Les CF de CAMARGUE

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 31 12 2019 à 00:37

:F5
Attention au départ !
C'est de plus en plus au ras de l'eau que nous allons rejoindre Icard, la gare suivante.
En effet, la voie passe par un point 0, oui oui, zéro, à la sortie de Pioch-Badet, et ne va guère monter en traversant les marais loin de la route :


Pourquoi s'éloigner de la route ?
Pour desservir les mas de Dard, Badet, Grazier et Cayet.


Elle va suivre une roubine, histoire de ne pas avoir les pieds dans l'eau :


...et nous allons la suivre aussi, puisqu'une route longe les deux :


Pas d'ouvrage d'art, juste des buses pour les franchissements des autres roubines. Tiens, une traverse :


Ah, là ça va coincer, car la voie traverse le fossé (pas vu de pont) et s'engage dans ce qui est aujourd'hui un chemin privé :


La voie a été aliénée, ou c'est une appropriation abusive ?
Bref, on peut pas suivre. Donc on fait le tour.
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 01 01 2020 à 10:34

Et l'on rejoint la gare d'Icard, bien conservée pour son âge et qui a subi des extensions :



...station où le point NGF sur la façade nous indique ± 0,00 m.
Cette gare desservait comme d'habitude quelques mas, celui d'Icard, mais aussi ceux de Layalle, Pan Perdu et Taxil.
Une vue vers le sud, du temps de sa splendeur :



La voie va de nouveau se rapprocher de la route, et ne la quittera plus jusqu'au terminus.
C'est après avoir passé le mas de Pan Perdu que le "talus" va remonter à +1 m NGF, et même à +2 m au franchissement de la départementale.
Pas de trace de maison de garde-barrière, mais les vues aériennes ne sont exploitables qu’après la disparition du train !



Et nous arrivons tout de suite après en gare de Maguelonne-le Sauvage :


Le tracé de la route nationale, devenue départementale, a été un peu rectifié (tracé orange).
La carte des années 1950 restitue le contexte de l’époque du train :


Cette station est elle aussi toujours entière et entretenue, avec la base du château d'eau :


Maguelonne est fière, sur son plateau culminant à +2 m. Elle domine le paysage situé à - 0,3 ou -0,5 m NGF côté Est, en limite de l'étang du Vaccarès.
D'ailleurs ce devait être un lieu important, puisque les allemands y ont construit des ouvrages militaires durant la dernière guerre.

(Merci à Géoportail et Google Streetview pour le coup de main).
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 01 01 2020 à 10:37

:F5
Hop !
On démarre l'année avec une vue de la gare de Maguelonne prise de l'autre côté, qui montre que même la plaque émaillée a été conservée :

Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 13:23

:F5
La pose a été longue et je m'en excuse.
Mais vous savez ce que c'est : on rencontre sur place des gens passionnés, on discute, on prend le pastis et on ne voit pas le temps passer.

Cette fois, c'est le dernier tronçon vers le terminus des Saintes-Maries-de-la-Mer.
Faisons comme les autochtones, contentons nous des "Saintes".


(Comme à l'habitude, toutes les photos sont largement agrandissables)
La voie continue de suivre la route, le seul "ouvrage d'art" que j'ai retrouvé est le pont des Bannes :


Un autre pont se trouve juste à l'entrée des Saintes, il soutient la route principale et la voie ferrée :


Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 16:25

Voici la vue aérienne de la gare et de ses emprises à son apogée :


Vous noterez, sur cette vue très précise, la présence de marais et de fossés de drainage entourant la parcelle.
Les différentes couleurs vont servir de repère pour la suite.
Ne me demandez pas pourquoi la remise est "de travers" par rapport à la voie H4 .
L'église fortifiée, et son donjon :rod_coeur , visibles de loin, sont repérés en jaune.


La gare semble avoir évolué comme suit.
Au début de l'exploitation :


...et à la fin, ce qui correspond à la vue aérienne ci-dessus :

Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 17:39

Avant de continuer, quelques points de repère dans le village des Saintes.
D'abord l'église fortifiée, qu'on ne peut pas manquer :


Ensuite, au nord, entre l'église et les emprises des CFC, la statue de Mireille, qu'on voit ci-dessus de dos regardant vers le sud.
Mireille, Frédéric Mistral -dont c'était le vrai nom-, le Félibrige, je vous laisse chercher mais ça sent déjà bon l'odeur du thym au son des cigales.

Cette statue est implantée à l'époque en bordure nord d'une placette et au milieu de rien.
On voit derrière elle, selon l'angle de vue, la station radiotélégraphique :


En brun, la statue sur sa placette,
En jaune, l'église,
En violet, la gare,
En vert, la halle à marchandises,
En bleu, le moulin.
Sans doute à partir des années 1908, la Marine militaire avait mis en exploitation pour ses besoins propres une station de T.S.F. côtière aux Saintes.
Cette station fonctionnera jusqu'en 1936. Elle semble avoir été remise en service par l'occupant.
En 1947, l'ensemble des bâtiments est en ruine, les antennes couchées au sol :



Sur d'autres vues de cette statue, et notamment lors de son inauguration par le Marquis de Baroncelli le 26 septembre 1920, on voit la gare et quelques wagons :



Cela dépend de l'angle de vue, mais dans l'ordre où j'ai mis ces photos, nous nous "tournons" de plus en plus vers le nord.
On admirera ces clichés, colorisés avec tellement de soin que même les arrière-plans sont traités. Nous sommes en 1920, la colorisation est sans doute bien plus récente et informatisée. Alors était-ce la vraie couleur des wagons ? Parce que des photos en couleur en 1920...
Ces documents nous montrent qu'une partie des habitations au nord de la place ne seront construites qu'entre 1920 et 1936 environ, d'après Géoportail.
Tous ces éléments permettent des datations, et explicitent aussi certains angles de prise de vues, que je vais vous présenter.

À suivre...
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 20:55

Voici donc le décor de la gare au début de son installation, à l'extérieur de la commune mais à deux pas de l'église :


Les fameuses constructions au nord de la place Mireille ne sont pas encore construites (dans le rectangle pointillé beige de la vue aérienne), et la vue est quasiment directe sur la commune.
Elle l'est aussi sur les travaux d'assainissements qui ont été nécessaires pour implanter la gare sur un terrain relativement à l'abri de l'eau : nous sommes à +1 m NGF et à moins de 800 m de la côte. La cité est protégée dès 1859 par des blocs en béton constituant la célèbre "digue à la mer", en complément des fragiles dunes de sable.


Aujourd'hui, on y a benné les fameux rochers qu'on met partout, qui emmagasinent bien les déchets et ne retiendront pas une montée des eaux : même chose dans mon île.
Et en plus, c'est pas beau...

Approchons-nous pour admirer cet ouvrage d'art et ses murs de soutènement, constituant le pont et la chaussée qui mènent à la gare.
Plus loin, la statue de Mireille sur la place "sans les maisons", et l'église :


Vu dans l'autre sens, nous découvrons la gare et l'autre côté du pont, avec les vannes (on appellerait ça des "moines" chez moi) qui permettent de vider les marais et de régler le niveau de l'étang du Vaccarès, situé juste au nord de la gare :

Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 22:59

Voici cette fois une vue depuis la ville.
Nous sommes après 1930 et quelques, puisque la place Mireille s'est dotée de nouvelles constructions au nord de la statue, fermant ainsi la vue vers la gare et ses annexes :


(cliquer pour agrandir un max, comme d'hab)
Pour les vues plus axées sur la gare, c'est l'état du moulin à vent situé au nord de la gare (rond ou flèche de couleur bleue) qui nous donne un ordre chronologique... sans pour autant donner de date précise. Désolé :oups2: ...




En 1947, il ne reste plus que la tour, que nous distinguons sur la vue aérienne déjà passée :


Et aujourd'hui ?
Ben euh...


Heureusement qu'il reste la statue de Mireille et l'église pour s'y retrouver...
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar 031 SACM » 02 02 2020 à 23:03

Patrick ze rabbit Deludin a écrit:Parce que des photos en couleur en 1920...

N'oublions pas les autochromes commercialisés à partir de 1907 par les frères Lumière jusqu'à l'apparition des pellicules Kodak et Agfa dans les années 1930.

Par exemple, une vue de la gare de Combles de la SE Somme en cours de reconstruction en 1922.
031 SACM
 
Messages: 355
Enregistré le: 04 05 2008 à 00:58
Localisation: Picardie

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 23:22

Ce ne sont pas des autochromes. En fait, j'ai retrouvé qui a colorisé dans les années 2010 les photos N&B qui viennent de la BNF. Mais bon, c'était pas le sujet...

Le pèlerinage aux Saintes Maries se fait désormais en voiture... automobile.
Ou, dans le "meilleur" des cas, en cars Macron : un moteur diesel pour 50 personnes :H2 H4 ...
Je remets ici les cartes postales passées par Laromi au début du sujet :



J'aime bien les 2 zigotos, genre Laurel et Hardy, qui saluent le photographe de concert.
Comme disait Karajan...

MAIS vous pourrez tout de même prendre le train !
Nan, je ne parle pas du lamentable machin sur pneus qui se balade dans la commune :H2 #B8 , mais du train en voie de 60 du domaine de Méjanes (Paul Ricard) :


Mouais, la loco "Far-West" sur un locotracteur à 2 essieux, z'auraient pu s'abstenir. Mais, à l'instar du Tramway de St Trojan, c'était la mode en 1965, année de création du parcours à partir de rien.
Suffisamment bonne idée pour être saluée :maitre: .
Il a déjà été évoqué là :
viewtopic.php?f=2&t=4027&hilit=train+m%C3%A9janes&start=210#p321604
et roule toujours, mais semble bien bruyant.
Du moins suffisamment pour couvrir la bande enregistrée.
Ça devrait s'améliorer en 2020...

Ça ne fera pas oublié l'original :

Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 02 02 2020 à 23:38

Il nous reste encore à suivre le tracé entre Arles-Trinquetaille et Salin-de-Giraud.
Mais là, je n'ai aucune idée des vestiges éventuels car je n'ai jamais fait de recherches sur le terrain jusqu'à présent.
Je ne sais même pas où est (était ?) la gare de Salin, c'est tout dire !!!
Pourtant, j'y suis passé plusieurs fois pour prendre le bac...

Il va donc vous falloir attendre "un certain temps", car j'ai plein de choses à faire avant, cette année.
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 7709
Enregistré le: 08 10 2014 à 20:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar 031 SACM » 03 02 2020 à 00:30

Patrick ze rabbit Deludin a écrit:Nan, je ne parle pas du lamentable machin sur pneus qui se balade dans la commune :H2 #B8 , mais du train en voie de 60 du domaine de Méjanes (Paul Ricard) :

D'autres photos du train de Méjanes :
http://www.passion-metrique.net/forums/viewtopic.php?f=2&t=4027&hilit=train+m%C3%A9janes&start=330
031 SACM
 
Messages: 355
Enregistré le: 04 05 2008 à 00:58
Localisation: Picardie

Précédente

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités