D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar La bête de Calvi » 17 12 2016 à 01:33

Suite et fin de l'histoire :^)

L'après 1968, une exploitation touristique sur deux sections séparées.

Au printemps 1969, la ligne de Durango à Silverton (73 kilomètres), devenue un site touristique incontournable du Colorado, reprend son activité touristique, exploitée par le Rio Grande.
Le dépôt de Durango, promu atelier, maintient 4 machines à vapeur en état de marche (473, 476, 478 et 481) et un locotracteur Diesel (n°50).
Le service se compose de deux aller/retour par jour.
Un service marchandises reste assuré, à la demande, entre Silverton et Elk Park, pour une concession minière isolée dans ce dernier lieu.
A l'occasion, des petites marchandises sont également livrées par le rail, notamment à Felton et Needleton, au départ de Durango. Il s'agit généralement d'un wagon couvert ajouté à un des parcours commerciaux.

Au printemps 1969, les sections fermées depuis 1968 sont officiellement déclassées, et la dépose de la ligne Durango - Farmington débute, celle de Durango - Alamosa étant post-posée.
La raison de ce report est l'intérêt porté par l'Etat du Colorado, qui souhaite y créer un train touristique.

Cependant ce projet sera vite mis en difficulté, notamment à cause de la longueur de la ligne (plus de 200 kilomètres). Il finira cependant par aboutir partiellement le 20 novembre 1969.

A cette date, les états du Colorado et du Nouveau Mexique achètent la section Antonito - Chama, soit 103 kilomètres.
L'achat comprend également tout le matériel roulant encore garé à Alamosa, Antonito et Chama. Tous les équipements du dépôt de Chama sont également compris dans le lot, ainsi qu'une partie des machines-outils de l'atelier d'Alamosa.

Au début de l'année 1970, le "Cumbres & Toltec Scenic Railroad" (C&TS) est fondé pour l'exploitation de la ligne, mais avant de démarrer celle-ci, le travail reste important.
D'une part, il faut remettre la voie en état d'accueillir des circulations touristiques régulières avec voyageurs, et créer plusieurs nouveau passages à niveau avec la nouvelle route de la Cumbres Pass,
D'autre part, il faut créer du matériel pour le transport des touristes, l'entièreté du matériel "historique" ayant été conservée par le Rio Grande à Durango, pour l'exploitation de la ligne de Silverton.

De mai à septembre 1970, la 483, qui avait effectué le dernier train Durango - Alamosa le 28 novembre 1968, est remise en chauffe et participe activement à la remise en état de la ligne.
Dans le même temps, le démontage de la section Chama - Durango débute, et des équipements divers sont récupérés par le C&TS.

Le 18 septembre 1970, la 483 et une machine Diesel à voie normale procèdent à l'évacuation du site de l'atelier d'Alamosa. Ce seront les tout derniers mouvements de matériel à voie étroite entre Alamosa et Antonito. La dépose du troisième rail interviendra quelques semaines plus tard.

Durant l'été 1971, le C&TS assure ses premiers trains touristiques, avec une seule machine en état de marche : la 483.
Les voitures voyageurs sont d'anciens wagons couverts reconvertis.
Le succès de cette première saison est bon, sans cependant atteindre le succès remporté par la ligne Durango - Silverton.

En 1972, une seconde machine est mise en pression entre Chama et Antonito, la K-36 n°484, et l'offre touristique est augmentée.

Dans les années qui suivent, plusieurs autres K-36 seront remises en pression par l'atelier de Chama, et du matériel voyageurs digne de ce nom est mis en service, construit au départ de châssis de wagons de marchandises, sur lesquels des caisses aux allures "rétro" et à la livrée verte ont été construites.
Un nouveau dépôt et une nouvelle gare seront par la suite bâtis à Antonito, où le plan de voie est complètement modifié par rapport à 1968.

En 1979, le Denver & Rio Grande Western ne cache pas ses intentions de vendre la ligne Durango - Silverton, sa priorité étant le transport de marchandises sur son réseau à voie normale.
Charles Bradshaw, un richissime directeur d'entreprise de Floride, passionné par les trains, fait plusieurs offres au Rio Grande, qui acceptera la vente en 1980.

Le 05 octobre 1980, jour de la fin de la saison du "Silverton", le Rio Grande assure son tout dernier train commercial en traction vapeur.
Durant les jours qui suivent, quelques trains de service circuleront encore sous le régime du Rio Grande.
Dans le même temps, Bradshaw annonce un vaste plan de modernisation de la ligne et de ses équipements, tout en précisant que sa volonté est de ne rien changer à l'aspect historique du train et que, je cite, "jamais un train ne sera assuré en traction Diesel sur la ligne Durango - Silverton".

En mars 1981, le nouveau propriétaire du "Silverton" dévoile sa nouvelle société : le "Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad" (D&SNG).
Le plan de modernisation annoncé en 1980 est immédiatement mis en œuvre :
- Reconstruction complète de la ligne ;
- Modernisation de l'atelier de Durango, agrandissement de la rotonde ;
- Construction d'un nouvel atelier pour le matériel remorqué ;
- Construction de nouvelles voitures voyageurs, à l'identique des "historiques" ;
- Remise en état de marche de machines de série K-36 garées depuis 1968 ;
- Augmentation des circulations ;

A cela s'ajoute une aide à Silverton même. Cette petite localité est victime de la fermeture de la plupart de ses mines et se transforme en progressivement en "ville fantôme".
Bradshaw investira dans la rénovation du centre historique, et dans la création d'infrastructures touristiques (camping, musées, …).

Mais en 1989, le D&SNG subira un terrible revers.
Durant l'hiver, la rotonde est victime d'un terrible incendie, et les 6 machines qui s'y trouvaient sont gravement endommagées.
Un instant menacée de disparition, la ligne reprend son activité en 1990, après un énorme soutien national et international, qui permit de reconstruire bâtiment et matériel en un temps record.

Quelques mois plus tard, c'est à nouveau la fin d'une époque sur la ligne Durango - Silverton.
La toute dernière mine de Silverton cesse ses activités en juin 1991, entraînant dans sa fermeture la concession située à Elk Park, et qui nécessitait, trois ou quatre fois par an, la mise en marche d'un court train de marchandises au départ de Silverton, pour l'acheminement du matériel d'extraction.
C'était le dernier témoin de cette "Ruée vers l'or", qui avait justifiée la construction de ce réseau au travers des Rocheuses.

En mars 1997, Charles Bradshaw met en vente le D&SNG, qui est finalement acquis en juillet 1998 par l'American Heritage Railways.
Cette société ne modifie en rien l'exploitation du Durango & Silverton, tout en continuant de développer l'offre aux touristes, notamment avec des trains spéciaux en hiver.

En 1999, le Cumbres & Toltec Scenic Railroad, dont le succès est relatif et qui a connu plusieurs gestionnaires pour le compte des états du Colorado et du Nouveau Mexique, se retrouve en difficulté suite à la faillite de son exploitant du moment.
La saison 2000 sera sauvée de justesse grâce à la formation d'un exploitant par les "Friends of the Cumbres and Toltec".

En 2001, ce même exploitant assure la saison, mais en 2002, la ligne Chama - Antonito est fermée, victime de deux interdictions d'être exploitée.
L'une émane du Service des Forets, suite à un risque d'incendies prononcé, l'autre vient de l'organisme américain du contrôle des voies ferrées. La ligne doit impérativement être rénovée en profondeur en plusieurs points.

Après la reprise de la ligne directement par le Colorado et le Nouveau Mexique, les travaux de mises à niveau urgentes sont effectués, suivis d'une reconstruction progressive de l'ensemble de la ligne durant les six années suivantes.

En 2010, alors que la ligne est entièrement remise à neuf et que le C&TS s'apprête à fêter ses 40 ans, le mauvais sort s'acharne lorsque le "trestle" (un pont en bois et métal) de Lobato est détruit par les flammes le 23 juin.

Situé entre la Cumbres Pass et Chama, sa destruction isole l'atelier du restant de la ligne. Après le transport par camions de plusieurs véhicules sur la section Cumbres - Antonito, l'exploitation de celle-ci reprend à bas régime. A nouveau, le spectre d'une fermeture -partielle ou entière- plane sur le C&TS.

Sur le Durango & Silverton, l'hiver 2010/2011 voit les trains spéciaux d'hiver, lancés en 1998, se transformer en services réguliers en période de congés, à raison d'un aller/retour par jour.
Toutefois, les trains, au départ de Durango, sont limités à Rockwood, Felton, Needleton, voir Cascade Canyon, en fonction de l'enneigement. Silverton ne peut être atteinte, de nombreux couloirs d'avalanches coupant la ligne dans les environs d'Elk Park.
Le succès de ses trains d'hiver, promu par une solide campagne publicitaire télévisée, sans précédent pour un chemin de fer touristique, est immédiat.

Le 20 juin 2011, la ligne Chama - Antonito est à nouveau opérationnelle de bout en bout, grâce à la reconstruction du pont de Lobato.

L'année suivante, l'exploitation du Cumbres & Toltec est reprise par l'American Heritage Railways.
Ainsi, les deux lignes survivantes du réseau à voie étroite du Rio Grande sont à nouveau réunies sous le même exploitant.
Le C&TS, toujours propriété des états du Colorado et du Nouveau Mexique deviendra en 2013 une division à part entière de l'American Heritage.

En 2014 et 2015, les "Friends of the Cumbres and Toltec" ont construit un nouveau atelier des wagons à Antonito, pour pouvoir gérer le parc marchandises du C&TS, le plus grand des Etats-Unis pour un chemin de fer touristique.


L'exploitation des C&TS et D&SNG en 2016.

Sur le Cumbres & Toltec, les trains touristiques, dans une belle livrée rouge, circulent d'avril à octobre.
Il y a un aller/retour Antonito - Chama et un aller/retour Chama - Antonito qui se croisent à Osier. Les voyageurs qui ne souhaitent pas faire la ligne entièrement peuvent changer de trains dans cette gare.
De même, on peut faire l'aller entier en train et le retour en bus, et inversement.

A cela s'ajoutent de très nombreux trains de marchandises charters.


Sur le Durango & Silverton, les trains, toujours dans la belle livrée jaune du Rio Grande, circulent quasiment toute l'année.
On retrouve en haute saison 4 aller/retour Durango - Silverton, auquel s'ajoute parfois un trajet limité à Rockwood.
En hiver, le "Winter train", limité à la partie basse de la ligne, circule à raison d'un aller-retour par jour, à certaines dates.

Le D&SNG assure toujours, de manière régulière, le transport de petites marchandises vers les gares isolées de Felton et Needleton. Le wagon couvert chargé de cette mission sert également à l'acheminement du matériel des campeurs et des randonneurs descendant à Cascade Canyon.

Comme sur le C&TS, le Durango & Silverton Narrow Gauge assure également de nombreux trains spéciaux pour amateurs.

Sur les deux lignes, les machines portent toujours la livrée noire du Rio Grande, avec les marquages"Durango & Silverton" ou "Cumbres & Toltec".
Et lors de spéciaux, c'est le légendaire "Rio Grande" qui refait son apparition.

Pour terminer, il est à noter qu'à Silverton, depuis 2013, une équipe de passionnés enthousiastes a débuté la reconstruction d'un morceau de l'ancien "Silverton Northern".
Le but est d'atteindre le site de Mayflower Mill, à quelques petits kilomètres de Silverton.
Il s'agit du dernier site minier à avoir fermé, en 1991, et qui a été converti en musée.
Un morceau de voie a déjà été reposé à la sortie de Silverton.

Notons encore que la section Durango - Chama, bien que déferrée depuis 1970, est toujours bien visible. L'assiette est laissée en place, ou a été transformée en chemin, voir en piétonnier (à Durango, ou le Sud de la ville a été fortement développé après la suppression de la ligne).
Les ouvrages d'arts sont toujours là, et on retrouve même encore la voie par endroits, à notamment à Arboles (un wagon y a été abandonné).


Après, place aux photos.
:F5
Avatar de l’utilisateur
La bête de Calvi
 
Messages: 2256
Enregistré le: 17 07 2009 à 21:48
Localisation: Nivelles, Belgique

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar pelican » 17 12 2016 à 08:44

une recherche sur gogol :

Pélican, Soixantologue (© by Pélican ..)

PME LE forum des voies Etroites et Métriques

Image

petit train de la Scarpe
Avatar de l’utilisateur
pelican
Chuck Squad, chenapan
 
Messages: 36020
Enregistré le: 25 04 2006 à 07:19
Localisation: Thimeon

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Tyrphon » 17 12 2016 à 11:33

Grrr...! C'était juste l'année où j'ai organisé mon voyage avec les copains! De ce fait, notre parcours a été limité à Antonito-Cumbres.
Les copains qui ne connaissaient pas Chama ont pris le bus pour Chama, pour avoir tout le temps d'admirer les installations et le matériel stocké là.. Quant à Michel Denonfoux et moi, nous avons pris le bus pour Antonito, histoire d'aller rechercher la voiture et rejoindre les copains à Chama.

Heureusement, même en situation dégradée, l'organisation était impeccable!

J'ajoute que la halte repas à Osier, au croisement des deux trains, est aussi très bien organisée. Il y a maintenant une immense salle de restaurant pour accueillir les passagers des deux trains... mais je regette mon premier passage en 1986, où nous mangions nos plateaux repas à l'air libre, en admirant le paysage et les installations limitées à celles d'origine de cette petite gare de croisement paumée.

Le restaurant d'Osier! (2006)


Heureusement, les installations anciennes sont préservées, à l'écart (2006)


Une vue de mon premier passage sur le C&T, en 1986, avec les wagons couverts transformés:
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Tyrphon » 17 12 2016 à 11:38

Autre précision. L'aller simple en train prend plus de 5h (arrêt repas compris, il est vrai), et le retour en bus... 3/4 h! :^)
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar domi » 21 12 2016 à 00:58

Merci à tous les intervenants pour ce magnifique reportage qui décidément me donne plus que jamais envie de voir ces CF de près. :rod_coeur Faudra juste que je trouve le moment pour y aller ! À la quille, peut-être ? :C6

Domi
Avatar de l’utilisateur
domi
 
Messages: 314
Enregistré le: 29 08 2014 à 09:23
Localisation: Neuilly sur Seine (Ile de France), La Petite Verrière (Saône et Loire)

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Zébu » 21 12 2016 à 08:47

Mais non, mais non !
Tu te fais bombarder pilote pour l'aéroport le plus proche, tu tombes lorsque tu descends de l'avion et tu te fais soigner sur place.
:rod_siflet
Directeur technique des Saroulmapoul
Great Officer of CQFD
Image
Avatar de l’utilisateur
Zébu
Gredin !! Captain Couque
 
Messages: 11987
Enregistré le: 01 03 2008 à 17:34
Localisation: Gelbique quasi méridionale.

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar domi » 21 12 2016 à 09:47

Ben, faudrait pour cela que mon employeur préféré veuille bien se donner la peine de considérer la desserte des Tazunis... :C6 Il n'a pas été foutu de le faire quand l'euro vallait 1.4 dollar, et maintenant que celui-ci est redescendu à 1.05, les choses ne se sont pas arrangées. Il est vrai que pour une petite boîte comme la nôtre ce n'est pas simple car à peu près partout où nous voulons aller nous nous retrouvons avec l'inévitable Air France dans les pattes. Mais il y a des destinations tazuniennes où cette dernière ne va pas, Denver en fait partie, si tu vois ce que je veux dire. ;)

Mais de toute façon ce n'est pas moi qui décide des destinations que nous désservons, donc ce sera comme je le disais probablement pour la quille... :F5

Domi
Avatar de l’utilisateur
domi
 
Messages: 314
Enregistré le: 29 08 2014 à 09:23
Localisation: Neuilly sur Seine (Ile de France), La Petite Verrière (Saône et Loire)

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Pirlouit95 » 15 01 2017 à 12:12

Bonjours à tous.
Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2017.
Domi, j'espère que tu auras l'occasion d'aller voir cette charmante petite ligne avant la quille.

Je pense que nous sommes arrivés à la fin de ce fil.
Je remercie tout particulièrement Tyrphon et la Bête de Calvi pour leurs magnifiques interventions qui ont alimenté ce reportage de manière très constructive.
Lorsque j'ai ouvert ce fil, je ne pensais pas qu'il aurait apporté autant d'enthousiasme.
Encore un grand merci à vous deux.

A+ sur une autre ligne j'espère.

Amicalement.
Johan.
En avant toutes, distorsion 5, Mr Sulu.
Avatar de l’utilisateur
Pirlouit95
 
Messages: 174
Enregistré le: 18 10 2016 à 05:54
Localisation: Courdimanche (95)

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Tyrphon » 15 01 2017 à 15:56

On est peut-être à peu près à la fin du D&RGW proprement dit, mais j'ai encore plein de choses à traiter, quand j'aurais le temps:
-les "affluents" du D&RG : le Rio Grande Southern, les trois "short lines" de Silverton (sans oublier le Florence & Cripple Creek),
-les concurrents du D&RG : Denver South Park & Pacific, (avec un petit mot sur le Midland Ry à voie normale),
-et encore d'autres lignes à voie de 3 pieds (ou 2...) du Colorado: Colorado Central...
Alors, continuera-t-on sur ce fil ou ailleurs?
Jean-Pierre "Tyrphon" Dumont
Pape de la Tyrphonisation et du ponçage des stries.
"Striez striez, On en tirera toujours quelque chose!"
http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Avatar de l’utilisateur
Tyrphon
Exhumeur de fil
 
Messages: 6548
Enregistré le: 27 11 2006 à 14:32
Localisation: Rueil-Malmaison

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Pirlouit95 » 15 01 2017 à 16:44

Bonjour Tyrphon.
J'attends la suite avec impatience.
Je propose de continuer sur ce fil.
Il suffira peut-être d'en changer une nouvelle fois le titre.
A ce sujet, je suis ouvert à toute suggestion.
Amicalement.
Johan.
En avant toutes, distorsion 5, Mr Sulu.
Avatar de l’utilisateur
Pirlouit95
 
Messages: 174
Enregistré le: 18 10 2016 à 05:54
Localisation: Courdimanche (95)

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar La bête de Calvi » 13 09 2017 à 22:04

Petit up pour ce fil que j'ai délaissé.

Ces 03, 04 et 05 septembre 2017, un train de marchandises charter a circulé sur la ligne Antonito - Chama.

Il était assez particulier, car tracté par la K-27 n°463, pour l'occasion repeinte comme 455, une de ses sœurs affectées à la ligne du Rio Grande Southern de 1939 à 1952.
Le traditionnel "Rio Grande" a été remplacé sur le tender par les marquages RGS. Un caboose et plusieurs wagons ont subi le même traitement.

Un bel hommage à la ligne RGS Durango - Ridgway et à la 455, ferraillée en 1953.

Les photos suivantes sont de Don Atkinson, membre des "Friends of the Cumbres & Toltec Scenic Railroad"

Image

Image

Image

Image


:F5
Avatar de l’utilisateur
La bête de Calvi
 
Messages: 2256
Enregistré le: 17 07 2009 à 21:48
Localisation: Nivelles, Belgique

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Pirlouit95 » 14 09 2017 à 03:39

Bonjour la bête de Calvi.
Très sympa de remonter ce fil.
De belles photos.
Ça met en appétit.
Vivement une suite.
En avant toutes, distorsion 5, Mr Sulu.
Avatar de l’utilisateur
Pirlouit95
 
Messages: 174
Enregistré le: 18 10 2016 à 05:54
Localisation: Courdimanche (95)

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar domi » 22 10 2017 à 19:58

C'est bien, ces "run-by" de fret sur les réseaux touristiques tazuniens. Ça manque un peu chez nous, je trouve. :^)

Domi
Avatar de l’utilisateur
domi
 
Messages: 314
Enregistré le: 29 08 2014 à 09:23
Localisation: Neuilly sur Seine (Ile de France), La Petite Verrière (Saône et Loire)

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Patrick ze rabbit Deludin » 22 10 2017 à 21:17

ben vi mais les touristes, y paient pour voyager, les bagages y paient pô ...
Avatar de l’utilisateur
Patrick ze rabbit Deludin
 
Messages: 3084
Enregistré le: 08 10 2014 à 19:32

Re: D&RGW: "petite" histoire de voie étroite aux USA.

Messagepar Didierd » 22 10 2017 à 22:26

Pas sûr que ces "railfans" pour lesquels on organise des « Photo Freight Charters », ne participent pas financièrement à leurs organisations.

photo Bob Lyndall

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
 
Messages: 782
Enregistré le: 02 07 2013 à 10:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 17 invités