Page 8 sur 13

TRAMANIA: restauration de la remorque A1584 à essieux DE REC

MessagePosté: 12 08 2013 à 09:24
par pdussartd
Cher tous,

aperçu des travaux du mois de juillet :
- remise en état des 16 châssis de fenêtre,
- remise en état des sièges en bois : fabrication d'attaches filetées pour fixer les pieds, ajustage au tour des souliers de ces pieds en bois,
- remise en état des ressorts assurant le déplacement et l'étanchéité des fenêtres (en plaquant les cadres de fenêtre contre les montants de caisse),

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Salutations,

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 07 10 2013 à 10:31
par pdussartd
Cher tous,

aperçu des travaux du mois d’août et septembre :
- peinture des ressorts assurant le déplacement et l'étanchéité des fenêtres (en plaquant les cadres de fenêtre contre les montants de caisse),
- remise en état des sièges en bois : fabrication d'attaches filetées pour fixer les pieds, ajustage au tour des souliers de ces pieds en bois,
- montage de l'ensemble des sièges : l'intérieur commence à ressembler à un tram complet !

Image

Image

Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 07 10 2013 à 17:34
par YVES
Il va ressortir de l'atelier plus beau que neuf, ce tram !
#B6 #B6 #B6

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 10 10 2013 à 16:48
par pdussartd
Cher Yves,

La restauration a commencé en 2006. Les débuts de la restauration ont été documentés sur le forum belge de la voie métrique, maintenant disparu.

Voici un lien illustrant le travail effectué depuis le début en 2006 et l'été 2013:
http://pdussart.tripod.com/albumRestaurationFR/index.html

Voici un lien détaillant le travail accompli et les dépenses de restauration à fin 2012. A ce jour environ 32.000 Euros on été investis :
http://pdussart.tripod.com/PDFflip1584Investir/index.html

On peut considérer qu'il s'agit de la combinaison d'une reconstruction partielle et d'un grand levage :

- remplacement de boiseries de caisse (dont deux poutres maîtresses de 6 mètres de long),
- fabrication de 4 nouveaux ressorts de suspension,
- révision complète du système guidant les essieux radiants, avec fabrication de nouvelles pièces,
- révision complète des boites, coussinets et système de graissage des essieux,
- remise en état des fusées d'essieux,
- construction d'un nouveau système de freinage,
- rénovation des trucks,
- levage et placement des trucks sous le véhicule (près de 52 ans sans roues, ...),
- décapage complet de l'intérieur du véhicule (qui avait été peint) afin de remettre en évidence le bois d'origine (pitch pin),
- fonte de lanternes intérieures sur base d'un original,
- etc, etc,

Voici un lien illustrant la fonte en bronze de lanternes intérieures (pour remorques "vapeur" SNCV)
http://pdussart.tripod.com/tramaniacarousellanterne.html

Salutations,

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 25 10 2013 à 15:42
par pdussartd
Cher tous,

Il manque une dizaine de ressorts sur les 64 nécessaires à maintenir les cadres de fenêtre (voir plus haut), il faut donc les fabriquer à l'identique et à l'ancienne. Aperçu des travaux entre le 15 et le 20 octobre 2013 :

à domicile :
- livraison d'un feuillard d'acier recuit à haute teneur en carbone,
- cintrage et découpe de 2 x 10 ressorts,

à Liège,
- forage des trous dans les 20 ressorts,
- découpe et forage de 10 plaquettes support pour les ressorts,
- fixation définitive des banquettes en bois,
- mise en état d'un cerclage en laiton (feu de position)

Encore à organiser : chauffe des ressorts à 840°, trempe dans l'huile, assemblage définitif par rivets.

Sur la photo,
en haut , au milieu : lame originale et assemblage original,
à gauche, assemblage provisoire des ressorts et plaquettes,
à droite, le cerclage de feu de position.
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 10 11 2013 à 11:20
par pdussartd
Cher tous,

encore du travail à l'ancienne :

- tous les châssis de fenêtre sont restaurés, y compris un travail de "marqueterie" consistant à réparer des châssis en remplaçant/collant du bois. Le "nouveau bois" a en gros 100 ans et provient d'une caisse de tram démontée,

- panneaux de plate-forme supportant les feux de position :
. fourniture d'authentique systèmes de feu de position rouge/vert (un à réparer),
. mise en place de serrures,
. ajustage.

- décapage de tôles,

Bref, le grand remontage des tôles approche à grands pas !

Marqueterie : mise à épaisseur des pièces à la varlope, collage et presse avec serre-joints,
Image
Image

Marqueterie : résultat final.
Image

Panneaux de plate-forme : système de feu de position rouge/vert,
Image

Panneaux de plate-forme : ajustage et serrures.
Image
Image

Décapage des tôles,
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 05 12 2013 à 19:17
par pdussartd
Cher tous,

Samedi 30/11, ce fut au tour des lanternes intérieures.

Servant à la fois à l'éclairage (très chiche) des compartiments, et de feu de position, nous avons positionné une lanterne afin de calculer les conduits de cheminée à approvisionner, mais également percer un trou de toiture. Une partie de la toiture a en effet été réparée il y a des années. Les nouvelles planches ne prévoyant plus de cheminée.



Une lanterne,
Image

Et sa cheminée ornementale,
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 18 12 2013 à 11:16
par pdussartd
Cher tous,

Mardi 17/12 : les forges de Vulcain chez Jean-Marie (le sorcier du métal), avec l'aide de Pierre et Philippe.

Pour reconstituer les ressorts de châssis de fenêtre manquants (voir plus haut), il a fallu approvisionner un feuillard d'acier au carbone, découper à mesure chaque ressort, forer les trous de rivets, former le ressort, le tout dans de l'acier "doux" facile à travailler.

Afin de lui rendre sa qualité de ressort, il faut d'abord chauffer l'acierà 800°C, puis le "tremper" dans l'huile (c'est à dire jeter dans l'huile tant que l'acier est au rouge).

En fin de travail, il faudra encore le faire "revenir", c'est à dire le rendre moins cassant, en le chauffant à 200-300° pendant 45 minutes au four. Ensuite riveter les ressorts sur leur plaque de support.

Le sorcier au travail,
Image

Les ressorts en chauffe,
Image

Il ne faut pas perdre de temps, jeter dans l'huile une pièce tant qu'elle est chaude, pendant que les autres sont en chauffe,
Image

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 18 12 2013 à 17:29
par Victor le chat
Bah dis donc, je suis le fil depuis le début, et la je dois dire que le travail effectué est REMARQUABLE ! E2 E2 E2 E2 E2 E2 E2 E2 E2 E2 E2 E2

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 18 12 2013 à 19:09
par pelican
Chouette technique, avec l'huile !!! :ok

est ce qu'on peut faire des frites après ??? C7 :rod_mdr2

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 20 12 2013 à 11:38
par William JONES
Bonjour,

pelican a écrit:Chouette technique, avec l'huile !!! :ok
est ce qu'on peut faire des frites après ??? C7 :rod_mdr2


Pas sûr que ce soit de l'huile alimentaire ! En Espagne il y en a qui ont essayé naguère, ça s'est très mal terminé ...

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 20 12 2013 à 17:47
par Le lampiste
Les frites à l'huile, c'est bon pour la France. Les vraies frites se font avec du blanc de bœuf ! #B9
:F5

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 20 12 2013 à 23:15
par hektor
Moitié blanc de boeuf, moitié blanc de cheval pour moi.

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 21 12 2013 à 10:28
par locotram
Il y a même des frites Empain ! Euh... en pain :H1

manu-pizz-sandwich.gif
manu-pizz-sandwich.gif (33.04 Kio) Vu 4956 fois


:F5

Re: restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

MessagePosté: 24 12 2013 à 11:08
par pdussartd
Cher tous,

le retôlage a commencé.

Quatre panneaux de plate-forme ont été replacés :
- 2 tôles ajourées au dessus des portes (ventilation des compartiments)
- 2 tôles au -dessus des petites fenêtres de paroi de compartiment

On a également préparé le placement des panneaux mobiles qui supportent les feux de position et qui cachent les mécanismes de porte.

Une tôle ajourée en cours de placement,
Image

Les derniers chicots (vis rouillées) sont extraits. On ne placera que du laiton à l'avenir, ...,
Image