Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar rms olympic » 23 01 2010 à 00:18

Peu connu, bien qu'ayant suvécu quelque peu à la guerre : le "chemin de fer d'intérêt local de Cormeilles à Glos Montfort":

Ce réseau, à voie de 1 mètre, fut le seul réseau métrique du département de l'Eure (si l'on excepte un très éphémère et oublié tramway au nord du département); sa longueur totale peut paraitre faible = 78 km, en trois lignes, si elle est comparée à l'étendue du département, qui par ailleurs fut assez "bien maillé" en voies normales (dont certaines étaient d'ailleurs des VFIL, en voies normales, mais reprises par l'Ouest - Etat, après faillites).

Ce réseau CGM avaient les lignes suivantes:
- "Cormeilles à Glos Montfort" (transit avec Ouest Etat), via Lieurey et ST Georges du Vièvre, soit = 31 km; cette ligne fut la mieux tracé, avec majorité des voies hors chaussées ou accotements routiers. ouverte en 1902 et fermée en novembre 1946 (Dès 1944, pour la section terminal, le transit ayant été reporté à Pont Authou, suite à bombardements)
- "Cormeilles à Pont l'Evêque (Ouest- Etat), via Bonneville la Louvet, soit = 18 km; contrairement à la précédente, elle fut essentiellement en accotement de route. Ouverte en 1904, elle fut fermée assez brutalement dès fin 1933. Elle avait la particularité de pénétrer en Calvados sur deux tiers de son trajet.
- "Cormeilles à Bernay" (Ouest Etat), via Piencourt et Thiberville, soit = 29 km, tracé similaire à la précédente, essentiellement en accotement de routes. Ouverte dès 1905, elle fut fermée courant 1934 et remplacée par des autobus du CGM, un court tronçon, jusqu'à Piencourt, resta exploité pour la saison de ramassages des pommes (Cidrerie de Cormeilles).

Ce petit réseau fut exploité par le "Groupe Laborie" qui, d'ailleurs, fut concessionnaire ou exploitant des réseaux du Doubs, de Normandie (Seine Inférieure = nom de l'époque), Bône à La Calle, en Algérie... après créations de régies ou divers regroupements, seul "le groupe CGM "resta exploité - activement - par Mr Laborie, même par les seuls autobus, jusqu'à sa fusion avec la CNA.

Côté "matériel roulant", en particulier "moteur", le CGM fut très varié et, assez intéressant : "en Vapeur" des locos puissantes, dont deux 040T Corpet & Louvet, voisines de celles du VFV et de la SABA. Côté "automotrices à essence", le CGM fut un précurseur, dès 1920, avec deux engins "baladeuses automotrices" provenant de (17) La Coubre (alors en VM et déserté par les estivants dès 1914) avaient permis de rétablir les deux dessertes quotidiennes, bien qu'elles étaient fermées par des rideaux et un simple pare-brises ! Des engins plus perfectionnés sont arrivés par la suite (deux engins construits par l'exploitant) et finalement trois DE DION JM, présentées dans le "fil De Dion"... le parc remorqué comportait des voitures assez confortables, classiques, dont deux à bogies. Les "wagons" étaient nombreux, vu un trafic marchandises assez fort, en particulier, en automne pour la "récolte des pommes à cidre"; ce seul trafic à justifié, jusqu'en novembre 1946, le maintien de la ligne de Pont Authou (Glos Montfort, jusqu'en 1944), y compris aux voyageurs ( une course AR, sauf dimanches)
N'oublions pas le "service routier du CGM" avec deux lignes d'autobus (terme très employé, en dessertes rurales, à cette époque ): celle remplaçant la ligne de Bernay et, qui subsista (CGM, puis cédée à CNA) après la fermeture du réseau ferroviaire et une ligne complémentaire, non reprise après la guerre.

Voici présenté ce fil: des documents, voire des témoignages subsistent, tous les documents et remarques étant les biens venus !
rms olympic
 
Messages: 1367
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar malletslm » 23 01 2010 à 07:51

Merci beaucoup pour cet intéressant résumé ! #B6

Je crois que beaucoup de modélistes n'ont découvert l'existence de ce réseau qu'à travers la sortie, dans les années 80, du modèle en H0m de la 040T Corpet (type qui fut livré aussi aux TIV) dont il est fréquemment question sur le forum. Les deux machines du CGM furent celles qui finirent leur carrière sur le réseau du Doubs du même groupe.
malletslm
archiviste du forum
 
Messages: 7204
Enregistré le: 10 04 2007 à 21:37

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar pelican » 23 01 2010 à 09:39

le "chemin de fer d'intérêt local de Cormeilles à Glos Montfort" ... un ptit train toujours à l'Eure !!! :rod_siflet
merci pour ce chouette exposé !! :ok
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38142
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar rms olympic » 23 01 2010 à 12:30

Compléments concernant le défunt CGM:
Le fil a été ouvert sur "ce réseau, actif, assez méconnu", mais qui fut géré avec sérieux ( y compris par autobus, après fin des service ferroviaires en décembre 1946); certes des ouvrages ont été publiés sur ce "réseau", dont voici plus de 40 ans un remarquable article de J. Chappuis (hélas décédé) sur la revue FACS, la majorité étant, hélas, depuis longtemps, totalement... épuisés !
Par ailleurs, outre des innovations concernant le matériel roulant, il ne faut pas oublier "la gestion de l'exploitation", souvent remarquable, pour l'époque, encouragée par un rapport remis par Raoul Dautry, lui même ! Si Raoul DAUTRY avait préconisé la mise sur route des lignes de "Bernay" et "Pont l'Evêque",avec "Gare centre" de collecte (!) à "Cormeilles"; il recommandait "le maintien, par fer", de celle de Glos Montfort, (avec deux allers et retours par autorails, pouvant êtres remplaçés par un "vapeur mixte" lors de la "campagne des pommes, à cidre"); en fait, partiellement appliqué, ce plan entraina l'exploitation par autobus et camions vers Bernay, mais sous le régîme de la concession (avec maintien, hors convention, de la section de Cormeilles à Piencourt, pour les Pommes !); la ligne de "Pont l'Evêque" a eu moins de chance, car la décision de fermeture fut décidée prématurément par le CG du Calvados (dès 1933), neutralisant ainsi toutes perspectives par les CGM. Les "remplacements" furent assuré par les CNA et/ou Courriers Normands (SGTD) sur une ligne d'autobus pré- existante (NB: les "décrets de coordinations" n'intervenants - péniblement - qu'en 1934 ).

Quant à la fin du CGM Ferroviaire, ce fut le climat politique et le manque de vues sur les possibilités du chemin de fer, fussent - t -ils "d'intérêt local", au lendemain de la dernière guerre qui lui fut fatal. Par ailleurs, le matériel roulant devait impérativement être modernisé ou remplacé...ce qui n'était pas dans les "recommandations" des "pouvoirs publiques" de l'époque ! Néanmoins, une partie du matériel roulant fut muté dans le Doubs, dont: les De Dion JM et au moins une 040T Corpet & Louvet.
Originaire du nord de l'Eure & Loir (mais Nantais depuis 1977), si j'avais bien entendu évoquer les anciens tramways départementaux d'Eure & Loir, ce n'est que tardivement, que j'avais découvert l'existance, assez proche, du "réseau départemental de l'Eure", d'où un intérêt plus vif !
Mantenant, aux internautes de nous faire revivre, par PME, des témoignages, documents ou autres vues du "défunt CGM", sans oublier des vestiges qui doivent encore êtres visibles (remblais, anciennes gares ou haltes, ponceaux...)
rms olympic
 
Messages: 1367
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar YVES » 23 01 2010 à 16:52

Bravo NGbrittany.
Mais, comme ta doc. est introuvable, tu vas devoir nous faire quelques compte-rendu de lecture... :B3

Challenge : pour changer des bettraves... Qui nous trouvera une photo d'un tombereau, chargé de pommes, sur le réseau départemental de l'Eure ?
:D :D :D
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 15061
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar La Mouette » 23 01 2010 à 17:08

Les pommes on doit pouvoir trouver ça dans les photos des lignes CdN de l'intérieur. :D3
La Mouette
 

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar YVES » 23 01 2010 à 19:05

Ce fil pourrait devenir une mine de renseignements. Vraiment interessant ce petit réseau, avec des gares à l'architecture soignée, des quais et des voies aminées...

La gare de CORMEILLES.
Image
:D :D :D
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 15061
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar rms olympic » 23 01 2010 à 19:48

Encore un complément relatif à la photo de la collection de YVES:
La vue représente la "gare centre" de Cormeilles, très active, après réalisation des voies supplémentaires, le dépôt, assez vaste, est masqué par les "vapeurs" (!) et, la cidrerie, très importante, ouverte en 1910, est située derrière le BV (NB: "très CFD", avec annexes accolées), elle était embranchée avec aiguilles et plaques tournantes internes. Il est vrai que, malgré l'extension relativement modeste (78 km, tout juste), cette "gare" peut rappeler un peu des "stations centres" (jonctions de lignes+administration et dépôt-ateliers...) de certains réseaux VFIL plus importants ! Rappelons que les "ateliers CGM de Cormeilles avaient même non seulement transformé (automotrices ex La Coubre...), mais construit du matériel roulant (autorail "Laborie" AM 41...).
A noter sur la photo, outre les puissantes 130-T Corpet & Louvet, une des deux voitures à bogies du parc CGM.
Enfin, concernant l'extention du réseau, une quatrième ligne fut envisagée vers Pont Audemer et Elbeuf, mais le projet, bien avancé, fut abandonné vers 1910.
Peut être "une idée" pour la FACS de re-publier, aprés les réseaux de l'Ile & Vilaine, puis des Côtes du Nord, "celui du CGM" ?
rms olympic
 
Messages: 1367
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar YVES » 23 01 2010 à 20:57

PME, un forum vraiment interactif !!!

Bon, alors, la gare de CORMEILLES sans la fumée...
Donc à l'arrière plan, les remises du dépôt signalées par NG Brittany sont bien présentes. Et la voie le long du BV semble aussi en chantier.
Image

Tournez les talons, vision à 180°...
Image

Image

Et en route pour Glos-Montfort, Pont l'évêque ou Bernay.
A voir, un petit site internet trés bien fait : http://pagesperso-orange.fr/ridel/chfer/index.html

La distillerie :( :( :( , on apperçoit nettement les voies du chemin de fer, à gauche.
Image
:D :D :D
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 15061
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar yves 89 » 24 01 2010 à 21:46

Les éditions "pages de Gardes" d'Elbeuf on publié en 2004:"Le petit train de Cormeilles, Glos-Montfort et extensions".
Il s'agit d'un ouvrage de 300 pages comportant un très grand nombre de reproductions de cartes postales et de documents officiels (arrêtés, règlement général,rapports...) ou anecdotiques comme des articles de presse sur les accidents.
On le trouve dans les librairies de l'Eure dans les rayon tourisme et folklore.
On peut regretter que les reproductions et le tirage ne soit pas d'une très grande qualité, mais le bouquin est sympa.

Yves 89 (anciennement Yves 27)
yves 89
 
Messages: 28
Enregistré le: 30 11 2009 à 20:30
Localisation: Nailly dans l'Yonne près de Sens

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar YVES » 25 01 2010 à 13:16

Merci pour la référence bibliographique.

Pour le défi "un tombereau et des pommes"... Pas de Chance ! Les pommes étaient transportées dans de grands sacs de jute. :C6

En route vers Glos-Montfort.
En quittant Cormeilles, cap plein Est, vers Lieurey.
Image

Le p'tit train dessert ensuite une station bucolique, Saint-Georges-du-Vièvre.
Le voyageur arrive à la gare par des chemins bordés de haie.
Image

Colline, bocage, pommiers : le cadre champêtre d'une gare secondaire normande.
Image

Le train entre en gare, tracté par une Corpet.
Image
Le personnage à gauche ne vous rappelle-t'il pas quelqu'un ? :E1 :rod_siflet

Saint-Georges-du-Vièvre, une gare tentante pour le modéliste :
- Un joli paysage de bocage, avec une colline qui ferme la perspective.
- Un plan de voie simple, avec malgré tout la possibilité de garer quelques wagons.
- Un bâtiment adaptable à partir des productions du commerce : BV 2 portes Etat + WC accolé + Halle.
- Des wagons et des voitures adaptables des productions Jocadis ou Train d'Antan.
:D :D :D
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 15061
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar SteamyStef » 25 01 2010 à 14:01

Ma foi... en y regardant bien... c'est vrai qu'il y a comme qui dirait une certaine ressemblance!

:rod_siflet :rod_mdr2 :rod_mdr2
Steamy Stef
CAV 1276
Un peu de modélisme, tard le soir
Avatar de l’utilisateur
SteamyStef
 
Messages: 4198
Enregistré le: 27 04 2006 à 22:51
Localisation: Erpent, Belgique

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar ostibapa » 25 01 2010 à 21:03

Bonsoir,

Comme promis à NG Britanny lors de notre rencontre hier après-midi, une vue de Pont L'Eveque. J'adore les bidons de lait dans le fourgon...

Image
.

Pendant que j'y suis, je remets aussi les deux vues de De Dion qui ont entrainé l'ouverture de ce fil :

Image


Image


OS
Avatar de l’utilisateur
ostibapa
 
Messages: 103
Enregistré le: 19 10 2008 à 12:20

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar Storm » 25 01 2010 à 22:10

Pour les bidons de lait dans le fourgon, je crois que c'est comme ça qu'ils ont inventé la crème normande... :rod_mdr2 Vu le temps de parcours probable et les cahots, ça m'étonnerait que le lait arrive frais :rod_siflet :rod_mdr2 :rod_mdr2

Sinon, ce petit matériel à l'air très sympa #B6
Image


Storm NORRIS B.A. Addict
Avatar de l’utilisateur
Storm
Bifidus Actif en vacances
Bifidus Actif en vacances
 
Messages: 18534
Enregistré le: 24 04 2006 à 22:54
Localisation: Sarcelles (95)

Re: Le chemin de fer de Cormeilles à Glos Montfort et extentions

Messagepar rms olympic » 25 01 2010 à 23:05

Les "De Dion", type JM, du CGM:
L'examen visuel des ces autorails permet de constater que leur caisse possède un aspect tout à fait voisin des JM n°B 201 & B 202, des tramways de la Sarthe, livrés à la même période. La vue de deux autorails, se croisant dans une gare de passage, est assez insolite, car les lignes du CGM étaient exploitées essentiellement en navettes. En fait, à l'examen des horaires des dernières années, avec les "autorails", seuls devaient êtres engagés simultanément que de très éventuels trains facultatifs de marchandises.
Concernant les "autos - rails" (termes des premières automotrices ex La Coubre) et autres engins thermiques (il y avait même un petit tracteur à essence de manoeuvres), il sera nécessaire de revenir un jour prochain sur cette technique qui permis au CGM, du moins en ce qui concerne les voyageurs, d'innover avec des moyens réduits et, limiter efficacement, les déficits d'exploitations.

Particularités des horaires du réseau:
Concernant les horaires, ce petit réseau avait la particularité d'avoir tous ses trains pour origine "Cormeilles" et, tous les convois du soir y retournaient ! D'ailleurs, en dehors de la gare de Cormeilles, aucun des terminus n'était équipé de remises/dortoir, ce qui explique ce retour à Cormeilles de toutes les courses. A noter, que peu avant la dernière guerre (vers 1936), la seule ligne ferroviaire maintenu n'était plus desservi que par un unique aller &retour, par autorail, bientôt suspendu les dimanches.(trajet simple = 75 mn pour 30km). Autre particularité, l'absence, sauf une exception (vendredi matin entre Piencourt et Cormeilles, pour le marché) de trains de sections, toutes les courses parcourant la totalité des lignes !
Il faut remarquer, malgré parfois quelques horaires un peu détendu, des "vitesses moyennes" relativement élevées de l'ordre de 18 à 22 km/h ! chiffre porté à près de 25 km/h, en autorail, sur Glos Montfort: ce qui est asssez remarquable pour des engins de moyenne puissance et, semble - t - il, un certain trafic messageries acheminé par les autorails avec remorque spécialisée (voir: la remorque "mixte", derrière le De Dion, en gare de Cormeilles).
Enfin, pour mémoire, "les services routiers du CGM" : la ligne de Bernay à Cormeilles qui restait exploitée sous le régime de la concession ferroviaire et, celle de Pont Audemer à Lieurey et Bernay ( régime hors convention ferroviaire) étaient desservis par deux allers & retour quotidien d'autobus. D'ailleurs les bus et camions sont restés remisés et entretenus à Cormeilles au dépôt des locomotives, même après cessation des trains; la dissolution du CGM au profit des "Courriers Normands" (actuels "Bus Verts") intervenant au printemps 1950.
rms olympic
 
Messages: 1367
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Suivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], pierre1942 et 13 invités