CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 04 08 2012 à 11:27

Tirefond a écrit:Oui, mais non !
Pourquoi deux tracés dans la courbe de l'embranchement ?
ça, c'est de l'indice !

(Et encore bien plus au Sud que Romorantin ou Avord)


Bon résumons.
Sur la 1ère photo on voit un embranchement qui part de la gare
et qui se dirige vers un aérodrome. On y aperçoit les installations
vie. Par contre, les deux tracés peuvent signifier aussi une zone
de stockage sur le parcours, comme un garage évitement. Il y a
encore du matériel dessus ?
On dirait que par le suite la voie est en accotement de la route.
Oups!
gnr37
 
Messages: 276
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 05 08 2012 à 00:02

Bonjour,
Voici la solution :
Nous sommes en Charente, à Cognac, exactement. La gare est sur la commune de Cognac, l'aérodrome sur celle de Chateaubernard. Il s'agit, aujourd'hui, de la BA 709 qui forme à leurs tout premier pas en l'air, si l'on peut dire, les pilotes de l'armée de l'air.
Cette base construite à partir de 1938 a été achevée par les allemands après 1940 avant d'être bombardée par les alliés en 44.

La "particularité" maintenant :
Le département de la Charente s'est lancé tardivement dans la construction des VF d'intérêts locales : vers 1910, et sous forme de "tramways" en accotement des chaussées. La ligne Segonzac-Cognac des Economiques-Charentais (EC) était bien en accotement du D 731 actuel, comme l'a noté gnr37, avant de le quitter à l'approche de Cognac et de former une grande boucle en site propre pour rejoindre la gare des EC située à peu près en face du BV de la gare de l'Etat. La voie des EC était ensuite prolongée par la ligne également métrique des CFD de Charente-Maritime Inférieure, pardon, en direction de St Jean d'Angély.

La ligne Segonzac-Cognac a fermé en 1939 mais, 2 ou 3 ans plus tard, les allemands ont réutilisé sa plateforme pour établir la desserte en VN de la base aérienne en rectifiant la courbe d'où, sur la photo de 1949, le double tracé.
Vue d'ensemble, pour situer.
VN = bleu, VE = rouge
Copie 11 IGNF_PVA_1-0__1950-06-24__C1332-0061_1950_F1332-1732_0302.JPG
Géoportail PVA de 1949
Copie 11 IGNF_PVA_1-0__1950-06-24__C1332-0061_1950_F1332-1732_0302.JPG (20.18 Kio) Vu 2658 fois

De plus près :

En 1962, l'emplacement où se situait la boucle a été occupé par la construction d'une grosse verrerie de la Sté St Gobain. A cette occasion un embranchement particulier a été mis en place pour l'usine et la desserte de la BA a été maintenue en modifiant le coté du branchement sur le faisceau de la gare SNCF (la ligne CFD, elle, avait été supprimée le 31/12/1950).
On remarque que le faisceau de la gare SNCF et que les voies de l'EP St Gobain sont occupées par des wagons relativement nombreux.:


Mais la vie passe....et le ferroviaire trépasse....
Après la disparition des EC et des CFD, voici la situation en 2012 :
COGNAC 2012.jpg
Google Cognac 2012
COGNAC 2012.jpg (91.35 Kio) Vu 2658 fois

La voie de desserte de la BA a été déferrée, ce qui se traduit, à date régulière, par des convois d'une demi-douzaine de semi-remorques militaires allant chercher le carburant aux installations de la Rochelle-Pallice distantes d'environ 150 km (trop près, certainement, pour le ferroviaire actuel).
Les voies du faisceau en gare sont maintenant archi-vides.
C'est vrai que la production de ce produit si peu connu, le Cognac, n'est exporté qu'à 90 % vers les ports de l'Atlantique, notamment Le Havre (également trop près, certainement), ou les autres pays européens (trop loin, certainement) dans des conteneurs qui sont, comme chacun sait, difficilement manipulables.
En grossissant la vue sur Google on s'aperçoit que les voies de l'EP sont envahies par la végétation, certaines sont carrément goudronnées. Il n'y a plus un seul wagon sur ces voies bien que l'usine se soit agrandie. C'est vrai qu'elle ne représente que 15 % de la production nationale à elle toute seule avec une capacité de près de 2 millions de bouteilles par jour....Et tout ne va pas au Cognac....Trafic trop diffus, certainement, comme les matières premières qui entrent dans la composition du verre.
Pour ne pas lasser le lecteur par une nostalgie ferroviaire déplacée et des remarques acerbes, car là, on n'est plus dans la fortif (quoiqu'encore dans le militaire par la bande), je n'évoquerai pas le trafic des tonnes de rouleaux de papier pour fabriquer les cartons d'emballage non plus que les tonnes de bois de chêne pour les (nombreuses) tonnelleries locales, tout ça circulant joyeusement par la route.
Allez, on se calme...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 777
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 09 08 2012 à 07:18

Merci pour pour cette analyse mister Tirefond.
Une modification allemande d'un réseau, qui l'eût deviné ?

Bon, je continue le dépôt de St Hubert.
Sur le plan on aperçoit ces trois points indiqués par les flèches.
Deux à l'est :

Et un à l'ouest :


Ce sont des croisements à niveau VN / voie 60.
Voici celui à l'ouest bien visible qui croise à 29°39 (photo SHAA 1946) :


Et ceux à l'est (photos SHAA 1946) :
Croisement à 38°23 :


Croisement à 90° :


Et en bout de dépôt à l'est, il y avait une voie de garage pour matériel VN (photo SHAA 1946) :


Et un hangar pour matériel tracteur à voie de 60 :
Le plan :


La photo qui le montre encore debout en 1951 (photo IGN) :


Et le même endroit de nos jours :


Oups!
gnr37
 
Messages: 276
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 03 09 2012 à 23:40

Bonjour,
Ce fil a commencé sur des photos aériennes et sur des cartes IGN. Puisqu'on fait un peu dans la cartographie, continuons. Je signale l'existence du site d'Open Street Map (OSM). Peut être ce site a-t-il déjà été évoqué sur ce forum, mais je n'ai rien trouvé sur le sujet. Certains le connaissent certainement. Dans ce cas, qu'ils m'excusent, je parle pour les autres.
Voici sa philosophie, copiée de sa page d'accueil :
OpenStreetMap (OSM) est un projet international fondé en 2004 dans le but de créer une carte libre du monde. Nous collectons des données dans le monde entier sur les routes, voies ferrées, les rivières, les forêts, les bâtiments et bien plus encore !
Les données cartographiques collectées sont ré-utilisables sous licence libre (CC-by-SA).


Vous l'aurez compris, c'est la même démarche que Wikipédia mais en matière cartographique. Ce n'est pas une carte topographique (pas de courbe de niveau) mais plutôt de géographie humaine : la couverture végétale et l'hydrographie sont mentionnées. Ce qui est assez bluffant c'est que le foncier est restitué d'après le cadastre ! Ce qui fait que chacun peut y voir sa maison, sa véranda, son garage et même sa piscine s'il en a une !
Le côté intéressant de ce travail réside, à mon avis, pour ce forum ferroviaire, dans deux directions :
- le fait qu'il restitue le tracé des voies ferrées anciennes, en VN (St Flour-Beaumont; St Affrique-Le Vigan, Gisors- Vernon-Pacy sur Eure (avec passage dans le jardin de Claude Monet, à Giverny, par exemple)) mais aussi en VE : on retrouve une petite partie des CFD du Ste Cécile d'Andorge-Florac mais la quasi totalité du tracé des SE du Cher;
- et ensuite, les données étant sous licence libre, le fait que chacun peut reprendre le fond de carte à son compte, le compléter (très facilement, sous Paint, tout bêtement...) des tracés qui l'intéressent pour usage perso ou pour illustrer un article, par exemple. Quand on sait ce que coûte la reproduction d'un simple extrait de carte Michelin ou IGN.....!!
Bien sur, le travail reposant sur des bénévoles, l'avancement n'est pas le même pour toutes les régions.
Mais chacun peut s'y coller !

On s'éloigne des fortifs ? Pas tant que ça puisque sous OSM, le dépôt de St Hubert, superbement décrit par Gnr37 est devenu, si je ne m'abuse, un parcours de santé !!!

Voilà le lien :
http://openstreetmap.fr

Bonne ballade....
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 777
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar YVES » 04 09 2012 à 20:30

Tu as raison de perler d'open street map, c'est aujourd'hui une ressource en cartographie qui a fait ses preuves, sur un modéle collaboratif entre les internautes. On pourrait facilement imaginer son utilisation pour reconstituer une ligne secondaire disparue et son environnement.
#B6 #B6 #B6
Une entreprise qui n'a jamais acheté une Corpet neuve !!! Est-ce bien une compagnie ferroviaire sérieuse ?!...
YVES
 
Messages: 17160
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 09 09 2012 à 23:03

Bonjour.
Oui, ce dépôt est maintenant un parcours de santé. Comme le dépôt de Reinange de l'autre côté de la Moselle. Ce qui l'a singulièrement défiguré
alors qu'il était resté intact jusque là.
Pour en revenir au dépôt de St Hubert, il avait trois sorties :
Une au nord en double voie pour alimenter les ouvrages de Rochonvillers de Molvange et du Kobenbuch.
Une au sud qui partait vers un dépôt militaire à Woippy.
Une à l'est vers 2 ponts spécialement construits sur la Moselle pour rejoindre le dépôt de Reinange. Le but étant la redondance
en cas de problème sur l'un des côté du fleuve.
Voici ce que cela donnait en 1946 concernant les sorties sud et est (photo SHAA) :

Ces deux sorties ont été construites dans l'urgence et celle des ponts n'a pas été terminée.
Une voie descendait d'un embranchement près du quai en bout et descendait la pente de la petite colline où se trouve
le dépôt. La déclivité vers le sud n'a pas permis de placer un triangle pour séparer les antennes vers la Moselle ou Woippy.
A l'endroit de l'aiguillage on distingue encore les stigmates de la guerre. Des trous d'obus sont visibles. D'ailleurs quand on zoome,
à plusieurs endroits de ce secteur on aperçoit des trous de combat et des traces d'engins blindés.
(Photo SHAA)

La voie qui part au sud traverse à niveau la voie normale qui monte au dépôt par une large boucle. La voie de 60 a disparue
mais l'appareil de croisement semble toujours en place. Remarquez que les voies étant quasiment parallèles une petite courbe
augmente l'angle pour la traversée.
Par la suite, cette voie qui descend vers le sud est difficile à suivre car les photos à partir de 1950 montrent des transformations
du terrain sur ces zones à réindustrialisation prioritaire après la guerre. Cela est surtout vrai pour les 2 photos qui suivent.
Voici le tracé. Mais certains endroits sont difficiles à trouver très précisément.
Sortie dépôt.
(Photo IGN)

Secteur Amnéville.
Photo IGN.

Secteur Maizières les Metz.
Photo IGN

Secteur Woippy.
Photo IGN.

Le terminus.
Photo IGN


Voilà, c'est fini pour aujourd'hui.
Oups!
gnr37
 
Messages: 276
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar malletslm » 10 09 2012 à 06:08

Bonjour Gnr37, s'il y en a un qui aura scruté le message précédent avec attention, c'est bien moi : l'une des photos montre le quartier... où je suis né ;) . Les photos sont toutes de 1946 ?

J'ai toujours eu connaissance de cette voie de 60 militaire qui y était passé, mais je ne connaissais pas son tracé : nettement plus à l'ouest :idea: que ce que je croyais dans le cas de "mon" quartier, qui avait déjà bien changé dans les années 60, et encore plus aujourd'hui...
malletslm
archiviste du forum
 
Messages: 7204
Enregistré le: 10 04 2007 à 21:37

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 10 09 2012 à 13:52

Bonjour,
Ci-dessous, photo parue dans 39-45 Magazine, n° 288 et 289, d'avril et mai 2011. Desserte par voie de 60 des batteries positionnées sur la digue du Large qui ferme la grande rade du port de Cherbourg.
Voici le lien : http://atlantikwall.superforum.fr/t1251 ... truc-enorm
Descendre jusqu'au 8ième post.
Fichiers joints
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 777
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 12 09 2012 à 00:21

malletslm a écrit:Bonjour Gnr37, s'il y en a un qui aura scruté le message précédent avec attention, c'est bien moi : l'une des photos montre le quartier... où je suis né ;) . Les photos sont toutes de 1946 ?

J'ai toujours eu connaissance de cette voie de 60 militaire qui y était passé, mais je ne connaissais pas son tracé : nettement plus à l'ouest :idea: que ce que je croyais dans le cas de "mon" quartier, qui avait déjà bien changé dans les années 60, et encore plus aujourd'hui...


De quel quartier s'agit-il ?
Oups!
gnr37
 
Messages: 276
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar malletslm » 12 09 2012 à 06:59

Il s'agit du secteur "Maizières-Les-Metz", plus précisément le carrefour pointé d'une flèche sur cette "photo d'écran"... ;)


Certaines choses sur cette photo aérienne me sont très familières, d'autres pas du tout : c'est pour ça que la date m'intéresse... :^)

Je ne pensais pas que la voie de 60 militaire contournait aussi largement le secteur par l'ouest à cet endroit, en passant par le bois. Quand j'étais enfant, J'ai encore vu dans ce bois une plateforme nettement marquée, qui portait des traces de ballast : mais il s'agissait beaucoup plus probablement d'une ancienne ligne industrielle vers Marange, peut-être bien ce tracé "Est-Ouest" bien visible que croise celui de la voie de 60... :?:

Je ne pensais pas non plus que la voie de 60 avait traversé l'emplacement de la "cité des Ecarts" (en haut de la photo), dont on voit une première extension en pleine construction... :idea:


ça me rappelle que dans les années 90, un collectionneur passionné d'histoire locale m'avait montré la photo d'une locomotive Pechot, avec ce qui semblait être les usines d'Hagondange en arrière-plan... photo probablement prise dans le secteur "Amneville".
malletslm
archiviste du forum
 
Messages: 7204
Enregistré le: 10 04 2007 à 21:37

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 13 09 2012 à 00:33

Bonsoir.
Sur cette partie, je ne pense pas m'être trompé. Les photos datent de 1951 (1946 pour la dernière). La reconstruction était repartie
et cette voie a certainement été déferrée par les Allemands vers 41 ou 42. Cela faisait environ 10 ans qu'elle avait disparue.
Certains tronçons, notamment à la sortie du dépôt après le croisement avec la VN, ainsi qu'au niveau du quartier d'habitation
juste au nord de l'aciérie avaient été sérieusement "nettoyés". Mais dans le secteur de ton quartier d'enfance, les traces ne trompent
pas. D'ailleurs, je viens de m'apercevoir que sur la photo montrant la zone entre les 2 bois au sud-ouest de l'aciérie il y avait un
triangle qui amenait la voie de 60 le long d'une voie normale pour transbordement de secours certainement. Les réseaux ferroviaires
industriels de l'époque étaient éminemment complexes il est parfois difficile de s'y retrouver...
Photo IGN.
Oups!
gnr37
 
Messages: 276
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar malletslm » 13 09 2012 à 07:05

Merci pour ces précisions ;) . La photo ci-dessus montre la zone comprise entre l'hôpital de Marange-Silvange (en face du transbordement : la proximité de l'hôpital existant n'est peut-être pas un hasard pour cette voie militaire !) et le "portier" des aciéries. As-tu été "sur le terrain", à une époque ou une autre ? suite aux bouleversements des années 80-90, il n'y restait plus guère que la voie normale industrielle qui longeait la "Voie Romaine" sur son côté ouest...

Le réseau de voies industrielles était effectivement très complexe puisqu'il a vu se côtoyer de nombreuses voies normales, au moins une voie métrique (on pouvait même voir à Maizières-Les-Metz des traverses métalliques portant la marque d'écartements imbriqués !), le tramway de l'UCPMI et, bien sûr, cette voie de 60 militaire à l'existence très éphémère. :idea:

Merci aussi pour l'indication de date ! #B6
malletslm
archiviste du forum
 
Messages: 7204
Enregistré le: 10 04 2007 à 21:37

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 13 09 2012 à 11:34

Bonjour,
On peut aussi consulter la Géographie de H. Lartilleux (Imp. Chaix), Croquis n°125 page 158, qui peut donner quelques détails sur le tracé entre Gandrange et Maizières les Metz...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 777
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar gnr37 » 13 09 2012 à 19:04

Ils parlent des réseaux Maginot dans ce livre ? Un petit extrait pour nous montrer ?
Sinon, certaines cartes d'Etat-Major de l'IGN montrent les voies.
J'aurais l'occasion de vous le faire découvrir.
Oups!
gnr37
 
Messages: 276
Enregistré le: 05 07 2010 à 07:36

Re: CF Militaires et Fortications (ex-loisirs.ign.fr)

Messagepar Tirefond » 13 09 2012 à 22:39

Bonjour,
Oui, les croquis reprennent les lignes militaires en voie de 60 lorsqu'elles ont été installées durablement. C'est le cas pour certaines lignes "Maginot" lorsqu'elles se trouvaient dans l'environnement immédiat d'un site ferroviaire en VN particulièrement intéressant comme l'est cette région (encore un peu...) industrielle.
Idem pour la citadelle de Belfort.
Je ferai un petit scan la prochaine semaine (pas le bouquin sous la main) : petit parce que je m'interroge sur les droits d'auteur ???
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 777
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités