Ballade le long des lignes SE du Cher

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar diabolo » 22 04 2012 à 17:15

Un document qui devrait faire plaisir à 3D métrique et d'autres en ce jour C7 C7
Diabolo
Fichiers joints
SAM_1127.jpg1.jpg
SAM_1127.jpg1.jpg (215.81 Kio) Vu 2035 fois
diabolo
 
Messages: 661
Enregistré le: 16 06 2011 à 08:18

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar mlm » 23 04 2012 à 08:30

Avatar de l’utilisateur
mlm
 
Messages: 2016
Enregistré le: 05 09 2006 à 14:33
Localisation: Seine et Marne ou Gironde

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar rms olympic » 23 04 2012 à 09:03

Bonjour,
Effectivement "très intéressant" le lien donné par "mlm".
Actuellement, quelle est la situation et l'avenir, prévisible, pour cette ligne, dernière section ex SE/Cher, exploitée en voie normale ?
J. Claude
rms olympic
 
Messages: 1241
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 04 04 2014 à 22:53

Bonjour,
3DMétrique ayant "zappé" la traversée de Saint Amand-Montrond (Sous-Préfecture, quand même !) on va heureusement en avoir un petit aperçu grâce à l'IGN, des CPA et quelques vues plus actuelles.
On commence, en arrivant de Laugère, tout en bas du cliché, après le PN de la route de Meillant (rue de la République actuelle), par la gare de St Amand-Ville, ainsi nommée sur l'horaire déjà mis en ligne sur ce fil.


En 1, on aperçoit l'imprimerie "Bussières" qui existe depuis 1832, qui imprime bon nombre de nos livres de poche (c'est marqué sur la dernière page) et qui, de rachat en revente, de fonds de pension en prédateurs investisseurs divers file aujourd'hui un mauvais coton brodé de plans sociaux... En 2, la gare de St Amand-Ville, en 3, la caserne de gendarmerie mobile. Le centre ville est sur la gauche du cliché et toute la zone est encore couverte de jardins et de petits champs. Maintenant, tout est bâti.

Approchons nous:

On distingue bien le faisceau de voie avec des wagons en attente, les parcs à charbon, la remise qui abrite en partie ce qui semble bien être un autorail. Apparemment, pas de loco vapeur sur le site. Dans les wagons en attente il y a un maximum de wagons très courts, normal, mais aussi 4 wagons de longueur respectable, sur la voie la plus à droite. 3 à toiture grise, 1 à toiture claire : des voitures voyageurs ?

La CPA suivante de la gare est "actualisée" d'une vue prise à peu près sous le même angle (Ave Jean Giraudoux actuelle).


On remarque que, très souvent, les emprises anciennes ayant été reprises par les communes lors du démantèlement des réseaux, ce sont des organismes publics qui occupent les terrains. On ne compte plus les halles et remises occupées par les Ponts et Chaussées (puis DDE, puis DID, puis...). A St Amand les terrains de l'ancienne gare sont occupés, successivement, par un Centre d'Information et d'Orientation puis un Centre Médico-social et enfin par le grand immeuble de France-Télécom.
A suivre...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 05 04 2014 à 00:20

Poursuivons la traversée de St Amand :
Peu après avoir quitté St Amand-Ville la ligne décrit une légère courbe vers l'ouest qui va l'amener vers le Cher.

Tout en bas et au centre du cliché la ligne coupe la route de Bourges (Ave De Gaulle actuelle). Les bâtiments d'usine à droite de la route existent toujours. Dans les années 60 - 70, le premier était une usine textile du groupe Boussac qui s'était spécialisée dans la fameuse chemise en nylon qui grattait, de marque Noveltex (quand quelqu'un travaillait là, les gens disaient : Y travaille "aux chemises" !). C'est toujours une entreprise textile.
Le deuxième bâtiment abritait une entreprise travaillant le bois mais je ne suis pas sur. De nos jours c'est une menuiserie employant des personnes handicapées qui fabriquent et réparent (très bien) des meubles, "l'Artisanerie".
De l'autre côté de la route c'est maintenant une entreprise de papier-carton du groupe Smurfitt-Kappa. A l'époque du cliché je ne sais pas ce que c'était mais on remarque qu'elle possédait un embranchement particulier de pleine voie.
Tous les champs alentours et largement au delà du cimetière, à droite, sont maintenant occupés par des centres commerciaux.
Dans le coin inférieur gauche du cliché se trouve l'hôpital de St Amand.

Voici une vue Google du PN.


Poursuivons droit à travers champs pour arriver au Cher traversé par un beau pont-cage.


La vue de la CPA suivante est prise en direction de la rive d'où l'on vient.


Regardons un peu sous le pont puisqu'on est dessus :
18 - Saint Amand - Bord du cher.jpg
18 - Saint Amand - Bord du cher.jpg (59.81 Kio) Vu 1741 fois

C'est une entreprise de carrière qui s'est installée dans le lit du Cher pour en exploiter le sable et les gravillons très commodément, en bénéficiant d'un petit EP pour amener les wagons tombereaux directement sur place.
Cette rivière, qui nait dans la Creuse, possède un régime torrentueux, bien que l'on soit dans le Berry, et a charrié jusque là les matériaux dont sont friands les constructeurs. Son cours, qui était bien bas l'été, découvrait de vastes plages de sable où tout le monde se baignait en l'absence des "Centres Aqualudiques" actuels (j'ai l'air de me moquer mais c'est drôlement bien pour les petits enfants, ces "Centres" !).
Bien sur, l'exploitation des sables et graviers a réduit à néant ces plages qui, de toutes façons, n'intéresseraient plus grand monde aujourd'hui hormis les pêcheurs.

Quittons le pont. Nous sommes maintenant sur la commune d'Orval. A la sortie du pont, dont l'emplacement a été repris (pas tout à fait mais presque) par une rocade routière nous nous trouvons face à un terrible choc technologique et de civilisation dont le train a du mal à sortir vainqueur. Les deux clichés suivants illustrent cette rencontre :


Ces deux monstres de technologie sont à 50m l'un de l'autre, ce qui autorise toutes les comparaisons.
Le Mirage IIIB, bon, facile, mais qui peut me donner le type de la loco, son fabricant et sa date de construction ?
A suivre...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar sirius18 » 06 04 2014 à 07:45

Intéressant, tout ça, et grandement facilité par l'accessibilité à ces photos aériennes de très bonne qualité! Les missions IGN se faisaient selon des critères qui m'échappent. Certains secteurs ont été "mitraillés" par des campagnes de photo tous les 5 ans, alors que d'autres semblent avoir été oubliés...

Le pont de la S-E à St-Amand a été démoli lors de la construction de la rocade, je crois me souvenir. Par contre, je m'interroge à propos de cet EP dont une voie est visiblement posée directement dans le lit du Cher. Que se passait-il en période de crue?
sirius18
 
Messages: 407
Enregistré le: 27 07 2013 à 11:18

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 06 04 2014 à 11:20

Effectivement, le pont de la SE est resté très longtemps dans le paysage. On pouvait l'emprunter pour se balader.
Pour ce qui est de l'EP dans le lit du Cher, je pense, sans certitude aucune, qu'on devait l'exploiter en période de basses eaux et, tout simplement, démonter la partie de voie la plus exposée pendant la période de hautes eaux. Les constructeurs devaient constituer des stocks de matériaux pendant l'été.
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 07 04 2014 à 22:44

En creusant un peu cette histoire de gravière dans le lit du Cher, et en grossissant les images, on s'aperçoit que ma supposition du démontage des voies est tout à fait plausible. Sur le cliché IGN ci-dessous on s'aperçoit qu'il y a des coupons de voie non raccordés, en attente.
18 - Saint Amand - Bord du cher.jpg
PVA IGN 1947
18 - Saint Amand - Bord du cher.jpg (23 Kio) Vu 1566 fois

Par ailleurs, l'exploitation des sables et graviers ne semble pas une nouveauté en 1947 à cet endroit. Sur l'extrait de CPA ci-dessous, antérieure à 1910, le grossissement fait apparaître un petit "buisson" à l'allure très géométrique, avec des "cassures" ombrées bien systématiques pour être naturelles (dans l'ovale). Et, sous les flèches, une trace bien rectiligne et continue, partant de sous le "buisson", me fait bien penser à la présence, déjà, d'un EP, pourvue d'une rame de tombereaux.
Copie de 116_001 St Amand.jpg
18 - St Amand - La sablière sous le pont du Cher des SE. (Modification cliché du 13/04/2014)
Copie de 116_001 St Amand.jpg (48.19 Kio) Vu 1294 fois

L'extraction de ces produits dans le lit des rivières n'a pas que des inconvénients lorsqu'elle est bien menée. Ainsi, toujours à St Amand, l'exploitation du lit du Cher qui s'est ultérieurement déplacée plus au nord dans la vallée, le long de la route de Bourges, est en train de donner lieu à l'aménagement d'un beau plan d'eau, le lac de Virlay, après cessation de l'activité de carrière, avec promenades et activités variées, tournées vers le "naturel", qui, en l'occurence, ne l'est pas vraiment puisque c'est une reconstitution ! Mais bon...
(Tant il est vrai que ce qui est appelée "la Nature" par beaucoup de monde n'est en réalité que le résultat, tantôt heureux, tantôt malheureux, de quelques millénaires de travail des hommes depuis qu'ils ont découvert l'agriculture...)
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 10 04 2014 à 22:03

A la sortie du pont du Cher, sur la commune d'Orval, la ligne des S E, rejointe par l'EP venant du lit de la rivière, négocie une courbe prononcée pour entrer en gare de St Amand - Orval - "Echange".
Ci-dessous la restitution du tracé sur une vue Google (amusant, au moment du cliché se croisent en gare le Corail "Intercité" Montluçon-Paris et une UM de 73500 Vierzon ou Bourges - Montluçon) :

Une vue du même endroit, en 1947, suivie d'une CPA de la gare PO.


Approchons nous à nouveau :

Malgré l'importance du faisceau de la SE, peu de matériel en stationnement. Quelques wagons en haut à droite, le long du quai de transbordement.
Avec un fort grossissement écran ( touche ctrl + roulette de la souris) on s'aperçoit que, dans la cour de débord, les véhicules à la toiture claire sont au déchargement de wagons VN.
Apparemment, pas de matériel moteur. Le calme règne sur les voies SE.
La voie principale SE longe le faisceau d'échange sur la droite. C'est la trace blanche en limite d'emprise. Tout en haut du cliché, dans l'angle droit, on remarque la traversée oblique, à niveau, des voies SNCF par la voie SE, direction Marçais.
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 12 04 2014 à 11:06

Voici en détail le croisement oblique de la voie SE avec les deux voies SNCF. On remarque que ce croisement prend place sur le pont qui enjambe le ruisseau "La Loubière".
Je ne connais pas de photos d'époque (hormis les clichés de faisceaux en gare) montrant, en situation, ce genre de croisement de pleine ligne. Dommage, c'est un point singulier intéressant.
A cet endroit, de nos jours, la ligne Bourges-Montluçon, bien qu' à voie unique (depuis la 2ème guerre mondiale, je crois), comporte toujours deux voies, celle de droite se comportant comme un EP pour desservir les "Ateliers d'Orval" qui s'occupent de la maintenance de wagons citernes.

La gare de St Amand "Echange" semble posséder un petit BV ou, au moins, un abri de quai épousant la forme de la courbe (cercle rouge) :

Serait-ce possible que ce soit ce petit bâtiment couleur brique qui aurait survécu, avec une toiture refaite ?

Voilà pour la traversée de St Amand-Montrond...
A noter que le tracé des lignes de la SE dans le Cher est entièrement repris sur la carte OSM (OpenStreetMap) ----> http://openstreetmap.fr/
Curieusement, sur OSM, la ligne SNCF est nommée "ligne de Bourges à Miécaze".....Ce qui n'est pas faux mais seulement un peu dépassé !
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 14 04 2014 à 09:58

Quelques CPA de St Amand Montrond :
Le PN de la route de Meillant (rue de la République actuelle), côté Laugères de la gare de St Amand-Ville : on voit les barrières à peu près au milieu du cliché. On est dans les années 30, l'électricité est arrivée, des poteaux ont été installés.
f6491f37592187b73ceba4d74e84d9c8.jpg
18 - St Amand - PN des Varennes, route de Meillant.
f6491f37592187b73ceba4d74e84d9c8.jpg (16.83 Kio) Vu 1261 fois

Gare de St Amand-Ville :

St Amand-Ville de plus près :

St Amand-Ville, côté jardin d'agrément et puits du Chef de gare :

La remise à machines, puis à autorails, est bien visible, sur la gauche du cliché.
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar YVES » 14 04 2014 à 18:02

Recherche interessante et documentée, vivement la suite !
:D :D :D
YVES
 
Messages: 14215
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar sirius18 » 16 04 2014 à 07:44

D'abord, une petite question: cet embranchement sablier à St-Amand, êtes-vous sûrs qu'il soit bien à voie métrique et raccordé à la S-E? Il existe une carte ostale ancienne (que je n'ai hélas jamais trouvée sur Delcampe, mais vue dans une collection privée) de la gare d'Argent sur Sauldre, à l'autre bout du département, qui montre la voie principale P-O, celle de la S-E ou du B-A, plus une voie de 60 desservait une carrière de cailloux voisine. Donc, ne pouvait-il pas s'agir d'un petit réseau à voie de 60, dont on déplaçait les voies dans le lit de la rivière au fur et à mesure des besoins de l'exploitation? Ceci expliquerait la petite taille de la rame de "berlines" visible sous le pont...

Autre point: je me souviens, lorsque j'étais un habitué de la ligne Tours-Saincaize dans les années 1975-77, qu'en gare de Gièvres, une voie B-A traversait à niveau la double voie SNCF pour desservir la halle aux marchandises, commune avec les deux réseaux. Donc, la traversée S-E / SNCF de St-Amand n'était pas si inhabituelle...
sirius18
 
Messages: 407
Enregistré le: 27 07 2013 à 11:18

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar Tirefond » 16 04 2014 à 23:11

Bonjour,
Bonne remarque pour l'EP de la sablière à St Amand.
1947 : Pas de doute, c'est bien la SE qui descendait dans le lit du Cher. Sur le cliché suivant on voit bien la voie de l'EP, issue du coin inférieur droit du cliché, se raccorder au faisceau de St Amand-Echange par une communication.

Et, sous le pont, si l'on rapproche le gabarit des véhicules en attente de la taille des infrastructures, le pont en particulier, on se rend compte qu'ils sont tout à fait compatibles. C'est bien la SE qui "partage" le lit du Cher !


CPA antérieure à 1910 : Là, effectivement, c'est beaucoup moins évident. Dans un premier temps je n'avais même pas remarqué cette petite rame sous le pont. C'est en grossissant l'image que cette "végétation" un peu trop géométrique, "posée" sur un trait noir bien net, a attiré mon attention. Ca me semble pourtant bien une rame de "berlines" ou de wagons plats à bords bas, ce qui n'est pas rare pour un tel transport et ce qui réduit la taille observable des véhicules. Maintenant, en déduire l'écartement, c'est une autre affaire...et j'accepterai bien volontiers que ce soit du Decauville, plus facile à déplacer, effectivement, même si j'ai un doute !
Un détail gênant supplémentaire : on n'arrive pas discerner l'amorce de la pente qui devrait ramener la voie au niveau du remblai, telle qu'elle apparait sur le cliché de 1947. Alors...par où passait donc cette rame ? C'est vrai que les photos aériennes de St Amand, avant 1910...


Concernant la traversée à niveau : Je suis bien d'accord que ce n'est pas rare. Ce que je regrette c'est que ce point particulier, en pleine ligne (je ne parle pas des faisceaux en gare d"'Echanges"), n'ait pas fait l'objet d'illustration par voie de CPA avec, ce qui serait encore mieux, le passage d'un train VE. Mais peut être ne suis-je tout simplement pas tombé sur une photo de ce type...
Avatar de l’utilisateur
Tirefond
 
Messages: 666
Enregistré le: 01 12 2011 à 15:31

Re: Ballade le long des lignes SE du Cher

Messagepar rail1435 » 17 04 2014 à 06:29

Pour l'amorce de la pente, on ne la distingue pas à cause du tablier de pont, respectivement de la butte entre la voie et le lit de la rivière. Voir photo aérienne juste au-dessus.
Avatar de l’utilisateur
rail1435
Steward
 
Messages: 5903
Enregistré le: 14 09 2008 à 15:50
Localisation: Genève

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : mlm et 7 invités