Page 10 sur 12

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 24 04 2014 à 10:51
par SteamyStef
:cry: :cry:
Un grand monsieur nous a quitté.
Toutes mes condoléances à son épouse et sa famille, ainsi qu'aux amis...

A t-on des infos concernant les obsèques ?

Stef (triste pour le coup)

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 24 04 2014 à 12:17
par Zébu
Toutes mes condoléances.

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 24 04 2014 à 13:32
par edouarddenis
SteamyStef a écrit::cry: :cry:
Un grand monsieur nous a quitté.
Toutes mes condoléances à son épouse et sa famille, ainsi qu'aux amis...

A t-on des infos concernant les obsèques ?

Stef (triste pour le coup)


:maitre: Les informations utiles pour les obsèques et les condoléances à la famille se trouvent sur www centrefuneraire-laloux-chaudoir be :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 28 04 2014 à 12:50
par pdussartd
Cher tous,

une samedi assez calme, assez propice à la réflexion et aux petits travaux : la remise en état des feux de position rouge/vert de la remorque A.1584.

La lanterne intérieure à pétrole éclaire d'une part le compartiment (voir photo sur ce même fil)

D'autre part, la paroi de plateforme est percée pour éclairer un signal de position. Une plaque à mécanisme permet de choisir le rouge (fin de convoi) ou le vert. Tant que la plate-forme était ouverte, pas de problème.

La remorque fut transformée vers 1910 en remorque fermée. Le signal n'était donc plus visible de l'extérieur, mais est pourtant resté en place; Aucun découpe/aménagement ne fut prévu au nouveau tôlage extérieur du véhicule. Aucune installation électrique ne fut installée.

La nuit, entre les années 1910 (fermeture des plates-formes) et 1955 (déclassement) la remorque était donc équipée d'une lanterne amovible à disque rouge.

Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 20 09 2014 à 15:59
par pdussartd
Cher tous,

la restauration de la remorque se poursuit lentement, mais sûrement. Nos bénévoles ont beaucoup travaillé au sauvetage de la collection Decauville appartenant à Jean-Marie Carels. Un fil spécifique sera consacré à ce sujet dans quelques semaines.

Voici quelques photos récentes de la A.1584:

Placement des gâches de portes d'intercommunication,
Image

Placement des serrues et poignées des portes d'intercommunication,
Image

Remplacement d'une vitre arrondie (plate-formes),
Image

Dernière main sur une latte de plancher de plate-forme,
Image

Toutes une série de pièces ont été approvisionnées, afin de mettre en service notre atelier à l'ancienne: une scie à ruban, un tour, une foreuse seront entrainés par des courroies en cuir.
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 26 10 2014 à 11:38
par pdussartd
Cher tous,

Nos chantiers parallèles nous ont pris beaucoup de temps, mais ils sont terminés !
- inventaire et sauvetage de la collection à voie de 60 de Jean-Marie Carels,
- conception et montage de l'exposition au Musée des Transports à Liège intitulée "Transports dans les conflits" (jusque fin Novembre)
- transports de matériel et outillage (locotracteur à voie de voie Moës type BL, outillage, machines, matériel électrique ancien)

Un dernier chantier s'est rajouté samedi passé: un papy de 95 ans s'est séparé de son antique atelier de mécanique à Oostrozebeke (petit patelin au nord de Courtrai).

Nous y avons trouvé tout ce qu'il fallait pour compléter notre projet d'atelier mécanique/bois au Musée des Transports à Liège, où nos pourrons terminer à l'ancienne la remorque A.1584 dans le confort, ainsi que la remise en état de la motrice de Verviers 57.

Les travaux sur la A.1584 reprennent donc avec force et vigueur !!!

Image
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 23 11 2014 à 11:10
par pdussartd
Cher tous,

le travail a repris sur la A.1584 à son rythme normal. Les dernières séances ont vu:

- la peinture de l'imposte (fanal de position), positionnement, placement définitif,

- la découpe, l'ajustement et la pose définitive de la dernière latte de plancher,

- le décapage de 54 barres destinées à protéger les fenêtres,

- la peinture à l'anti-rouille de ces 54 barres,
(on aurait pu jouer une mélodie au métallophone vicinal, variante méconnue du xylophone, ....)

- l'installation d'une statue de Saint Eloi
(patron des ouvriers qui se servent d'un marteau, et plus précisément des orfèvres, graveurs, forgerons, mécaniciens, chaudronniers, horlogers, mineurs, taillandiers, batteurs d'or, doreurs, tisseurs d'or, monnayeurs, serruriers, cloutiers, fourbisseurs, armuriers, ferblantiers, fondeurs, lampistes, loueurs de voiture, voituriers, cochers, selliers, bourreliers, maréchaux-ferrants, charrons, carrossiers, charretiers, éperonniers, vanniers, bouteillers et des militaires logisticiens.)

Note: la dernière photo, prise en 1978, montre le Saint Eloi protégeant l'atelier SNCV de Jumet.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 24 11 2014 à 15:23
par edouarddenis
:maitre: De quoi consoler le Moes en deuil... :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 30 11 2014 à 18:51
par edouarddenis
:maitre: Les 54 barres sont maintenant en émail noir... :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 16 05 2015 à 19:37
par edouarddenis
:maitre: Ce samedi 16 mai: fixation du plancher de l'une des plates-formes, préparation du toit en vue de son recouvrement et peinture des tôles de plates-formes... :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 31 05 2015 à 09:02
par edouarddenis
:maitre: La moitié de la toile ancienne du toit est enlevée, révélant quelques trous et fissures supplémentaires qui seront bouchés quand le reste de la toile sera dégagé. :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 24 06 2015 à 17:25
par edouarddenis
:maitre: Tout le toit est à maintenant à nu, moyennant un décloutage systématique qui a conduit à la récupération de centaines de clous anciens, faits main... :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 17 07 2015 à 16:56
par pdussartd
Cher tous,

Courant mai et juin, les grandes opérations se sont déroulées sur le toit de notre vénérable remorque "de Rechter" A.1584.

La toile goudronnée a été entièrement retirée. Un travail de moine bénédictin.

Sur le pourtour de la toiture, tous les 2-3 centimètres, sur une longueur de près de 25 mètres, un gros millier de clous plats ont été démontés. Ouf !

Image
Image
Image

Les planches de toiture sont en excellent état, aucun remplacement à prévoir.
Image

Passage à l'aspirateur, afin déliminer un maximum de crasses, obstacles à la fixation de la couverture du toit.
Image

Afin de fixer le "roofing", ce sera en fait de l'EPDM, des lattes en aluminium borderont cette nappe de cahoutchouc.
Pour les faces avant, il faudra découper des pièces cintrées afin d'épouser la forme galbée de la toiture.
Image
Image
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 18 07 2015 à 15:11
par edouarddenis
:maitre: Le budget en est à 36.000 EUR...le n°48 de Tramania, à paraître à la mi-septembre, contiendra sans doute (sauf changement éditorial de dernière minute) un inventaire complet et chiffré de toutes les dépenses, ventilées poste par poste...le travail bénévole (quelques milliers d'heures) comptant pour zéro, évidemment... :maitre:

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 16 08 2015 à 16:01
par edouarddenis
:maitre: Remontage hier de cadres de fenêtres supplémentaires: onze sur seize sont maintenant en place. Les autres nécessiteront quelques ajustages... :maitre: