restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

Pour discuter des chemins de fer à voies étroites ou métriques à l'échelle 1, des trains touristiques à voies étroites ou métriques, des manifestations sur ces mêmes réseaux, des expositions de modélisme ferroviaire ...

Modérateurs: pelican, YVES, Beyer-Garrat

restauration d'une remorque à essieux DE RECHTER

Messagepar edouarddenis » 08 01 2007 à 09:18

E2 Bonjour. L'association sans but lucratif belge tramania a entrepris la restauration d'une remorque De Rechter de 1893 appartenant au parc du Tramway Touristique de l'Aisne (TTA). Les travaux peuvent être suivis sur le site www.tramania.com, rubrique réalisations, et peuvent être soutenus en achetant les DVD, photos et livres offerts sous l'onglet "commande photos" du site précité.

La n° 7 de la revue tramania (disponible supra) entame un historique des voitures De Rechter avec un article de plus de 25 pages contant la biographie des frères De Rechter et leurs principaux brevets, illustrés de nombreux documents inédits.

Un numéro suivant traitera des voitures DR en Belgique; un autre des DR à l'étranger. Si un lecteur dispose d'infos sur les voitures DR en France, notamment sur celles du réseau de la banlieue de Reims, celam'intéresserait beaucoup. #B6

Merci d'avance
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Messagepar La Mouette » 08 01 2007 à 09:20

Peut être faudrait-il voir du côté de Castres. :mrgreen:
La Mouette
 

Re: restauration d'une remorque à essieux rayonnants DE RECH

Messagepar BG1000 » 08 01 2007 à 21:02

edouarddenis a écrit:... Si un lecteur dispose d'infos sur les voitures DR en France, notamment sur celles du réseau de la banlieue de Reims, celam'intéresserait beaucoup. #B6


Image Image
Chemin-Fer-Banlieue-Reims-T01 Chemin-Fer-Banlieue-Reims-T02
Edité par LA VIE DU RAIL

Je les ai commandé, je verrai bien leurs valeurs des deux livres

BG :ipb-251
Avatar de l’utilisateur
BG1000
 
Messages: 2819
Enregistré le: 20 08 2006 à 11:26

Messagepar edouarddenis » 29 01 2007 à 15:47

Pas d'autres offres de collaboration ?

J'ai trouvé des De Rechter:

-aux tramways parisiens
-à Lyon
-aux Côtes du Nord
-sur le Beaujolais
-sur le Tarn
-sur les cf du Rhône et de la Saône et Loire
-sur les cf de Rhône et Loire
-à Strasbourg (époque allemande)

Y en eut-il d'autres en France ???
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Messagepar large » 30 01 2007 à 15:29

Les CdN Tarn et CF Beaujolais émanait du même groupe avec en commun ligne en site propre mais nombreuses traversées de ville sur chaussée,ateliers monumentaux (Castres-St Brieuc-Villefranche)et, matériel avec essieus de Richter. Le système fut appliqué au cf Rhône et Loire et Rhône- Saone et Loire et aux Tw Ardèche construit tous tardivement 1913 .Ces voitures étaient fabriquées à Villefranche qui promouvait ce système.
Ls tramways de Lyon eurent aussi des voitures à essieus Richter.(Tout çà de mémoire ,ce soir plus de détails)
large
 

Messagepar edouarddenis » 30 01 2007 à 18:10

Bonjour et merci por la réponse.

Je recherche surtout des renseignements sur les CB Reims, les tramways de Lyon et l'Ardèche (et sur tout autre réseau non cité plus haut); pour les autres, j'ai déjà les études parues dans la revue de la FACS ou Jean Robert.

Merci d'avance !
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Messagepar large » 04 02 2007 à 22:40

Pour les tw de Lyon il s'agissait de matériel acquis à Paris : des remorques à voie normale (Est ou Ouest Parisien).Pour les Tramways de l' Ardèche le matériel remorqué est construit à Villefranche sur Saone comme celui du RSL .Le concessionnaire etait le même pour les deux réseaux.
large
 

Messagepar edouarddenis » 04 02 2007 à 22:50

Merci...est-il poossible d'avoir plus de détails sur les voitures de l'Ardèche (millésimes de mise en/hors service, numéros, affectations) ?

Cordialement
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Messagepar chef de gare » 05 02 2007 à 11:18

D'après l'article de M. Domengie paru dans MTVS n°22 :
Constructeur La Buire à Lyon en 1910
AB1 à 7, places offertes 7 (I) + 28 (II) + 16 (plate-forme)
B1 à 6, places offertes 35 + 16
BFP1 à 6, places offertes 7 + 14 + 8 + poste (existence d'un compartiment de 1ère classe à l'origine)
châssis 8,50m, tare ~8T, empattement 5,50m
Avatar de l’utilisateur
chef de gare
 
Messages: 474
Enregistré le: 22 06 2006 à 10:07
Localisation: Lutece

Messagepar edouarddenis » 08 02 2007 à 12:48

Merci...toutes ces revues sont épuisées !

Je cherche aussi des renseignements du même ordre pour les DR des tramways de Paris / de Lyon (inutile de regarder dans "Les Tramways Parisiens" de Jean Robert qui ne donne guère de détails, ni dans l'article de la CFRU (FACS) sur les affectations du matériel à Paris.

Merci d'avance
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Messagepar large » 08 02 2007 à 20:39

Les voitures de Lyon étaient immatriculés 801 à 819 elles étaient à voie normale et circulaient sur la ligne 3. Elles disparurent en 1955 lors de la suppression de cette ligne. Elles étaient constituées de deux caisses dissymétriques reunies par une plate forme centrale. Les essieus étaient près des extrèmités donnant un empattement important. Elles provenaient de l'OP ou l'EP et acquises en 1909.
large
 

Messagepar edouarddenis » 09 02 2007 à 08:19

Merci. La dissymétrie des deux caisses était je suppose consécutive à l'emploi de deux classes à Paris. Cette pratique avait-elle cours à Lyon ?

Jean Robert ne cite pas le constructeur de ces voitures. Serait-il cité dans une étude lyonnaise (je n'ai pas le livre d'Arrivetz).

Amitiés ferroviaires
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Messagepar large » 12 02 2007 à 21:52

Effectivement la dissymétrie est due aux 1° et 2° classe. Il y avait à Lyon classe unique après les années 20. Il y a eu d'autres voitures DR provenant de L'EP ou L'OP mais sans lanterneau, elles provenait d'anciennes voitures ouvertes. N° 603-13. Elles roulaient sur la ligne 3. Il y avait des DR sur les cf Manche. Sur le Paris-Arpajon, 2 voitures à essieus radiants sont décrites avec le même système mais il n'est pas précisé si il s'agit du DR. Sur la Haute Vienne on trouvait 4 voitures avec grandes baies et caisse tolée avec des essieus DR.
large
 

Messagepar BG1000 » 12 02 2007 à 23:29

Patience j'ai changé de fournisseur pour les livres amacon.fr ne parvient pas à les livrer :E6 #B7

Je les ai commandé maintenant au cabri, j'espère que le représentant belge n'aura pas trop de difficulté à écrire mon nom :H1

BG
Avatar de l’utilisateur
BG1000
 
Messages: 2819
Enregistré le: 20 08 2006 à 11:26

Messagepar edouarddenis » 13 02 2007 à 08:30

:D Merci...je comprends mieux les problèmes boursiers d'Amazon s'ils traitent aussi mal leurs clients.

Je vais "gratter sur la Haute-Vienne et Paris-Arpajon et retrousser mes "Manche".

Encore merci pour ces informations.

Cordialement
edouarddenis
 
Messages: 766
Enregistré le: 31 08 2006 à 10:13
Localisation: tientsin

Suivante

Retourner vers Chemins de fer réels, touristiques, manifestations !!



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 17 invités