Les Chemins de fer de Provence

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: Beyer-Garrat, pelican, YVES

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar La bête de Calvi » 28 04 2018 à 10:00

Deuxième partie du reportage sur les CP.

Nous avions décidé de consacrer le mercredi 11 avril à la poursuite des trains.
La veille, la météo sur la côte s'était solidement dégradée, nous obligeant à quitter l'île Sainte Margueritte plus tôt que prévu, le trafic maritime étant arrêté.

Au matin du 11, après un orage assez violent, le ciel se dégage et j'espère un maintien, histoire de faire de belles photos en Provence.
Hélas ! dès l'arrivée dans la banlieue niçoise, la pluie revint, avec une intensité digne de la "drache nationale" belge...
La pluie ne nous quittera plus de la journée, et sera donc un élément incontournable de mes photos, et aura également une influence inattendue sur la fin de la journée...


Premier arrêt-photo de la journée, Lingostière, coté atelier.

On y retrouve la draisine DU.101, en tête du groupe désherbeur. A l'extrême-droite, un morceau de l'autorail Soulé X.351, immobilisé par un problème de traverse de suspension.
Image

Un peu plus loin, voici en gros-plan la locomotive Brissonneau & Lotz n°62. Immobilisée depuis quelques temps déjà, comme sa sœur la n°66, les deux machines devraient servir à faire une bonne, pour épauler la BB.1200, actuellement seule locomotive active.
Image

Stockage de bogies sur un antique plat à bogies, type TMB, datant des origines de la ligne.
Image

Aux cotés de la B&L 62, on aperçoit l'autorail X.303. Ce SY de première série a été victime d'une avarie grave et est en attente de réparation. Les CP espèrent qui sera remis en ligne pour la saison d'été.
Image


Nous quittons Lingostière. Mon intention est maintenant de remonter le Var, à la rencontre du train 4 Digne - Nice, et que je compte photographier sur le parcours Méailles - La Vésubie.

En route, petit arrêt à Villars-sur-Var pour admirer le nouveau jouet du Service de la Voie, et qui porte l'emblème de la PACA.
Image

Toujours à Villars, plusieurs semi-remorques étaient en cour de déchargement, livrant du rail neuf aux CP.
Image


Plus nous montons le long du Var, plus la météo se dégrade. A Scaffarels, la route est partiellement inondée et nous sommes bloqués plusieurs dizaines de minutes.

Je parviens à rejoindre le 4 alors que celui-ci est déjà au niveau intermédiaire des "Boucles du Fugeret".
Image

Quelques instants plus tard, le 4 passe à coté de nous, à l'approche de la gare du Fugeret, laissant le village derrière lui. C'est l'autorail X.307 qui assure ce service. Cet autorail est l'ex-X.2003 des Chemins de Fer Corses, acquis par les CP hors-service en 2009, et reconstruit par Lingostière. Extérieurement, il est identique aux SY de deuxième série des CP. Il a conservé ses plaques CFC (comme un des deux X.5000 en Vivarais).
Image

La poursuite est lancée !
Voici l'X.307 entre Les Lunières et Annot.
Image

Puis, dans les environs de Saint-Benoît.
Image

Filant à 85km/h dans le long alignement entre Entrevaux et Puget-Théniers.
Image

Entre Rigaud-le-Cians et Touët-sur-Var.
Image

Le Var et le train, le premier causant souvent du tort au second... Nous sommes ici dans les environs de Villars-sur-var.
Image

"La" 307 vient de quitter la halte de Malaussène-Massoins...
Image

... et s'engouffre dans un tunnel précédent l'arrivée dans les gorges de La Mescla.
Image

Juste avant l'arrivée à La Vésubie, avec en arrière-plan le village du Chaudan.
Image

J'abandonne la poursuite du train 4 alors que celui-ci vient de passer le disque d'annonce de la gare de La Vésubie-Plan du Var.
Image


Nous faisons ici demi-tour, et je cherche un endroit pour attendre le train 5 Nice - Digne.

Voici ce train, tout contre le fleuve, juste après la sortie de Villars-sur-Var. C'est la SY de première série X.304 qui assure le mouvement.
Image

Image

Entre Villars et Touët-sur-Var, le petit autorail vient de franchir la halte du Tournel, et quitte un ralentissement à 30km/h.
Image

L'X.304 et le Var, gonflé par les pluies, peu avant Les Clos.
Image

Dans les emprises de la gare de Puget-Théniers, l'autorail dépasse un camion en cours de chargement. C'est en effet ce mercredi 11 avril que débutait le transfert de la rame réversible des CP (alias "Le Boulet") vers le Haut-Vivarais. (Toutes mes excuses de ne pas être venu te saluer, Victor-le-chat. Je pensais bien que c'était toi, mais sans certitude, je n'ai pas osé passer les voies pour venir te voir...)
Image

Alors que les nuages s'obstinent à rester coincer dans la vallée, l'X.304 fonce vers Entrevaux. Quel plaisir de voir (et d'entendre) filer ces engins si sympas à plus de 80km/h !
Image

A la sortie d'Entrevaux, avec en arrière-plan la muraille naturelle qui servit à Vauban.
Image

Passage au ralenti dans les environs de la halte de Plan d'Entrevaux.
Image

En pleine rampe vers Annot, peu après la gare de Pont-de-Geydan.
Image

L'X.304 toujours à l'attaque, dans la rampe entre Les Lunières et Le Fugeret.
Image

Un dernier coup d'œil sur le 5 Nice - Digne et son X.304, alors qu'il va aborder la gare de Méailles.
Image


Après une petite pause (à l'abri, pour me sécher un peu), nous nous portons à la rencontre du train 6 Digne - Nice.

Assuré ce jour par l'AMP.803/804, le voici franchissant sous le déluge un des ouvrages suivant la petite gare de Méailles.
Image

Littéralement par-dessus ma "Titine", qui aura bouffé des kilomètres durant cette journée... Nous sommes juste après Le Fugeret, descendant vers Annot. (Non, pierre, je ne me suis pas embourbé ce jour-là :H1 :H1 )
Image

Juste après la halte de Scaffarels, passage sur le magnifique viaduc précédant la longue descente vers Entrevaux.
Image

Juste après la halte d'Agnerc (entre Pont-de-Gueydan et Plan d'Entrevaux), l'autorail passe sous deux curieux ouvrages d'art, permettant à des torrents de franchir sans risque route et chemin de fer, pour se déverser dans le Var.
Ces ouvrages sont surnommés les "éléphants", en référence aux arcs surplombant le circuit automobiles allemand du Nürburgring.
Image


Alors que je n’ai que peu d'avance sur l'AMP.803/804 à Entrevaux, je me positionne le long de la voie, à mi-chemin de Puget. Après 15 minutes d'attente (toujours sous une pluie battante, évidemment), ne voyant (comme Sœur Anne) rien venir, je me décide à repartir bredouille et à rouler jusqu'à la gare de Puget-Théniers, pour avoir des infos sur un éventuel problème.

Lorsque nous arrivons aux abords de la gare, j'ai la réponse à mes questions :
Le camion chargé d'une des voitures de la rame réversible s'est, en voulant quitter les emprises ferrées, embourbé solidement au milieu d'une voie... Qui se trouve être la voie principale, et sans possibilité d'évitement à cet endroit de la gare...
Image

Le train 6 a donc été limité à Entrevaux, et les passagers termineront le trajet vers Nice en car...

Lassé par la triste météo, le soir approchant et la petite famille ayant eu sa dose de train pour la journée, je mets un terme à mes poursuites ferroviaires.
Une dernière photo de la voiture pilote avant son départ pour le Haut-Vivarais, et la journée était faite !
Image


Il reste maintenant une troisième partie, avec une surprise de taille... A suivre #B2
:F5
Avatar de l’utilisateur
La bête de Calvi
 
Messages: 2531
Enregistré le: 17 07 2009 à 21:48
Localisation: Nivelles, Belgique

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar rms olympic » 28 04 2018 à 10:06

De très belle vues... dommage que je réside si loin (et dans une région qui avait de gros réseaux métriques, hélas tous, pratiquement disparus !) car ces superbes photos me donneraient envie d'y aller faire un tour dans les autorails de ces CP !
rms olympic
 
Messages: 1532
Enregistré le: 16 05 2009 à 10:39
Localisation: Sud Bretagne

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar 130HSP » 28 04 2018 à 10:14

Beau reportage la bête de Calvi , le manque de soleil ne me gène pas .
Attention a partir du 1er juillet ce genre de course poursuite sera difficile à cause du H4 H4 H4 80Km sur les routes
Avatar de l’utilisateur
130HSP
 
Messages: 2741
Enregistré le: 27 04 2006 à 09:12
Localisation: idf

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 28 04 2018 à 10:35

:F5
Superbe reportage dans des coins que je n'ai pas fréquentés depuis (trop) longtemps !
Le Var est bien haut, et la clue de St Auban devait débiter un max !
Et puis la pluie apporte une lumière différente... même si le photographe se mouille.
Comment, le Chat était dehors par ce temps pas très... "clément" :rod_siflet :rod_mdr2 ? Salut Victor-le-Chat :F5 !!!

Quand au 80 km/h, je me souviens d'avoir parcouru les petites routes du coin avec Denise Mougel, pas manchote du cerceau, au volant de sa Xantia gonflée, et d'y avoir fait aussi quelques "prestations automobiles" pour dire que déjà, 80 km/h D9 ...
Ailleurs , c'est une autre histoire :C1 H4 ... Mais bon, hors sujet le Lapin, comme d'hab.
Mais keske je fais sur un forum de train :F9 ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 6763
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar monplaisir » 28 04 2018 à 13:49

E2 E2 E2 E2 Reportage excellent! #B6
Image
Avatar de l’utilisateur
monplaisir
 
Messages: 1716
Enregistré le: 23 12 2007 à 17:48

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar Mamanto » 28 04 2018 à 14:58

Un grand merci Jean-François pour ce magnifique reportage qui immortalise les derniers moments des SY en service commercial.
C'est un vrai régal E2 .
Dans 30 ans les anciens d'alors des CP regarderont tes photos avec émotions !
Tant qu'il y a des rails, il y a de l'espoir!
Avatar de l’utilisateur
Mamanto
 
Messages: 124
Enregistré le: 28 08 2015 à 22:56
Localisation: Valenciennes

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar filotrans » 28 04 2018 à 17:14

E2 Super reportage pour nos sympathiques CP.
Fil
filotrans
 
Messages: 296
Enregistré le: 27 06 2006 à 20:06
Localisation: LYON

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar rail1435 » 28 04 2018 à 17:33

Merci pour ce beau reportage/rallye automobile. E2
Avatar de l’utilisateur
rail1435
Steward
 
Messages: 6471
Enregistré le: 14 09 2008 à 15:50
Localisation: Genève

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar Le lampiste » 28 04 2018 à 21:16

Bravo, Jean-François. #B6 #B6 #B6
:F5
Avatar de l’utilisateur
Le lampiste
 
Messages: 2110
Enregistré le: 27 05 2009 à 13:31

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar L'homme du pire caddy » 28 04 2018 à 21:35

monplaisir a écrit: E2 E2 E2 E2 Reportage excellent! #B6


Pas mieux !!! E2 E2 E2


Pierre. #B5

____________________________
Avatar de l’utilisateur
L'homme du pire caddy
 
Messages: 3027
Enregistré le: 01 08 2006 à 23:23
Localisation: On the (rail)road again

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar locotram » 28 04 2018 à 23:00

Merci beaucoup pour ce superbe reportage !
Avatar de l’utilisateur
locotram
 
Messages: 2040
Enregistré le: 18 04 2009 à 22:37
Localisation: Belgique

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar La bête de Calvi » 29 04 2018 à 07:42

Merci à vous tous. Et content de lire que la pluie ne dérange pas. #B2

La troisième et dernière partie comportera quelques photos je pense inédite sur ce forum.

Ce sera pour ce soir ou demain.

:F5
Avatar de l’utilisateur
La bête de Calvi
 
Messages: 2531
Enregistré le: 17 07 2009 à 21:48
Localisation: Nivelles, Belgique

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar La bête de Calvi » 30 04 2018 à 08:14

Troisième et dernière partie du reportage d'avril 2018 sur les CP.

Le jeudi 12 avril, lendemain de notre journée de "chasse aux trains", la météo est toujours aussi crapuleuse sur la Côte d'Azur. En milieu de matinée, mon épouse m'informe que la météo annonce une accalmie (!!) sur les Alpes de Haute Provence, pour l'après-midi.

Je suggère donc innocemment d'emprunter les CP pour aller faire un tour en arrière-pays. La chose est acceptée, et à 13h30 nous sommes sur le quai de la gare de La Vésubie-Plan du Var, attendant le train 5 Nice - Digne.

C'est sous une pluie battante que l'X.307 entre en gare. J'y reconnais Pierre, le conducteur qui était au commande de la X.301 lors de ma première chasse du samedi 07 avril.
Alors que nous discutons, la pluie se transforme en neige fondante à partir de Puget-Théniers.

A Entrevaux, une fine couche blanche recouvre le paysage.

Passée la gare de Pont-de-Gueydan, les chutes de neige s'intensifient brusquement, et le temps d'arriver à Annot, il y a une bonne dizaine de centimètres.
Image

Les voies sont à peine visibles... La météo ne s'est finalement pas trompée... Il ne pleut plus, voyons le bon coté des choses :H1
Image

Plus nous montons vers le faîte de la ligne, plus la couche est épaisse, masquant d'éventuels obstacles. La table de roulement des rails se distingue à peine, deux des trois parebrises sont obstrués par la neige, le petit essuie-glace peine contre une neige très opaque, et le débueur est quelque peu capricieux. De plus, de nombreuses branches, pliées par le poids de la neige, engage le gabarit
Pierre observe un prudent 30km/h tout au long de la montée.
Image

Nous passons le tunnel de La Colle-Saint-Michel, qui permet à notre train de basculer sur le coté alpin de la ligne.
Il semble neiger depuis moins longtemps, et moins fort. Nous reprenons un peu de vitesse en direction de Thorame.
Image

Alors que nous attendons le train croiseur en gare de Thorame-Haute, la neige revient en force.
Image

Entrée en gare de Thorame-Haute du train 6 Digne - Nice, assuré par l'AMP.805/806.
Image

Croisement des trains 5 et 6 à Thorame-Haute. Normalement, cette rencontre (entre deux générations de matériel) aurait dû avoir lieu à Saint-André-les-Alpes. Comme notre X.307 était en retard, le croisement fut décalé d'une gare, une belle flexibilité qui permet de limiter la casse pour la tenue des horaires du train croiseur, circulant à l'heure.
Image

Après notre départ de Thorame, les chutes de neige diminuent progressivement, pour cesser dans les environs de Barrême. La pluie y fait par contre son retour, de manière torrentielle.
Dans les environs de Mézel-Chateauredon, la voie est inondée par l'eau et la boue, que les fossés n'arrivent plus à évacuer.

C'est finalement à 17h15 que notre petit autorail s'immobilise en gare de Digne, avec 55 minutes de retards. Cependant, personne ne se plaint.
Image


Après vingt minutes de pause, Pierre remet la 307 en marche et nous repartons comme train°8 (Digne 17.35 - Nice 20.57).
Il pleut toujours, et les problèmes d'eaux ne s'arrangent pas vers Mézel.

Arrivés à Saint-André, un agent monte à bord avec une tronçonneuse. Il a été dépêché par les CP pour prévenir tout soucis liés au poids de la neige sur les arbres.
Parmi les voyageurs qui embarquent, des automobilistes descendant vers Nice et qui se sont retrouvés bloqués par la neige entre Saint-André et le Col de Toutes-Aures
Neige que nous retrouvons avec le train entre la halte de La Mure et la gare d'Allons-Argens.
Image

Après la gare de Thorame-Haute, la couche s'épaissit rapidement, et le ciel est de plus en plus menaçant.
Image

Au débouché du tunnel de La Colle Saint Michel, coté Méditerranéen, c'est la surprise totale. Si il neige moins, nous roulons dans une couche de plus de 30 centimètres de neige. A nouveau, Pierre limite sa vitesse et redouble d'attention. On ne distingue plus rien de la voie. Mais le paysage est grandiose.
Image

Image

Image

En vue de la gare de Méailles, des gens sur le quai font signe au train. Ce sont des naufragés de la route, dont le puissant véhicule n'a rien pu contre la couche de neige, et se retrouve immobilisé pour un temps certain.
Je profite de l'arrêt pour tirer le portrait de l'X.307 en gare de Méailles, dans un décor jamais vu pour moi, en 21 ans de visites aux CP.
Image

Nous repartons. Le soc chasse-pierres fait office de chasse-neige, et le petit autorail trace sa voie, vaillamment. Les voyageurs se relayent à l'avant pour admirer le décor. Pierre a d'autres préoccupations.
Nous avons constaté que les passages à niveau ne sont plus alimentés et fonctionnent sur batterie. Il n'y a plus aucune réception téléphonique, et la radio de l'autorail est dans un black-out total.
A l'approche de la gare du Fugeret, le franchissement des aiguilles en pointes se fait avec une prudence extrême, car non-dégagées. Nous observons que les routes ne sont pas encore dégagées.

Un peu plus bas que la gare du Fugeret, nous sommes contraint à l'arrêt. Deux arbres nous barrent la voie. Le chef de train et l'homme à la tronçonneuse s'attèlent à dégager le passage.
Image

45 minutes plus tard, la voie est dégagée, le personnel regagne l'autorail sous les applaudissements des voyageurs.
Image

La descente vers Annot, au travers de la forêt, se fait au raz des branches pliées et des arbres penchés.
Nous entrons finalement en gare d'Annot, où nous attend l'AMP.803/804, monté de Nice comme train 7, et à destination de Digne. Le chef de gare nous confirme le black-out total : routes coupées, coupure générale de courant depuis Entrevaux.
Après quelques discussions, il est décidé que l'autorail X.307 remontera sur Digne, comme train 7, tandis que l'AMP.803/804 reprend notre 8 à destination de Nice. Le transbordement se passe dans la bonne humeur, malgré le retard accumulé maintenant par les deux trains, et la neige qui fait son retour en force
Image

Nous repartons enfin vers Nice. Pierre est installé dans la confortable cabine de l'AMP, et toujours aussi concentré sur la voie, qui apparaît à peine de la neige en descendant vers Entrevaux.
Image

Après Entrevaux, la neige cesse, et la couche diminue rapidement. A Villars, il n'y a plus rien... Ah si, il pleut à nouveau. Nous terminons le voyage en discutant de mes vacances avec Pierre, qui m'annonce le retour du beau temps pour le lendemain. Jouant le jeu de mon épouse et de ma fille, il me rappelle qu'il me reste encore deux jours pour profiter du soleil et de la côte.

Nous abandonnons Pierre et les CP à La Vésubie-Plan du Var, où l'AMP.803/804 marque l'arrêt à 21h35, soit avec 1h20 de retard sur l'horaire. Qu'importe, c'était l'un des mes plus beaux voyages sur les Chemins de fer de Provence, où prendre le train est décidément toujours une aventure.
Image

Comme disait une voyageuse régulière au matin : "Il a ses soucis de chaque jours, mais on l'aime bien, ce petit train !

Pour conclure, mon conducteur Pierre avait bien raison : mes deux derniers jours de vacances furent dignes de ce qu'on attend de la météo méditerranéenne, et lors de mon retour en Belgique, toute cette belle neige avait déjà complètement disparue.

Fin du voyage, retour sur les CP à la fin de l'été peut-être.
:F5
Avatar de l’utilisateur
La bête de Calvi
 
Messages: 2531
Enregistré le: 17 07 2009 à 21:48
Localisation: Nivelles, Belgique

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar FRANCOIS19 » 30 04 2018 à 08:48

Merci pour ce reportage, les photos sont grandioses! :maitre: :maitre: :maitre:
Et cette aventure montre une fois de plus, qu'avec un peu d'organisation, le train passe encore là où la route est bloquée.... E2 E2 E2 aux équipes des C.P.!
Avatar de l’utilisateur
FRANCOIS19
 
Messages: 802
Enregistré le: 21 02 2010 à 10:00
Localisation: Courbevoie - Ile-de-France

Re: Les Chemins de fer de Provence

Messagepar YVES » 30 04 2018 à 09:08

Une belle aventure ferroviaire.
Mais aussi une belle démonstration du savoir faire et des capacités d'adaptation des cheminots des CP.
#B6 #B6 #B6
Vive SACM et FUF Haine Saint Pierre - Une GOLWE sinon rien !
YVES
 
Messages: 16278
Enregistré le: 09 03 2008 à 20:06
Localisation: Picardie

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités