La bête inconnue, démontage et restauration

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar Petolat » 04 11 2018 à 22:07

pelican a écrit::ok

faudrait peut être nettoyer le crapauduc ... C7 :rod_siflet

Tu as raison!
Mais j'suis pas un maniaque du ramassage des feuilles...
Petolat
 
Messages: 278
Enregistré le: 23 07 2014 à 14:46
Localisation: Sur un volcan

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar Petolat » 04 11 2018 à 22:14

Patrice Roussiale a écrit:Merci de nous faire partager cette reconstruction d'un engin qui sort de l’ordinaire E2 !

Petolat est un homme prudent et de bon sens.
Il remet en état (reconstruit devrais-je dire :maitre: ) le système de freinage avant celui de propulsion.
Peut-être l'expérience ? :rod_siflet
Dans mes jeunes années, à l'AMTP, le bizutage des candidats à la conduite était de faire manœuvrer un couvert Clayton avec la "Betterave".
Pas besoin de vous dire que la première fois que ce n'était jamais la Betterave qui arrêtait le Clayton :mrgreen:

Cordialement.


Ca peut servir les freins, et comme je dessine toujours mes réseaux au fur et à mesure que j'avance...
luckyluke09couv[1].jpg
luckyluke09couv[1].jpg (57.75 Kio) Vu 952 fois
Petolat
 
Messages: 278
Enregistré le: 23 07 2014 à 14:46
Localisation: Sur un volcan

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar pelican » 05 11 2018 à 09:15

Je viens de relire "des rails sur la prairie" : mon ptit fils l'a trouvé dans ma bibliothèque, et m'a dit : il est chouette le nouveau Lucky Luke ..
J'ai du lui dire que l'histoire datait de 1957 ... et qu'elle était aussi vieille que son Papy ... :rod_siflet
Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 38153
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar récup'61 » 05 11 2018 à 17:56

Patrice Roussiale a écrit:Merci de nous faire partager cette reconstruction d'un engin qui sort de l’ordinaire E2 !

Petolat est un homme prudent et de bon sens.
Il remet en état (reconstruit devrais-je dire :maitre: ) le système de freinage avant celui de propulsion.
Peut-être l'expérience ? :rod_siflet
Dans mes jeunes années, à l'AMTP, le bizutage des candidats à la conduite était de faire manœuvrer un couvert Clayton avec la "Betterave".
Pas besoin de vous dire que la première fois que ce n'était jamais la Betterave qui arrêtait le Clayton :mrgreen:

Cordialement.

Bizarre, j'ai fais 33 ans à l'AMTP, je n'ai jamais entendu parler de <<bizutage>>. En tout cas pas avec du matériel moteur! #B8
La Betterave est un véhicule relativement léger, qui manoeuvre souvent dans les emprises du dépôt, là où le rail est gras en permanence et il est logique que ce petit engin "luge" sur les rails glissants...
-- On doit rester maître du convoi -- que se soit sur la route ou sur la voie ferrée...
récup'61
 
Messages: 650
Enregistré le: 04 12 2011 à 20:00

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar Patrice Roussiale » 05 11 2018 à 19:17

Ce n'était pas du bizutage au sens dévoyé actuel.
Pour moi, cela s'est passé au printemps 72 (pfff, déjà 46 ans...).
On nous disait juste : "tu rentres le DX dans le dépôt".
Et ceci sur une voie où stationnait déjà un wagon freiné.
C'était pour nous faire prendre conscience justement de toujours pouvoir maitriser le freinage sur un train.
On "tapait" une fois, mais pas deux, tellement on avait la honte.
C'était sans risque, sauf pour notre amour propre.... :mrgreen:
Cordialement.
Hamster Grognon
Avatar de l’utilisateur
Patrice Roussiale
 
Messages: 576
Enregistré le: 16 04 2012 à 13:01
Localisation: MONTGERON (91)

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar vapeur65 » 05 11 2018 à 23:26

j'ai aussi passé quelques années comme bénévole a l'AMTP je n'ai jamais connu cela; par contre j'ai souvenir d'une manœuvre effectué par M Colombani (je ne sait plus si cela s'écrit ainsi)avec 3 valenciennes et la betterave depuis la gare et qui c'est fini sur le heurtoir du tiroir du dépôt, qui en conserve un certain galbe, heureusement sans casse majeure et pas une vitre brisé sur les voitures, D9
Avatar de l’utilisateur
vapeur65
 
Messages: 634
Enregistré le: 03 02 2012 à 17:57
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar récup'61 » 06 11 2018 à 17:20

Très bon ce dernier témoignage!
Collombin, malheureusement trop tôt disparu...
Je n'ai jamais compris qu'à l'époque ils aient jamais rétablis les freins à mains sur les Valenciennes, même un bogie sur deux.
Egalement démontés les freins à mains sur les autres bogies qui en étaient équipés.
Alors que partout ailleurs on les rétablit et on les utilise...
Là, on est un peu hors sujet. STOP :162
récup'61
 
Messages: 650
Enregistré le: 04 12 2011 à 20:00

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar Petolat » 06 11 2018 à 18:39

Je vous propose de quitter le pays de la betterave et des moulins à vent pour retrouver celui des volcans…

Aujourd'hui, nous allons essayer de confectionner la sangle du frein. Premiére étape on embale la garniture du vieux pour éviter les poussières. Vu l'age du machin il doit contenir de l'amiante.
Un peu de film alimentaire fera l'affaire.

On récupère ensuite les fixations en chassant les rivets préalablement meulé, à la presse, en s'aidant d'une petite bille.


La tôle que j'ai choisi est un peu épaisse, ce n'est peut être pas un bon choix, on verra bien le résultat, je lui donne le galbe souhaité en m'aidant d'une jante ( de Panhard, bien sur!)

Je coupe la garniture à la bonne longueur, la tôle est percée aux extrémités en me servant des fixations comme gabarit.

Il n'y a plus qu'a collé le tout à l'araldite bleu, en serrant très très fort, c'est là que je trouve ma tôle un peu épaisse, on verra bien. La suite après séchage.

Si je détaille trop la remise en état de l'engin, dite le moi, c'est peut être ennuyeux??
Petolat
 
Messages: 278
Enregistré le: 23 07 2014 à 14:46
Localisation: Sur un volcan

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar 130HSP » 06 11 2018 à 19:23

Pas du tout , passionnant au contraire . Merci E2 E2 E2
Avatar de l’utilisateur
130HSP
 
Messages: 2649
Enregistré le: 27 04 2006 à 09:12
Localisation: idf

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar Beyer-Garrat » 06 11 2018 à 19:27

Absolument pas ! bien au contraire #B6
Retrouvez mes montages passés ou futurs sur ma chaine Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCFlT8znNgdMVARcDg51y8Zg
Avatar de l’utilisateur
Beyer-Garrat
Laitons sont durs !
 
Messages: 19452
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:22
Localisation: Oleron et Paris

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar Tiékoro » 06 11 2018 à 19:31

Toutpareilquelesdeuxdudsus ! :C9

Ce n'est jamais trop détaillé et c'est toujours source d'inspiration #B6
Avatar de l’utilisateur
Tiékoro
 
Messages: 775
Enregistré le: 26 05 2015 à 21:32
Localisation: Seine & Oise

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar PCC29 » 06 11 2018 à 20:23

Vu que votre trouvaille m'intrique depuis le début, et je ne suis pas le seul, surtout continuez à nous tenir au courant étape par étape ! On en redemande !
PCC29
 
Messages: 40
Enregistré le: 13 10 2015 à 13:17
Localisation: Finistère Nord

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar BG1000 » 06 11 2018 à 21:22

Petolat a écrit:...Il n'y a plus qu'a collé le tout à l'araldite bleu, en serrant très très fort, c'est là que je trouve ma tôle un peu épaisse, on verra bien. La suite après séchage....


Bonjour

C'est de la colle époxy ?
Je n'utiliserais pas de la colle époxy pour quelque chose qui va travailler au cisaillement de manière permanente, il faut quelque chose de souple ce que l'époxy n'est pas généralement.

Sinon bel ouvrage E2 E2 E2

BG
Visitez ma Galerie Image
Avatar de l’utilisateur
BG1000
 
Messages: 3036
Enregistré le: 20 08 2006 à 11:26

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar JJB » 06 11 2018 à 22:45

Moi j'aurais plutôt utilisé de la colle néoprène, bien que je ne connaisse pas sa tenue à la chaleur...... :F9
Pour le reste continu comme ça, on boit tes écrits :( :H1
Avatar de l’utilisateur
JJB
 
Messages: 325
Enregistré le: 01 09 2014 à 22:18
Localisation: Fonsorbes, 31470 (Toulouse)

Re: La bête inconnue, démontage et restauration

Messagepar 3DMetrique » 07 11 2018 à 00:05

Au contraire, je suis ça avec intérêt et un peu d'envie, j'aime bien la grosse mécanique #B6
Cyril
En volume, tout est au cube, sauf la tête.
The problem is that stupid people (the IYI, Intellectuals Yet Idiots) are much, much more dangerous to mankind than evil people.
Avatar de l’utilisateur
3DMetrique
Bidouilleur invétéré
 
Messages: 3424
Enregistré le: 27 04 2006 à 22:52
Localisation: St Simon de Pellouaille et St Pierre Quiberon

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : 030T6 et 19 invités