messages: 1205
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: L'Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar 130HSP » 17 07 2014 à 15:20

Ca fait remonter de lointain souvenirs les photos de ces bacs. Le bac sur la Seudre était mû et guidé par des chaines . Chaines qui reposaient sur le fond de la rivière et qui passaient sur les cabestans situés sur chacun des bords du navire .
Avatar de l’utilisateur
130HSP
 
Messages: 2482
Enregistré le: 27 04 2006 à 09:12
Localisation: idf

Re: L'Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 16:48

Oui Jean Michel j'ai connu l'ile tout gosse en colo et 50 ans après les souvenirs sont toujours bien présents.
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 17:16

rms olympic a écrit:Ne voulant cependant pas m'écarter du fil de ce chemin de fer insulaire, une petite question concernant deux gros navires postaux qui effectuaient avant 1940 la liaison "La Rochelle- Ile de Aix - Boyardville" : le "Boyardville" (à vapeur) et le "Pierre Loti" (diesel mis en service en 1932)... que sont devenus ces deux navires emblématiques du Port de Boyarville après 1940/45 ?


Pas trouvé beaucoup d'infos sur ces deux navires de liaisons avec Oléron, quelques unes quand même qui nous ramène au train:

Avant la construction du pont reliant l'île au continent, Boyardville était l'un des trois points d'accès au continent (avec le
Le Château d'Oléron et Saint Trojan les Bains) par voie maritime. Dès 1841, la compagnie l'Insulaire assure un voyage
par semaine avec La Rochelle. De 1881 à 1887 est aménagé un grand bassin avec écluse.
Dès 1904, il était relié au reste de l'île par un embranchement qui relie Boyardville à la ligne principale de Chemin de fer,
la liaison se faisant à Sauzelle (vous pouvez encore voir la gare, juste après le Pont, à gauche, en se dirigeant vers
Sauzelle). Par ce train, de nombreuses marchandises sont amenées du continent : charbon, matériaux de construction,
engrais,... et exportent les produits locaux. Le trafic de voyageurs est également très important, les vapeurs
"Boyardville" (70 tonneaux) et "Pierre Loti" (à partir du premier mai 1932) transportant de nombreux passagers entre l'île et
La Rochelle.

En fait Le boyardville avec son homologue le Chassiron de la compagnie de navigation ont une double mission transport de marchandise et remorquage de navire en difficultée situation fréquente avant guerre dans de nombreux ports
en l’absence de remorqueur.Le Chassiron a été coulé par un sous-marin inconnu le 19 Décembre 1940 alors qu'il allait effectuer des remorquages de chalutier.



Vapeur Le Boyardville


Le Pierre Loti




Le Pierre Loti a la Rochelle.JPG
Le Pierre Loti a la Rochelle.JPG (70.18 Kio) Vu 4806 fois


Et pour nous ramener définitivement aux trains une photo du André Bouineau (le concessionnaire de la ligne) au port du Chapus avec les transferts en cours sur les wagons "grands réseaux"

Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: L'Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar 05mogul05 » 17 07 2014 à 17:19

Pour avoir passé quelques étés au CCF, plage des Saumonards, (dans les années 70-75.... :rod_siflet ) j'y ai aussi quelques bons souvenirs et des noms comme Boyardville, La Cotiniere, St Denis, Le Château, etc, etc, en font revenir d'autres E2
Mais je ne soupçonnais pas l’existence passée d'un tel réseau D9

Merci, en ce qui me concerne , pour cette "découverte" et ces CP très instructives #B6
u trinighellu
Avatar de l’utilisateur
05mogul05
 
Messages: 1191
Enregistré le: 12 11 2011 à 22:04
Localisation: gard-ardèche

Re: L'Ile d'Oléron au temps des EC

Messagepar Beyer-Garrat » 17 07 2014 à 17:35

:B3

Quelques rectification du tracés ont eu lieu notamment sur les voies du port du Chateau et de la gare de Saint Trojan.A noter aussi l'extension de la voie depuis la gare de Saint Denis d'Oléron vers le port
vite abandonner en raison de son ensablement.
Attention la petite construction sur le port de Saint Denis n'est pas comme j'ai pu le lire ici ou là une remise a locomotive mais la remise du canot de sauvetage de la commune.
Avec le pertuis d'Antioche tout proche il y avait de quoi faire.

Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 18961
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Suivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités