Les CF de CAMARGUE

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar pelican » 25 07 2019 à 20:06

augerd a écrit: donc si quelqu’un a une solution simple et abordable pour se rafraichir, on est preneur :rod_siflet

Dominique :prrrt:


Le tuyau d'arrosage ??? C7

ici, en Belgique, plus de 41 ° et j'ai du aller visiter des chantiers en plein cagnard ... H4 H4 H4
frigo dans la camionnette, et heureusement, je supporte la chaleur :C6
24 ° à la maison, et 15 ° dans la cave ... :rod_siflet
Demain, j'ai tout annulé ... :ipb-279
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 40096
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar augerd » 25 07 2019 à 23:19

ah ouais, 41° :C4

l’Europe chauffe grave quand même, heureusement qu'un blondinet outre atlantique à dis que c'etait que des conneries le dérèglement climatique C7 H4

demain, j'vais essayer le bureau-atelier ou vu l'isolation et sans clim il fait 25° :rod_coeur

Dominique :F5
Avatar de l’utilisateur
augerd
 
Messages: 2055
Enregistré le: 20 06 2006 à 22:46
Localisation: Moulins... au milieu de la France

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 26 07 2019 à 12:43

:F5
"O l'a péter !"
"Que" 32° à 19 h hier, du mal à s'endormir à 23 h et patatras ! Orages à répétition mais pas violents (pluie continue) à partir d'une heure du mat, quand tu as enfin trouvé le sommeil C7 . Je l'avais bien dis :C1 ...
Ce matin à 8h30, plus que 18° et pluie continue.
Et 22° là, à 13h20 : c'est le moment de tout fermer !
Finalement, la prochaine fois, je dors les pieds dans le frigo #B6 #B2 .

Je ne sais plus qui racontait :
"Ma femme se prend pour un réfrigérateur.
C'est agréable pour dormir lorsqu'il fait trop chaud.
L'ennui, c'est qu'elle dort la bouche ouverte.
...et la p'tite lumière allumée, toute la nuit, euh..."
:rod_mdr2
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 26 07 2019 à 15:06

Retour en Camargue, avec cette photo prise ce matin sous la pluie :


Euh non :F9 , c'est les marais de Brouage, à 2 pas de chez moi.
Avec plein d'oiseaux mais plus beaucoup de moustiques pour les nourrir.

La suite de la Camargue ce soir, 'faut que je peaufine ma carte avec les vues aériennes anciennes car j'ai des doutes sur mon tracé entre Maguelonne et les Saintes.
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 26 07 2019 à 23:10

:F5
Chose promise...

Voici donc le cheminement le plus exact possible entre la gare d'échange d'Arles-Trinquetaille et les-Saintes-Maries-de-la-Mer.
J'ai méchamment galéré entre Pioch-Badet et Maguelonne, vu que ça passe au milieu de nulle part comme d'habitude.
Mais par dessins superposés entre mon fond de carte et la fonction "Comparer" où le tracé sur la vue aérienne est très net :ipb-251 , j'ai réussi à m'approcher au plus près de la réalité, je pense.
Attention les pieds, ça fait 1,74 Mo. Limite carton rouge :


Comme je n'ai pas travaillé dans l'ordre chronologique :H2 , il faut rappeler que c'est la 2e ligne créée, juste après celle menant à Salin-de-Giraud qui est la plus ancienne (ouverture le 09 avril 1892) :
Ouverture : le 15 août 1892, électrifiée le 25 avril 1932
Fermeture : Voyageurs et Marchandises le 1er octobre 1953

Cette ligne se détachait à l'origine de celle menant à Salin, à la bifurcation de la Cappe. Mais l'importance du trafic a nécessité de séparer ces 2 lignes depuis cet arrêt jusqu'en Arles, entre 1928 et 1932 (dates de début et de fin des travaux d'électrification ; ça s'est fait en même temps) : c'est la vue aérienne figurant dans le coin à droite, qui montre les voies parallèles.

J'ai fait figurer sur la partie moderne de la carte les gares encore visibles sur place.
J'en avais repéré certaines dans les années 2010 ou 2012.

À noter que toute la Camargue peut être étudiée pour l'année 1942 de façon assez détaillée. D'ailleurs le cliché joint aux cartes en est extrait après grossissement. Mais pas vu de camions Saurer :H1 .
Et maintenant, graudodo #B4 :D5 :D5 dans un terrier tout frais : 22° dans la maison :ipb-251 , l'a plu toute la journée...
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar pelican » 27 07 2019 à 06:21

super boulot :ok
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 40096
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar mlm » 27 07 2019 à 07:47

Alors chasse aux cagouilles
Avatar de l’utilisateur
mlm
 
Messages: 2336
Enregistré le: 05 09 2006 à 14:33
Localisation: Seine et Marne ou Gironde

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 27 07 2019 à 10:34

Cagouilles et lumas.
Pour les grenouilles, pleut pas assez. Je n'ai de l'eau que jusqu'aux genoux :rod_siflet ...

#B8
Bon, comme la pluie continue à tomber de temps en temps et qu'il fait toujours aussi froid :H1 , je reste chez moi et vous remets là le plan de la gare d'Arles :


On voit bien les 3 départs distincts, l'extension maximale avec les différentes remises nécessitées par l'électrification de toutes les lignes, et la gare d'échange avec le PLM.
Nous sommes après 1932.

On notera le chantier de fabrication des traverses en béton armé, qui ont équipé en remplacement progressif toutes les lignes sauf celle de Salin-de-Giraud.
Sans doute une première pour la voie métrique en France.
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 27 07 2019 à 12:17

En sortant d'Arles, les voies ferrées ont été digérées par la rocade sud et l'embranchement routier menant à Salin.
Pas tout à fait cependant, car l'emprise de la double voie a surtout été réemployée par ce qui est actuellement une voie de desserte parallèle à la route principale, mais qui a été la première route. On en suit donc encore le tracé sans difficulté, et sans l'aide du parcellaire (mais j'ai vérifié, tout de même :D ) :


Quant aux seuls vestiges ferroviaires, ils concernent les ponts en sortie de grill de l'ancienne gare fluviale. C'est donc de la voie dite "normale"...

600x450-ct.jpg
600x450-ct.jpg (146.44 Kio) Vu 2588 fois

À travée métallique sur culées maçonnées, les ponts des CC devaient leur être semblables puisque nous en avons croisé un récemment en allant à St Gilles. La seule différence est qu'ils avaient semble-t'il des tabliers en platelage bois, et encore peut-être de simples trottoirs, alors que le grand train possède des tabliers en tôle.

Un peu de modélisme au passage.
Ce type de pont est un grand classique, qu'on retrouve pourtant difficilement chez les spécialistes du décor car ils ont plutôt donné dans le spectaculaire.
Cela dit, avec quelques bouts de plastique et des murs de soutènement retravaillés...


(Va falloir que j'envisage un coup de minium, moi :rod_siflet ).

Celui-ci, situé sur la voie normale venant du pont aux Lions, est accompagné d'un très beau pylône de ligne moyenne tension :


À faire avec un pylône de caténaire, par exemple : j'ai ça en stock exprès #B6 .
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 27 07 2019 à 19:01

Vous avez pu voir sur la carte comparative que la voie sert aujourd'hui de chemin sur une grande partie de son tracé.
Ce sont pour la plupart des chemins de terre à usage agricole, qui servent aussi à entretenir les "roubines".
Késako ? Des petits canaux d'évacuation (drainage) ou d'irrigation. On va maintenant être constamment à fleur d'eau, avec l'étang du Vaccarès :rod_coeur planté en plein milieu du delta.
Parfois ces chemins sont aussi devenus des voies privées.
Dans tous les cas, le camion de Strit'viou n'y a pas mis les roues.
Dommage, on va rater des choses :cry: ...

Voici un exemple situé juste après la bifurcation :


Belle allée de cupressus bien entretenus, qui mène à une propriété privée, le mas Daussan.

J'ai donc tracé ma route direction Bouchaud, la prochaine gare. Ah non, pardon, c'est une halte :


J'ai retrouvé l'emplacement de la voie de l'autre côté de la roubine de Triquette, un peu avant d'arriver à Bouchaud :



et après un PN non gardé, et qui n'a pas conservé de rails noyés dans le bitume #B8 , la halte, qui est toujours là :


Euh, c'est quoi la différence avec une "gare" ou une "station", chef, dans le cas présent :F9 ...
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 28 07 2019 à 10:36

:F5
Au fait, j'ai oublié de vous mettre les vues aériennes qui m'ont permis de progresser sur le terrain.
J'aurais p'tête du commencer par ça :H2 :


La halte desservait le prieuré :D3 , établissement bénédictin toujours en activité (https://www.prieurebouchaud.com/histoire-du-prieure).
Au XVIIIe siècle, le prieuré était célèbre pour ses mules : les mules de Bouchaud. Non mais en plus, c'est vrai !

Trouvé sur le site "cf Camargue" la vue côté voie :


La remise au premier plan n'est pas celle de la draisine d'entretien :H1 , et le repère NGF à l'angle du bâtiment indique environ 3m, ce qui est la moyenne du trajet : entre 1 et 4m, pour les "points hauts". Mais nous descendrons à 0,50m D9 . Préparez vos bottes !
Le cadastre indique l'emplacement de ce que nous allons trouver couramment tout au long de notre périple : une voie de passage et une voie d'évitement.
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 15 08 2019 à 22:11

:F5
Désolé, j'ai pris le temps de digérer mes moules de bouchot, amenées par les mules de Bouchaud :H2 ...

En quittant la "halte" de Bouchaud, le tracé s'infléchit vers l'ouest et va se situer sur des basses terres, comme on dit chez moi.
La présence d'une usine de..., j'ai pas trouvé (peut-être une sablière ?) m'a intrigué, mais elle n’apparaît que vers 1960 et n'a jamais été reliée à la voie ferrée, comme le montre cette vue de 1942 :


Donc pas l'EP.
Les vestiges en étaient impressionnants :


Elle devait avoir besoin de beaucoup d'énergie puisqu'elle possédait sa propre cellule de transformation.
a disparu vers 2010 environ.
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 15 08 2019 à 22:42

À 2 m NGF, nous gagnons 2 arrêts successifs, Remoule et Rousty :


La caméra n'est pas allé traîner ses pneus dans ces propriétés privées, mais le satellite si.

Au lieu-dit Remoule, la carte de 1950 et les vues aériennes montrent un bâtiment à proximité de la voie, mais je doute qu'il soit ferroviaire étant donnée sa taille :


Et puis un arrêt, c'est une aire nettoyée et un poteau, ce qui n'est même pas le cas en 1944.

L'arrêt que je baptise Rousty-tout-court était situé à proximité du canal du Pont de Rousty, qu'il franchissait sur un pont biais.
En comparant les vues aériennes et en y implantant le tracé le plus précisément possible, je suis à peu près sûr que ce pont, devenu routier, existe toujours !


L'ancien pont routier a disparu (rectangle jaune), et pas de traces de culées sur la vue aérienne.

Ce qui me fait :C1 , c'est que j'ai visité plusieurs fois les terres alentour, puisqu'elles font partie du Parc naturel Régional de Camargue.
On y accède par le mas du Pont de Rousty, très belle bâtisse avec un superbe pigeonnier :

Mas Pont de Rousty.jpg
Mas Pont de Rousty.jpg (28.11 Kio) Vu 2142 fois

...mais un peu au ras de l'eau (octobre 1993) :


D9 .
La prochaine fois, j'irai voir de plus près ce pont et les vestiges possibles, promis #B6 .
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 15 08 2019 à 23:29

L'arrêt suivant est la gare de Signoret, devenue pavillon de chasse donc "réservé aux membres", comme tous les pavillons de chasse.
Même la route d'accès est interdite :


Elle a été intégrée dans des constructions plus récentes, on peut la supposer en bon état.

Voici le bâtiment tel que l'a photographié Jacques Bazin le 25 juin 1953 :


Et la voilà en 1944, avec une belle rame, puis en 1962 (voies déposées mais tracé encore visible) ou le bâtiment est bien reconnaissable :


Il semble qu'en plus des 2 voies habituelles il y ait une 3e voie plus au sud, éloignée des autres, ce qu'on devine aux caténaires sur la photo de M. Bazin ci-dessus.
Pas trouvé de carte :cry: ...
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les CF de CAMARGUE

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 18 09 2019 à 21:46

:F5
Avant que le sujet ne disparaisse dans les tréfonds du forum et que je galère pour le retrouver, continuons vers les Saintes-Maries, avec un arrêt à la gare suivante.
Nous avons quitté Signoret il y a "un certain temps" et nous nous sommes dirigés vers l'ouest pour éviter l'étang du Vaccarès et ses marais périphériques.
Pour rejoindre Albaron, ou plutôt sa gare quelque peu excentrée, nous bifurquons progressivement vers le sud :


La gare est toujours là, même si elle est entourée de divers bâtiments construits au fil des années :


Elle est en très bon état, toiture refaite récemment (la vue date de septembre 2013) mais elle a perdu ses débords de toit en pignon pour l'occasion.


Une chose qui m'a intrigué, c'est la présence de l'énorme bâtiment ayant manifestement contenu des cellules de transformation.
La machine à remonter le temps m'a clairement indiqué qu'il n'était pas lié à la voie ferrée -j'avais initialement pensé à une alimentation de la ligne de contact, bien que l'article du "CFRU" n'en parle pas. Il s'avère qu'il n'existe pas en 1953 (date de fermeture de la ligne) mais figure sur la mauvaise vue aérienne de 1962 :


Voici quelques vues de la gare, dans l'ordre chronologique, traction vapeur puis électrique :




La 2e vue montre un poteau de caténaire tout neuf au premier plan.
Pas noté la date exacte au moment où j'ai enregistré ces clichés, le dernier doit être du à M. Bazin en 1953.
Curieux : sur le cartouche en pierre gravé au nom de la station a été posée une plaque émaillée dissimulant une partie de la gravure !
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6498
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : chapelon, Google [Bot] et 21 invités