Petit train de Cerdagne ( Train Jaune )

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar vigeois » 17 04 2015 à 11:04

Je ne nie pas l'état de l'infrastructure....

Les cars ont une possibilité limitée c'est un fait, mais... pour être honnête, mis à part en haute saison, il faut bien admettre que les populations locales sont pour le moins éparses et peu nombreuses ! Quelles sont les communes que l'on rencontre ?
- Villefranche de Conflent, moins de 250 habitants,
- Olette, moins de 400,
- Fondpédrouse, 130,
- Mont Louis les Cabannes, moins de 600,
- Font Romeu-Odeillo, moins de 2000,
- Bolquère, moins de 800,
- Saillagouse à peine plus de 1000,
- Err 630,
- Bourg madame, même pas 1300
- Ur moins de 350
- Enveitg moins de 670....

Tout ça ne fait pas bézef ! Il ne faut pas non plus oublier que la région est comptable de ces dépenses devant ses administrés, tu sais ceux qui votent pour eux et payent leurs impôts ! (ces fameux impôt dont beaucoup râlent après mais qui demandent par ailleurs toujours plus de services des administrations...)
J'ai eu la chance d'aller passer quelque jours sur la plateau de Cerdagne cet automne et d'être accompagné par une personne du plateau, fervente défenseur du Train jaune qui m'a fait visiter la réalité de ce plateau, comme je l'ai déjà écris, les gares sont souvent situées loin des centres de vies (cas de Font Romeu pour ne citer que la plus importante ou les Cabannes -nom français de La Cabannas- par rapport à Mont Louis), même en hiver, il n'est pas forcément facile de faire les 2/3 km qui séparent les centres des bourgs des gares....Autre remarque, le plateau de Cerdagne -zone la plus peuplée de la ligne- n'est pas tourné vers la vallée (Perpignan) mais plus vers l'Espagne toute proche -Puicerdà-, hôpitaux, magasins sont là-bas... on peut le regretter mais c'est une réalité !
J'ai beau avoir un faible pour ce train que je trouve magnifique et les paysages somptueux, il faut reconnaître que sa mission de service AU public n'est plus forcément adapté à la population.

Doit-il disparaître, j'espère que non, mais il est évident que pour conserver ce train, il va falloir de sérieuses adaptations de tous les acteurs ! A te lire, il semblerait que les résistances soient fortes. pourvues qu'elles n'entraînent pas le TJ vers sa mort...
Christophe
Avatar de l’utilisateur
vigeois
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 843
Enregistré le: 20 11 2008 à 03:53
Localisation: Perdu dans les Landes !

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar MGO 825 » 18 04 2015 à 00:05

Bonjour Vigeois

Merci pour toutes vos précisions :D , je voyais pourtant Font Romeu , voire Bourg Madame plus populeuse :F9 . Il semble aussi que la ligne de Cerdagne n'ai peu bénéficié d'une forte publicité ( sauf peut-être les premières années avant que la grande guerre mette fin aux beaux projets :cry: ) à l'image du Mont-Blanc-Express pour lui apporter les voyageurs nécessaires à son bon maintien , pas plus que comme un peu partout , mettre des trains en marche aux horaires voulus par les locaux tels que scolaires et employés , marchés dans les villes et villages desservis , grandes fêtes locales . La haute-saison d'Eté apportant le complément bienvenu de touristes #B6 . Et conserver une voie ferrée plus que centenaire avec ses rails DC :rod_siflet ( Villefranche de Conflent - Bourg Madame ) ne pouvait pas tenir face à une route constamment entretenue et modernisée pour du transport individuel alors que la SNCF était censée être une " Société Nationale " , donc devant bénéficier au même titre que la route de travaux d'entretien courants pour jouer la transparence et l'égalité :C6 .
MGO 825
 
Messages: 850
Enregistré le: 23 10 2014 à 22:22

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar monplaisir » 18 04 2015 à 08:07

La ligne à voie métrique de Cerdagne Villefranche de Conflent. - Latour de Carol n'a pas été équipée en rails DC à l'origine mais avec du Vignole....

Le train jaune va mal mais la ligne entre Foix et Latour (voie normale) va encore plus mal, elle est fermée depuis le 28.03 et un pont superieur a été étayé à Luzenac avec appuis sur la voie pour permettre le passage des engins routiers de plus de 12 Tonnes!!!! Du jamais vu en France! Ca va mal chez nous pour le ferroviaire et ça s'accélère! :H2 :H2
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1626
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar monplaisir » 18 04 2015 à 13:14

( La desserte Fret de Luzenac est autorisée, et c'est bien ce pont en question...)
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1626
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar monplaisir » 18 04 2015 à 13:27

Pour revenir sur le Train Jaune qui dans le cadre du travail je cotoyais à Latour les collègues dédiés à lui... Donc bien au courant en interne....
Hors saison pas grand monde, 1, 2 3 maxi a la descente du parisien pour le prendre à Latour; soit au depart un toute petite dizaine et encore...
Au retour au dernier , c'etait idem...
Localement le train jaune ne transporte pas grand monde, c'est un constat et pour la plupart des habitants il fait partie du paysage, c'est tout...
Avec une desserte squelettique hors saison estivale l'attrait n'est pas de mise et en été la desserte a été réduite....
Le materiel est a bout de souffle et les Stadler ne sont pas adaptées à la ligne et vont moins vite que les centenaires...
Arrivera le jour une decision sera prise d'arreter les frais. Comme c'est dans l'air du temps avec nos politiques de tous bords...
Combien de fois ai-je vu l'autocar à 1 € faire l'écumage de la clientèle...
Le samedi on voyait des clients faire Paris - Ossèja et retour. Osséja où se trouve des centres pour les enfants
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1626
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar Paul F » 18 04 2015 à 16:41

Quand le Train Jaune n'existera plus que sur d'anciennes photos, le car ne sera plus à 1 €...
Avatar de l’utilisateur
Paul F
 
Messages: 977
Enregistré le: 30 09 2007 à 19:27
Localisation: Rosny sous Bois

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar Bart » 18 04 2015 à 18:41

Désolé d'être un poil morose, voire pessimiste pour un cycle que je sens se terminer, mais ça commence à faire beaucoup dans la musette... :C3

L'Histoire bégaie.

Ça ressemble beaucoup aux années 70 avec l'arrivée des grandes surfaces à prix fracassés, suivi du laminage du tissu commercial / petits commerces très nombreux, avec forte disparition, puis remontée des prix certaine une fois la concurrence atomisée. Plus les pratiques toutes plus discutables les unes que les autres sur le dos des producteurs et des fournisseurs, les marges arrières, le référencement, etc... les obligeant à produire de la sous qualité, de la drouille, de la sous culture pour répondre à la grande masse. Avec un bilan épouvantable au niveau de la facture à transmettre aux suivants.

Et puis, au milieu, l'apparition et le développement du bio, des circuits courts, des marchés locaux, de la notion de production locale... poussé par des gens qui réfléchissent, mais pas suffisant pour tout le monde.

J'ai cette image en tête ; le train, c'est très exactement la même chose : on en est au laminage, possible autant par l'impuissance de la majorité des acteurs, l'absence parfois frénétique de culture de la plupart des décideurs, la grande masse engluée d'idées prédigérées et de phénomènes de mode, que par le gobage / matraquage intellectuel en règle qui amène des gens à priori éduqués à avoir un comportement de brebis au pré...

Le train, c'est out. La voiture, seul outil supportable, le car pour les autres. L'avion pour aller là où la voiture met des heures, ou ne sait pas nager.
Sorti de ça, on ne peut pas travailler, vivre, se déplacer correctement...

Après ce laminage, une période similaire à celle d'après les batailles, façon champ de ruines et personnes un peu hébétées zigzaguant à travers, va voir le développement d'une autre économie des transports, collectifs ou pas.
Parce que les autocaristes vont connaitre le même problème de croissance effrénée que les routiers, puis les règles de la concurrence vont de nouveau faire passer le hachoir à ras. Avec son cortège de dégâts collatéraux sur la société civile, des règles impitoyables et les gestions de ressources humaines en fonction du moins cher / moins gourmand / moins éduqué / plus malléable...
Et ceux qui pourront échapper à ce traquenard rouleront en voiture, les autres seront pris au piège.

Et à travers, on aura des oasis miraculeusement préservées, portées à bout de bras par quelques uns : des réseaux privés en autofinancement et en gestion locale mais surtout les réseaux touristiques, à condition qu'ils puissent devenir indépendants des carcans actuels, tout indispensable qu'ils soient, tant au niveau des emprises que des contraintes d'exploitations parfois irréelles. Et à partir de ces oasis, ayant maintenu et préservé le savoir faire, il sera peut-être possible de recréer quelque chose d'utile... :rod_coeur
Bart
 
Messages: 973
Enregistré le: 26 10 2007 à 23:06

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar Ae4/7 » 20 04 2015 à 08:12

Le train, c'est out. La voiture, seul outil supportable, le car pour les autres. L'avion pour aller là où la voiture met des heures, ou ne sait pas nager.
Sorti de ça, on ne peut pas travailler, vivre, se déplacer correctement...

Après ce laminage, une période similaire à celle d'après les batailles, façon champ de ruines et personnes un peu hébétées zigzaguant à travers, va voir le développement d'une autre économie des transports, collectifs ou pas


Oui, j'ai bien peur également que pour la France, le train hors TGV et trafic de banlieue, ce soit complètement 'out'. Mais la SNCF, avec son quasi-monopole et le 'non-service public' dû aux grèves à répétition n'ont aussi certainement pas joué en faveur du rail dans ce pays.
De manière analogue aux USA, où l'industrie automobile (GM) a fait démanteler l'immense réseau de lignes suburbaines dans les années 40/50, il serait intéressant de connaître l'impacte de cette industrie mortifère en France. En effet, pour 'garder en vie' 3 (!) constructeurs automobiles de taille importante, on ne me fera jamais croire que d'intenses politiques et lobbyisme anti-ferroviaire n'ont pas eu lieu...

Pour revenir au sujet, une visite du Train Jaune s'impose donc pour cette été. Manière aussi de soutenir cette ligne...

Cordialement

Alex
Ae4/7
 
Messages: 124
Enregistré le: 18 08 2014 à 12:03

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar Bart » 20 04 2015 à 18:45

J'avais presque la même conclusion. Content de voir que je ne suis pas si atypique que ça... #B2
Le suivisme américanophile est parfois pénible...


Pour revenir au sujet, on peut donc acter une fin de cycle très prochaine ; le scénario est tellement prévisible... :C1
Effectivement, il va falloir trouver le budget pour aller faire un travail de mémoire sur place...

le problème du train jaune est aussi la localisation de la centrale de production d'électricité (par rapport à la partie "touristiquement exploitable" au regard des critères de ces derniers temps pour l'exploitation des CF touristiques...)

J'ai aussi un peu peur qu'après le coup de sabre d'arrêt de l'exploitant, il y ait un temps certain avant sa reprise par une structure associative, ou mixte, ou privée... et encore, pas sur toute la longueur actuelle... :?
Bart
 
Messages: 973
Enregistré le: 26 10 2007 à 23:06

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar Paul F » 20 04 2015 à 20:32

Le suivisme américanophile est parfois pénible...


Pour ce qui est du chemin de fer, les américains dans leur ensemble sont bien plus conscients de l'importance du chemin de fer dans l'histoire et l'économie de leur pays que le français lambda dans l'histoire et l'économie du sien.
Le chemin de fer aux USA est loin d'être mort (importance des trains de "fret", bonne fréquentation sur l'axe Boston - New-York - Washington, nombreuses mesures en faveur du développement de réseaux de banlieue et bien sur pas mal de musée et de trains touristiques dans le pays).

Il y a effectivement un problème en France avec le chemin de fer, mais il est franco-français. Incompétence politique (a tous niveaux, mais heureusement il y a quelques exceptions :^) ), économie à court terme, lacunes culturelles, exode rural due à un centralisme excessif... sont les vrais problèmes (qui n'impactent pas que le chemin de fer).
Avatar de l’utilisateur
Paul F
 
Messages: 977
Enregistré le: 30 09 2007 à 19:27
Localisation: Rosny sous Bois

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar rail cassé » 22 04 2015 à 21:03

Les cheminots de la ligne essais de se mobiliser, l'histoire se répète encore! #B6

http://www.lindependant.fr/2015/03/11/i ... 001771.php
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar 3DMetrique » 22 04 2015 à 22:25

Si ce train n'est plus rentable, il doit disparaître ! Le service public ne doit pas être une excuse à dépenser l'argent des autres ! Si une possibilité de rentabiliser cette ligne en tant que touristique existe , c'est tant mieux, mais c'est pas gagné.
Il faut quand même avoir à l'esprit qu'un agent d'une compagnie de chemin de fer Britannique transporte quatre fois plus de voyageurs qu'un agent de la SNCF, et que le nombre de morts par km/passager est de 30% inférieur dans ce même pays. Il ne faut pas chercher plus loin le fait que nos petites lignes disparaissent.
Cyril
En volume, tout est au cube, sauf la tête.
The problem is that stupid people (the IYI, Intellectuals Yet Idiots) are much, much more dangerous to mankind than evil people.
Avatar de l’utilisateur
3DMetrique
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 3424
Enregistré le: 27 04 2006 à 22:52
Localisation: St Simon de Pellouaille et St Pierre Quiberon

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar Bart » 26 04 2015 à 18:47

Oui, enfin, peut-être, mais. :humm

Un patrimoine doit il s'inscrire dans une logique de rentabilité, et exclusivement de rentabilité ?
Un équipement public doit-il s'inscrire dans une logique de rentabilité, et uniquement de rentabilité ?
Doit-on ne conserver que des centres commerciaux parce que seuls capables de générer de la valeur ajoutée et du rendement économique ? Et dans ce cas, qui paye ? Qui achète ? Et avec quel argent ?
Doit-on détruire l'ensemble des biens meubles et immeubles, patrimoines matériels et immatériels, techniques comme artistiques, savoir faire, gestes de métiers ? doit on arrêter de les transmettre et les perpétuer ?


Il me semble que la réponse commune à ces questions est toute trouvée. Si on ne s'intéresse qu'à cette notion d'économie, et à elle seule parce que le reste ne serait qu'improductif et "temps et énergie perdus", manifestement, on n'a rien compris à ce qu'on est venu faire sur terre.

Et pour moi, cette conclusion est sans appel, bien que je sois obligé de me respirer quotidiennement des gens fonctionnant de cette façon, et à qui je dois inlassablement expliquer, mettre des coins dans leurs certitudes, trouver des biais pour les amener à préserver "malgré tout" et presque malgré eux.

Et le drame est là. On a une foule compacte de gens sans culture, baignés depuis tout petits, éduqués, façonnés, dressés à se comporter comme de parfaits exécutants d'un ensemble, sans qu'ils puissent avoir la conscience d'agir sur leur environnement immédiat, et qui avancent comme des bulldozers.

Si on n'admet que cette façon de fonctionner, autre hypothèse, c'est qu'on assume pleinement un statut et un comportement assez limité, mais pleinement rassurant, où le doute n'a pas sa place. Or c'est ce doute qui nous différencie du règne animal, il me semble...


Ce qui me rassure en un sens, c'est que ce comportement de coucou qui s'installe dans le nid des autres, (ou même de criquets qui épluchent un secteur après l'autre) est en train de se ringardiser progressivement, poussé par les générations des moins de 40 ans qui ont la ferme intention de réfléchir à leur empreinte et d'agir en responsables, et accessoirement de mettre ces gens hors des responsabilités.

Et les promoteurs de ce type de comportement de criquets se retrouvent en fin de carrière avec un bilan de moins en moins reluisant. Triste quand on regarde dans le rétro, encore plus triste quand les héritiers regardent la facture. Et jugent les anciens ...


Alors je note que pour le train jaune, ben ça remue quand même pas mal. Et que quelque chose va nécessairement en sortir, parce que le sentiment de ras le bol vis à vis des comportements ci dessus semble se cristalliser sur un motif noble.

La presse locale est assez active, ce qui change étonnamment de celle de mon coin, où sorti des chiens écrasés et des concours de dépassement de vitesse, il ne se passe pas grand chose. Ah, si. Le sport, mais pas n'importe lequel : le "foute". Les exploits de mercenaires en short, dont la paye d'une seule équipe sur quelques mois suffit à assurer la pérénnité du canari sur 30 ans. Par exemple.
Et là, on n'entend personne trouver que la logique économique pose un problème de rentabilité ou non, sur le plan social et humain.


La presse, donc.

Alors je vous livre la moisson que j'ai fait cet après midi :

D'abord, le site : http://www.sauverletrainjaune.fr/ Incontournable, impossible à éviter, indispensable. A faire connaître tout autour.

Ensuite les articles de l'Indépendant :

le Train jaune
Voyage dans le temps : une superbe vidéo du Train Jaune de 1968

http://images.lindependant.fr/images/20 ... 43.jpg?v=1

Alors que la mobilisation ne cesse de croître pour défendre le Train Jaune, les internautes se mobilisent sur les réseaux sociaux et sur la toile. Et voilà que ressortent aux fils des pages web des documents inédits sur le mythique train catalan comme ce ce film d'archive intitulé "Vacances en Cerdagne" réalisé en 1968 par André Renault.

Ce passionné de chemins de fer a filmé son voyage de Latour De Carol à Villefranche. Entrecoupé de plan sur la Cerdagne, ce document rare montre le Train Jaune tel qui l'était dans les années 1960 après que les Automotrices Z 100 et les remorques furent peintes en sang et or. Une vidéo mise en ligne par le site http://www.sauverletrainjaune.fr

Plus de vidéos :
phpBB [video]

phpBB [video]

phpBB [video]


Il y a quelques jours nous vous faisions découvrir la vidéo de la traversée du pont Gisclard par le Train Jaune, voici maintenant le passage du coll Rigat par le même canari. Une vidéo qui a été postée le 10 février sur Youtube. Tout comme la précédente, elle est réalisée depuis la cabine du conducteur. Une prise de vue réalisée "au matin suite à une nuit venteuse", indique celui qui l'a mise en ligne. Bonne balade.

La vidéo postée par un cheminot catalan sur la page Facebook du "P'tit Pyrénéen" fait le tour du réseau social à coups de likes et de partages. On y voit le Train jaune tracer son sillon dans la montagne enneigée et traverser le pont Gisclard. La vidéo réalisée depuis la cabine du conducteur par un contrôleur, Eric Exiga, vous placera aux premières loges. Une petite minute de bonheur au coeur du train jaune si cher aux Catalans.

phpBB [video]



Pyrénées: Le Train Jaune exclu du dispositif du train à 1 euro
http://www.lindependant.fr/2014/12/12/u ... 966930.php
A qui appartient le Train jaune ? Réponse : à tout le monde, "et pas seulement aux cheminots ou aux syndicalistes que nous...


Abonnés Cerdagne : le Train jaune en péril plus que jamais, sursis 10 mois
http://www.lindependant.fr/2014/12/10/l ... 966120.php
Plus les jours, les semaines et les mois passent et plus l'avenir du Train jaune devient de plus en plus incertain. Les "Amis...


P.-O. : 13 500 signatures pour "sauver" le Train jaune
http://www.lindependant.fr/2014/10/29/p ... 948485.php

En février 2013, une pétition était lancée pour "sauver le Train jaune", "menacé", selon les craintes de la CGT cheminots, de privatisation. Relayée notamment par les sites internet et les blogs de plusieurs passionnés du fameux "canari", elle est sur le point de rassembler 13 500 signatures.

"J'ai plus d'un siècle de service public à mon actif et cela ne serait pas possible, sans l'investissement de cheminots" enragés" qui ont sacrifié beaucoup de leur personne pour que j'existe encore, se battant sans compter contre une volonté de dissoudre notre complicité... Aujourd'hui, certains individus, veulent faire de moi, un outil uniquement touristique, une affaire financière, un intérêt politique dans le seul but de briller dans cette société vouée et dévouée au capital... Ils ne sont pas nombreux mais ils pèsent de leur toute puissance sur mon devenir et celui des cheminots" implore le Train jaune dans le texte proposé aux pétitionnaires sur internet.

La ligne et le matériel roulant du train centenaire sont effectivement en très mauvais état, faute d'entretien. Sa remise en état nécessite plusieurs millions d'euros d'investissement.

Un commentaire à distinguer : pintorPrada 29 Octobre à 09:13
C'est comme pour le projet d'un certain barrage : Je ne suis pas contre l'argent , MAIS dès l'instant où il "passe devant" le reste du dossier (du projet,etc), cela amène à chaque fois des effets pour le moins négatifs ; regardez ce qu'il s'est passé pour le foot : Si l'argent n'y était pas le dictateur,cela se saurait ...
En aquest lloc, per el tran groc , es aixo ,la matexa cosa : "On"cherche à mettre le grappin dessus au nom de cette rentabilité financière , sans regarder l'ensemble de que c'est que cette entité "train jaune" . Donnez à ces passionnés du train qui,eux,savent ce que représente le canari : historiquement,pour le présent,pour le futur,du point de vue de la Culture : Vous aurez de l'argent en retour,messieurs les "pognonistes" ;penser d'abord à l'argent , et alors vous aurez amené la mort,la chute de la branche sur laquelle nous ET VOUS sommes assis



"Ca-li !... Une chanson !" : un appel inédit pour sauver le Train Jaune
http://www.lindependant.fr/2015/03/08/c ... 000720.php
Cela devait finir par arriver : le fameux Train Jaune menacé, la mobilisation s'organise pour sauver le canari... et les...


Réunion publique à Prades : "Il faut sauver le Train jaune"
http://www.lindependant.fr/2015/03/11/i ... 001771.php
C'est le nouveau cri d'alarme qu'ont lancé vendredi les cheminots lors d'une énième réunion publique. Si rien n'est fait



Bon, il y a toujours les badauds prêts à se mettre en danger pour une photo dont tout le monde se foutra éperdument, mais... :H2

Le Train jaune ralenti par des promeneurs imprudents
http://www.lindependant.fr/2015/04/26/l ... 022398.php
Les gendarmes de la brigade de Font-Romeu sont intervenus vendredi après-midi pour rappeler les règles de sécurité en vigueur près des voies de chemin de fer. Trois promeneurs évoluaient le long de la voie ferrée du Train jaune, au niveau du pont Gisclard, photographiant des genêts, perturbant ainsi le bon fonctionnement de la ligne et occasionnant des retards. Les militaires entendent rappeler l'interdiction stricte de franchir les voies de chemin de fer, de déambuler le long de celles-ci et la dangerosité d'y contrevenir.



Et puis il y a des initiatives pas si isolées que ça ! #B6

http://www.lindependant.fr/2015/02/10/u ... 990383.php
Axel a 19 ans. Etudiant à Béziers, il milite activement pour la sauvegarde du Train Jaune, qu'il inscrit dans un patrimoine commun entre Catalogne et Occitanie.

phpBB [video]


La remorque Nord chargée sur un wagon part à 12h02 de Villefranche-de-Conflent sur un convoi spécial à destination de Béziers pour y subir une grande révision générale, "de A à Z".

Voilà un petit-fils de cheminot qui fait honneur à son grand-père, chef de dépôt affecté aux ateliers de Villefranche-de-Conflent pendant dix ans, entre 1980 et 1991. A une époque où Axel Peyric-Tortes n'était pas encore né. Mais le virus du Train Jaune s'insinue dans les veines de génération en génération...

Voilà des mois et des années même que ce jeune Biterrois publie sur sa chaîne YouTube sous le nom de letitinou des dizaines de vidéos, dont nombre de reportages comme ce dernier, sont consacrés au fleuron ferroviaire catalan.

On y constate -derrière un irrésistible accent du Sud qui colle si bien au sujet qu'il défend-, un discours bien structuré, oscillant entre indications techniques pointues et connaissance du patrimoine local, à savoir catalan ET occitan. Car c'est pour Axel la ligne de défense essentielle de son projet : promouvoir la double identité du Train Jaune afin de mieux le préserver des menaces qui pèsent sur lui. Car, ainsi qu'il le décrit dans la dernière vidéo postée le 1er février dernier, le train catalan a l'habitude depuis des décennies d'aller régulièrement se refaire une santé, et une beauté, en terre biterroise, dans les ateliers du dépôt de Béziers.

C'est donc tout naturellement que l'étudiant a adressé un courrier à son maire, Robert Ménard. Il lui suggère d'ouvrir les ateliers de Béziers au public lors des Journées du Patrimoine. Et aussi de "mettre en valeur le savoir-faire authentique des ouvriers de la maintenance du Train jaune, car ils effectuent un travail très spécifique". Mais surtout, Axel Peyric-Tortes insiste sur le faire-savoir : "Il faut faire savoir que ce train n'est pas que catalan!", lance-t-il. "Il est aussi occitan et biterrois, revendique l'étudiant. Il appartient à un patrimoine ferroviaire totalement intégré, de par son parcours, au riche patrimoine biterrois. Il est le lien patrimonial entre Occitanie et Catalogne", conclut-il dans un élan d'enthousiasme. Pour lui, la question du Train Jaune est un problème qui dépasse largement le cadre des Pyrénées-Orientales. Aussi le militant propose-t-il une pétition en ligne, un site internet et une page Facebook, tous entièrement dédiés à la défense de cet emblème cher à son coeur.

Son grand-père était affecté à la maintenance des locos sang et or, et donc en charge de leur acheminement vers Béziers. Lui rêve de travailler un jour dans le patrimoine régional.


On pousse... #B6
Bart
 
Messages: 973
Enregistré le: 26 10 2007 à 23:06

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar rail cassé » 26 04 2015 à 19:16

3DMetrique a écrit:Si ce train n'est plus rentable, il doit disparaître ! Le service public ne doit pas être une excuse à dépenser l'argent des autres ! Si une possibilité de rentabiliser cette ligne en tant que touristique existe , c'est tant mieux, mais c'est pas gagné.
Il faut quand même avoir à l'esprit qu'un agent d'une compagnie de chemin de fer Britannique transporte quatre fois plus de voyageurs qu'un agent de la SNCF, et que le nombre de morts par km/passager est de 30% inférieur dans ce même pays. Il ne faut pas chercher plus loin le fait que nos petites lignes disparaissent.



Des sources; des preuves peut être?

Il est vrai que sur le mont blanc express on parle tous l'anglois!!!! wouarf!!!
rail cassé
 
Messages: 1481
Enregistré le: 22 01 2008 à 19:10
Localisation: haute savoie

Re: petit train de Cerdagne

Messagepar 3DMetrique » 26 04 2015 à 23:30

Eurostat tout simplement :









Et ça ne prend pas en compte l'accident de Brétigny en 2014 !

Eurostat c'est ici

rail cassé a écrit:
Des sources; des preuves peut être?


Faut jamais me provoquer comme ça, vaut mieux réfléchir avant !
Cyril
En volume, tout est au cube, sauf la tête.
The problem is that stupid people (the IYI, Intellectuals Yet Idiots) are much, much more dangerous to mankind than evil people.
Avatar de l’utilisateur
3DMetrique
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 3424
Enregistré le: 27 04 2006 à 22:52
Localisation: St Simon de Pellouaille et St Pierre Quiberon

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : declic, escarbille, FRANCOIS19, Google [Bot], mlm et 29 invités