Chemins de Fer Economiques des Charentes

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Beyer-Garrat » 28 07 2014 à 10:26

Interprétation libre de l'artiste avec une cp colorisée :H1

a comparer avec l'original N/B extrait du site cparama

EC Saint Fort Wagons Plats et Tombereaux COULEUR MARRON.jpg
EC Saint Fort Wagons Plats et Tombereaux COULEUR MARRON.jpg (60.57 Kio) Vu 3853 fois



Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 20685
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:22
Localisation: En transit We trust !

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Tirefond » 28 07 2014 à 10:45

Méfions nous des cartes colorisées !
La couleur dominante des huisseries anciennes dans l'intérieur des terres des deux Charentes est bien le gris. Du gris perle au gris ardoise avec toutes les nuances possibles dues aux intempéries et au vieillissement...Il suffit d'avoir à décaper un vieux volet pour s'en rendre compte !

Il faut aussi se méfier des "restaurations" des petits bâtiments des haltes lorsqu'ils subsistent sous forme d'arrêts de cars, ce qui n'est pas rare. Ca part d'un bon sentiment mais, pour être à la mode, certaines municipalités décapent le crépi d'origine qui, certes, n'est souvent pas très propre, pour mettre à jour les moellons. Ce qui peut être d'un bel effet sur une maison d'habitation ne l'est plus du tout sur ces bâtiments de service. C'est en tout cas mon sentiment. La halte de Passirac sur la ligne EC de Barbezieux à Chalais en est un exemple. Elle est ci-dessous "dans son jus" mais a récemment été entièrement "mise à nue" ce qui lui donne, à mon oeil en tout cas, un drôle d'air...

La voici "restaurée" :

Drôle d'allure, non ?
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 775
Enregistré le: 01 12 2011 à 16:31

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar mlm » 28 07 2014 à 10:54

Yves tu as sorti tes crayons de couleurs :rod_mdr2 :rod_mdr2 :rod_mdr2
Avatar de l’utilisateur
mlm
 
Messages: 2518
Enregistré le: 05 09 2006 à 15:33
Localisation: Seine et Marne ou Gironde

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Tirefond » 28 07 2014 à 18:08

Bonjour,
J'ai fait l'aller avec 3DMétrique et ses excellentes CPA mais je suis descendu en route et c'est tout seul que je vais revenir, de Thénac à Saintes-Etat. C'est donc à 15 h que, suivant l'horaire mis en ligne, j'ai pris le train à Thénac. Mais, légèrement amorti par mes 2 verres de Pineau plus celui qui accompagnait le melon Charentais (bien sur), j'ai poussé un petit roupillon et c'est le passage sur les aiguilles de Saintes-Bellevue qui m'a réveillé...

De gauche à droite : les flèches rouges verticales marquent le tracé des EC en site propre, en provenance de St Fort et Marennes. Les flèches horizontales marquent le tracé sur le cours Reverseaux, la quatrième, tout en haut, repérant la station de Saintes-Ville.
Le dépôt EC de Bellevue est en bas à gauche repris par la Régie Aunis-Saintonge qui y gare son matériel :
T001 Bellevue Avion - Copie 3.jpg
Le dépôt de Saintes-Bellevue.
T001 Bellevue Avion - Copie 3.jpg (60.42 Kio) Vu 3773 fois

La station de Saintes - Bellevue est toujours là bien que le réseau soit déferré. On doit se situer vers la fin des années 50-début 60.
T001 Bellevue Avion - Copie 2.jpg
Gare de Saintes-Bellevue.
T001 Bellevue Avion - Copie 2.jpg (38.03 Kio) Vu 3773 fois

Entourés de bleu on retrouve : à gauche, les arènes romaines de Saintes (20 000 places quand même pour une ville qui ne devait pas compter autant d'habitant !). Au centre, l'église Saint Eutrope. A droite, l'hôpital. Ca permettra de situer les clichés qui viennent.

En quittant Saintes-Bellevue la ligne est tracée au centre du Cours Reverseaux :


Sur cette vue, prise un peu plus loin, le Cours, et la ligne des EC, est tracée sur un haut remblai barrant un vallon dont le fond, vers la gauche, accueille les arènes romaines. Noter, sur la droite, le pavillon de l'octroi.

On remonte le Cours Reverseaux vers l'hôpital :

On approche de l'ancien hôpital (Un nouvel hôpital a ouvert il y a 4 ou 5 ans) :

Devant l'hôpital se tenait la foire aux bestiaux. Cela fait, souvent, de jolis photos d'ambiance. La station de Saintes-Ville est juste à droite du cliché :

A peu près au même endroit, en avril 1945, le Général De Gaulle marchait sur la voie des EC, lesquels, supprimés depuis 1934, avaient repris du service pendant la seconde guerre mondiale, pénurie de carburant automobile oblige, et ce jusqu'en 1947 ( Yves Le Dret - Le train en Poitou-Charentes t3).

A suivre,
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 775
Enregistré le: 01 12 2011 à 16:31

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Tirefond » 28 07 2014 à 20:13

Nous voici arrivés à la station de Saintes-Ville qui est aujourd'hui la gare routière. Le BV des EC a bien sur été rasé.
Juste quelques clichés complémentaires à ceux de 3Dmétrique :
Sur celle-ci, pas de train, mais un "cheun" au milieu de la rue. Il y a belle lurette que ce n'est plus possible...

Une vue de l'autre côté :

Il arrive qu'il y ait un hiver à Saintes, et même de la pluie :

Les feuilles tombées dévoilent le petit réservoir métallique permettant de rafraichir les Corpet après la dure ascension du Cours National. On le voit aussi tout à fait clairement sur la photo du "cheun" :
U016 Gare de Saintes Ville Réservoir.jpg
Le réservoir de Saintes-Ville
U016 Gare de Saintes Ville Réservoir.jpg (87.97 Kio) Vu 3728 fois

Au fond du cliché, le carrefour de la Banque de France où la ligne tourne à 90° pour descendre le Cours National.
Voici ce carrefour (on voit le pignon du BV de Saintes-ville au fond, sur la gauche de la photo) :

Autre vue où l'on voit bien la raideur de la courbe :

A suivre...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 775
Enregistré le: 01 12 2011 à 16:31

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Beyer-Garrat » 28 07 2014 à 20:41

Beaucoup de pluie !

Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 20685
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:22
Localisation: En transit We trust !

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar 3DMetrique » 28 07 2014 à 20:52

Passionnant !
Mais je reviens sur la couleur des gares EC, il se trouve que lors de mes pérégrinations le long du réseau j'ai réussi à trouver une gare encore dans son jus en plein milieu d'un bois.
Il s'agit de la gare de St Dizan du Bois sur la ligne de Mirambeau Montendre St Aigulin.



Les parements peints en jaune et la porte brun Van-Dick ou lie-de-vin

La banque du chef de gare encore en état

La charpente dans son jus, la carte postale colorisée n'avait pas tout faux !
Cyril
En volume, tout est au cube, sauf la tête.

« On peut toujours plus que ce que l’on croit pouvoir. » Joseph Kessel
Avatar de l’utilisateur
3DMetrique
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 3677
Enregistré le: 27 04 2006 à 23:52
Localisation: St Simon de Pellouaille et St Pierre Quiberon

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Christophe_Menier » 28 07 2014 à 21:00

L'idéal serait de prendre des cotes (en plus des photos) de ce bâtiment, car il pourrait finir par être détruit :cry:

J'ai eu le cas avec une gare des CFD Indre et Loire (dans un bois aussi). Elle était dans son jus également... elle a été rasée avant que je n'ai eu la présence d'esprit d'aller en prendre des dimensions (ne reste que quelques photos :C6 )
Christophe_Menier
 

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar 020 n°15 Corpet-Louvet » 28 07 2014 à 23:52

Sa parle de c ... orpet ;) :689
Image Paul Frot-iste
Avatar de l’utilisateur
020 n°15 Corpet-Louvet
 
Messages: 607
Enregistré le: 02 01 2014 à 02:39
Localisation: Thory (80) et Cayeux sur mer (80)

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Tirefond » 29 07 2014 à 01:05

Pour la couleur d'origine des huisseries, effectivement, il y a un début de preuve qui mérite réflexion...
Et pour la pluie sur Saintes, avec Mac Mahon, on peut quelquefois dire : "Que d'eau, que d'eau !". Nous verrons ça tout à l'heure.

Revenons au carrefour de la "Banque de France" (BdF qui a été "modernisée" voici quelques années, c'est à dire supprimée...) :

Faisons maintenant un quart de tour à gauche et nous pouvons admirer l'enfilade du Cours National, aménagé sur l'emplacement des anciens remparts et qui descend tout droit jusqu'à la Charente. On appréciera la courbe qui se prolonge en provenance ou vers la CPA précédente (comme on veut).

On appréciera également le gradient de la rampe, qui est continu de la Charente à la Banque de France, et qui est mis en valeur par ce cliché du Théâtre devant lequel passe le Cours et, bien sur, la ligne EC.

Et c'est donc péniblement que le petit train gravit le Cours. Selon une lecture (je me souviens plus de la source, désolé) il arrivait que le train "plante un chou" au milieu de la rampe. On coupait alors la rame qui était acheminée en deux fois jusqu'à Saintes-Ville. Comme les voitures étaient en queue de rame, et donc coupées, on imagine la tête des voyageurs penchés aux fenêtres, à attendre que la loco revienne les chercher après avoir refait un peu de "gaz" !!!

D'autres vues de cette montée épique qui, évidemment, couvrait le voisinage de vapeur et de fumée...



C'est en 1934 que les riverains du Cours National et de l'Avenue Gambetta ont eu la peau du tronçon de centre-ville, entre la gare de Saintes-Etat et celle de Saintes-Ville, au motif, semble-t-il, de la pollution par les locomotives. Avec les navettes entre Saintes-Etat et Saintes-Bellevue c'est environ une douzaine de trains par jour, 2 sens confondues, qui empruntaient ce tronçon de 7h du matin à 17h, sauf le 1er lundi de chaque mois, jour de foire saintaise (Yves Le Dret, déjà cité).
C'est vrai que la fumée devait polluer mais que dire d'aujourd'hui...Il y eu un projet d'électrification de la traversée de Saintes qui n'a pas abouti. C'est bien dommage...

Je retrouve le sens de circulation que je m'étais choisi, vers Saintes-Etat, avec ces 2 derniers clichés. Au bas de la rampe on arrive à la Charente. Les 2 vues sont prises depuis le pont Palissy.



C'est tout pour ce soir.
A suivre.
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 775
Enregistré le: 01 12 2011 à 16:31

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar YVES » 29 07 2014 à 11:01

mlm a écrit:Yves tu as sorti tes crayons de couleurs :rod_mdr2 :rod_mdr2 :rod_mdr2


Pas forcement... Et la liberté d'interprétation artistique avait ses limites. Les coloristes disposaient de "fiches", leur indiquant les couleurs à respecter. Alors tant que je n'ai pas la charte des couleurs pour la livrée des wagons des E.C., je persiste dans un doute critique. Pourquoi pas marron ? :F9
La meilleure preuve, c'est photo contemporaine avec la couleur d'une charpente, "brun Van-Dick ou lie-de-vin", qui correspond a celle des huisseries de la CPA. Merci 3Dmétrique :maitre: .
#B2 #B2 #B2
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 16884
Enregistré le: 09 03 2008 à 21:06
Localisation: Picardie

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Beyer-Garrat » 29 07 2014 à 11:07

La livrée est indiqué dans la monographie parue dans" Les Cahiers D'Oléron" mais bon il va falloir déjà que je remonte sur Paris ................ :H1
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 20685
Enregistré le: 25 04 2006 à 08:22
Localisation: En transit We trust !

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar diabolo » 29 07 2014 à 12:45

des photos personnelles de familles existent je les ai eu dans les mains au moins une bonne quinzaine
dans le même genre que celle du Cher

Diabolo
diabolo
 
Messages: 1094
Enregistré le: 16 06 2011 à 09:18

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Tirefond » 30 07 2014 à 02:30

Nous voici arrivés sur le pont Palissy qui enjambe la Charente dans le prolongement du Cours National et qui sera lui même prolongé par l'Avenue Gambetta établie dans la prairie à l'écart de l'ancien quartier Saint Pallais, lors de l'arrivée du Chemin de Fer, pour gagner la gare établie hors d'eau, à la périphérie.

On remarque la voie des EC positionnée bien au centre du pont, la place Bassompierre, à l'ombre de ses arbres, qui s'étend jusqu'à "l'Arc de Triomphe" qui fait la fierté des Saintais. En vérité il semble que ce ne soit pas du tout un arc de triomphe mais une porte monumentale marquant l'entrée dans la ville et le terminus de la voie romaine venant de Lugdunum (Lyon, pour les rares qui n'ont pas lu Astérix) à l'époque gallo-romaine où Mediolanum Santonum (Saintes) était la capitale de l'Aquitaine.
D'ailleurs il était bâti au milieu du pont enjambant la Charente et c'est Viollet le Duc (1814-1879) sur une idée de Prosper Mérimée (1803-1870) qu'on le fit démonter, lors de la destruction du pont primitif, pour le rebâtir sur la rive, à son emplacement actuel.

On s'aperçoit, sur le cliché ci-dessus, que la voie n'est plus au centre de la chaussée. Elle a manifestement été déplacée à une époque que j'ignore. C'est particulièrement net sur le 2ième cliché ci-dessous, pris depuis une fenêtre du grand magasin "La Maison Universelle" :


Sur le cliché suivant le train se dirige vers Saintes-Ville après être passé devant la statue de Bernard Palissy, au premier plan, autre gloire saintaise.

Le cliché suivant, pris depuis l'extrémité du pont, montre le débouché de l'avenue Gambetta sur la place Bassompierre. C'est l'emplacement de la halte du même nom qui, il faut le noter, est le seul arrêt figurant à l'horaire entre Saintes-Etat et Saintes-Ville. Malgré la relative fréquence des trains et des navettes, évoquée plus haut, on ne peut pas dire, vu la rareté des arrêts urbains, que la desserte soit fine...Pas d'arrêt au milieu de l'avenue Gambetta, bien qu'il y ait des commerces, pas d'arrêt au milieu du Cours National, en plein coeur de ville, si ce n'est involontaire, comme déjà dit !

Une autre vue du pont et du train, avec deux plats chargés de barriques, prise depuis le fleuve :


Et il arrive qu'il pleuve dans la région. C'est alors toute une partie de l'eau du Limousin qui se précipite vers la mer en descendant la Charente, grossie de tous les affluents qu'elle croise sur son chemin et quelquefois contrariée par les fortes marées qui se font sentir jusqu'à Saintes. Et le pont n'avait et n'a toujours que trois arches...
Alors ça donne ça :

Et puis ça, dans le bas de l'avenue Gambetta, ou le fleuve retrouve un ancien bras qui coupait le méandre, et qui est maintenant comblé et bâti... Il n'empêche. A chaque inondation c'est là que l'eau réapparait en premier...



A suivre...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 775
Enregistré le: 01 12 2011 à 16:31

Re: Chemins de Fer Economiques des Charentes

Messagepar Tirefond » 31 07 2014 à 00:02

Extirpons-nous des inondations de Saintes et remontons l'avenue Gambetta laquelle, en 1904, ne semble pas pavée et encore moins asphaltée.

Je n'ai rien à rajouter aux clichés montrés par 3DMétrique tout au long de l'avenue Gambetta mais je vais reprendre les deux CPA du virage en haut de l'avenue parce qu'elles valent le coup.
Tout d'abord l'amorce du virage qui va nous mener dans l'avenue de la Marne actuelle, en direction de la gare de l'Etat.

Puis le virage lui même :

Et enfin ce que voit l'équipe de conduite dans ce virage :

Le PN a disparu, remplacé par un pont routier au-dessus des voies situé à environ 200 m à droite du cliché. La passerelle a également disparue remplacée par un passage souterrain piétonnier établi au même endroit.
Voici l'aspect des lieux aujourd'hui (Vue Google) :

Le grand bâtiment, siège de la Cie des Charentes avant sa déconfiture, est toujours là, de l'autre côté des voies. Il a été le siège d'un arrondissement SNCF.

Le train longe maintenant le mur de soutènement des voies de l'Etat. La photo est prise depuis la cour de la gare Etat.

Voici le train, au même endroit, arrivant à proximité de la gare :

Il passe, moyennant une large courbe, devant le café du Chalet :

Ce café a été modernisé, vraisemblablement dans les années 30 :

Nous arriverons très bientôt au terminus...
A suivre.
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 775
Enregistré le: 01 12 2011 à 16:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 52 invités